La couleur des robes des filles ne change pas

40 pages de Selten d'Anglure
La couleur des robes des filles ne change pas Selten d'Anglure
Synopsis

D’abord, laissez-moi vous indiquer ce que n’est pas ''La couleur des robes des filles ne change pas"''.
Ceci , n’est pas un recueil de nouvelles, ceci n’est pas un recueil de poèmes, ceci n’est pas un livre d’art, ceci n’est pas un roman, ceci n’est pas la vie, ceci n’est pas le monde…
Ceci est exactement le contraire de ce qu’il n’est pas. Son envers.Plus précisément : ''La couleur ses robes des filles ne change pas" est un univers de l’envers et du rêve, un monde de chants, de nuits, de voix, d’étoiles, de chiens, de tout ce que vous ne saviez plus imaginer – et je ne vais pas le décrire mais le conter, assis au bord d’une rivière, un chien ou un loup à mes côtés, tandis qu’un faucon passera en ombre devant la lune.

779 lectures depuis la publication le 22 Décembre 2015

Les statistiques du livre

  2917 Classement
  12 Lectures
  +132 Progression
  4 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Ceci donne, un peu, ''à toi, à moi'' :). J'ai lu votre recueil d'histoires courtes. Franchement, franchement c'est génial. Vous n'avez pas proposé un voyage dans un univers à part, vous nous avez réappris à rêver des rêves d'un monde que nous avons oublié, qui nous est resté caché sous tonnes des feuilles d'histoires, toujours les mêmes, racontées poliment et modestement différemment d'un auteur à l'autre ! ( souriez lors de votre chute dans les profondeurs du placement ! :)

Publié le 11 Février 2016

Merci Loulou PF . Oui, "open mind" est le ticket pour le voyage sur mes lignes . Illimité, vous pouvez revenir quand vous voulez .

Publié le 02 Janvier 2016
4
J’ai aimé vos mots mariés à d’autres mots qu’on n’attend pas collés là. Vos sons qui sont parfois ceux du silence. Vos images surréalistes. Il y a du « Alice au pays des merveilles », du « Magicien d’Oz » dans vos rêves qui n’en sont pas ! Il y a Dali et Miro dans vos images déformées. A lire open minded, comme on dit en anglais, avec curiosité.
Publié le 02 Janvier 2016

Passe un bon réveillon Jo Galetas . Prends ton temps !

Publié le 31 Décembre 2015

Bonjour Selten d'Anglure. J'ai ajouté ton oeuvre dans ma bibliothèque car elle m'intrigue énormément et il me tarde de découvrir ton univers. Je te ferai part de mon avis par la suite. A bientôt.

Publié le 31 Décembre 2015

Merci Mary ! Même sans clé vous avez senti ce monde, cet univer que j'ai créé !

Publié le 30 Décembre 2015
4
Votre livre semble être un univers plein de réalité abstraite, que l’on entrevoit au travers d’un regard fantaisiste d’enfant, qui le contemple par le trou de la serrure de sa maison natale, en vieillissant sans grandir. Une allégorie, en somme ! C’est de la belle poésie qui s'écoule de votre plume, mais, moi, je n’ai pas trouvé la clé pour entrer dans votre monde et je le regrette ! (attention aux fautes ou coquilles)Bonnes fêtes de fin d'année et mes meilleurs vœux pour 2016 pour vous, vos proches et votre livre.
Publié le 29 Décembre 2015

Une planète, un monde, un pays ! Où ? Merveilleux !

Publié le 23 Décembre 2015