Loulou PF
Présentation

Pas Fou, ni gentil, ni méchant, ne hurle que devant les trop grosses fotes !

Loulou PF a noté ces livres

5
Vous citez René Fallet, vous ne pouvez pas être foncièrement mauvais !! Je vous ai donc lu, goulument. Je vous ai dégusté (même si je ne partage pas votre passion pour votre vin !) C’est fin, sans doute plus sérieux (si je peux dire) que René Fallet qui cultivait l’iconoclaste, la bizarrerie, voire le burlesque. Vous êtes dans l’observation, l’étude sociale et il est extrêmement plaisant à lire votre Alexandre le bienheureux. Bravo. (ça vaudrait le coup que vous mettiez votre livre aux normes de présentation plus classiques)
Publié le 18 Janvier 2022
5
Ça déchire (comme on disait, ou comme on dit, je sais plus) Mais pas que ! C’est fort, très fort. Il y a des phrases assez inoubliables et des citations qu’on ne devrait jamais oublier. Outre un scénario osé, un couple assez sorti de nulle part et formidables, des dialogues itou, comme vous dites à Marseille, non ? bravo, très très bon. En revanche, Jia ? Pourquoi pas plutôt Jio ? Ni le ton, ni les photos souvenirs à la fin ne ressemblent à une jeune femme ravissante, aussi belle sans doute que Gabrielle ou Elodie Gasquet, ou Hortense brunette coupable d’écrire de telles hilarantes males fulgurances ? Et par ailleurs, pas une seconde on ne peut imaginer dans votre synopsis, ni dans votre titre d’ailleurs, tout l’humour fin (et donc le travail acharné du verbe juste) que vous y avez mis. Sans doute devriez-vous modifier l’un ou l’autre ou les deux ? Bon après, un chouill’ moins d’archi, moins d’énumérations de guitaristes légendaires… ne changeraient pas la magie de votre récit de roman.
Publié le 07 Octobre 2021
4
Vous y allez fort quand même, Guillermas le gaucher dont on pourrait se dire que c’est le portrait craché de Guiilermo, Me Ferrari qui roule en Lambo, Isabella qui pourrait ressembler à s’y méprendre à…, etc… vous n’avez pas peur que l’on prenne votre récit avec une coupable légèreté ? Ce qui serait dommage car on sent bien que vous connaissez parfaitement tous les sujets traités, et vous menez votre roman comme une enquête. C’est fluide, vivant, et intéressant de plonger dans ces arcanes.
Publié le 07 Septembre 2021
5
D’évidence, vous connaissez bien les sujets dont vous parlez tant la manière dont vous menez votre enquête est d’une précision totale. Détails, atmosphère, protagonistes, tout est bon dans le cochon dit-on (pardon, c’est trivial), tout est bon dans votre roman. Je suis tout à fait d’accord avec le commentaire précédent, ça rend votre récit tout à fait crédible et on est totalement dedans. La retraite a donc du bon ! Merci de ce partage.
Publié le 03 Février 2021
5
Avec un titre comme ça, difficile de ne pas s’arrêter, ça attire, comme le miel pour l’ours. Et apparemment nous sommes quelques uns à le penser. C’est très bien construit, il y a des rebonds, des flash back, comme un polar je trouve. A la différence que ce n’est pas tellement la chute qui m’a importée, plus votre manière assez intrigante de raconter. Chapeau. Après, la chute… j’imagine que s’il y avait débat après la projection, les avis divergeraient.. C’est ça qui est bien quand il n’y pas de débat, on se fait son film tout seul. Merci pour ce partage. (je suis d’accord avec un commentaire précédent, pourquoi avez-vous réuni ces 4 nouvelles dans le même opus ? On passe d’un genre à un autre, d’un univers à un autre… bizarre, même s’ils rentrent tous dans le cadre de votre titre)
Publié le 13 Septembre 2020

Pages