ha te dirai-je maman

63 pages
Extrait
de vengut jacqueline
ha te dirai-je maman vengut jacqueline
Synopsis

Ah te dirais-je,maman, d'où me viennent mes tourments?
Question récurrente de filles à mères, jamais exprimée, mais si lancinante...
Trajectoires de femmes fortes et fragiles à la fois, jalonnées de terribles drames, comme de flamboyants bonheurs, avec en toile de fond des non -dits et des reniements qui laminent le cœur et laissent à l'âme des blessures indélébiles...
Ce récit est disponible en version papier sur bookelis, amazon et la fnac.

1659 lectures depuis la publication le 08 Août 2016

Les statistiques du livre

  2466 Classement
  16 Lectures
  +17 Progression
  4.7 / 5 Notation
  10 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Tous mes compliments pour le concours de nouvelle de MBS @ vengut
Connaissant votre goût pour ce style d'écriture et appréciant votre plume ( voir celle de votre double), je me fais une joie de vous signaler que l’équipe de bénévoles de la Bibliothèque de Carrouges dont je fais partie, organise son deuxième concours de nouvelles sur le thème de : « Premier Noël »
Texte format A4 de 1500 à 2000 mots
Impératif : inclure les 4 mots suivant dans votre texte : sang, allumette, blanc et horloge

Date de clôture : 23 Octobre 2016

Vous en trouverez les informations dans le règlement sur le site:
> http://www.carrouges.fr/?p=1581

En espérant voir votre prose rejoindre celle des nombreux participants à ce deuxième concours, je vous adresse toute mon obligeante considération

Mary Cousin

Publié le 07 Octobre 2016

merci @Mary COUSIN, de votre gentillesse et votre appréciation concernant mon récit.
Je ne suis pas une pro de l'auto-édition, loin de là, et j'ai quelques difficultés à rendre mon livre
plus attractif au niveau de la présentation. De plus, il y a une énorme faute dans le titre, car te dirais-je, maman est au conditionnel, comme il se doit, et je ne sais d'où provient la faute?
Je suis allée sur votre site, et feuilleté votre dernier livre, qui m'a l'air très bien écrit, mais hélas, je n'accroche pas vraiment les romans historiques. En revanche, j'ai une amie qui adore, je lui ferai part de vos écrits, promis

Publié le 09 Septembre 2016
4
Le titre de votre récit m'a remis en mémoire ladite comptine enfantine : Ah ! Vous dirai-je, maman, Ce qui cause mon tourment. Papa veut que je raisonne, Comme une grande personne. Moi, je dis que les bonbons Valent mieux que la raison. C'est vrai que celle-ci nous replace un peu dans l’esprit de la première guerre qui débute votre chronique familiale captivante où se succèdent une cascade de portraits de femme au style de vie simple mais tellement riche que votre plume pleine de finesse et de discernement sait rendre émouvante, pleine de tendresse et d’amour. Et il faut bien se rendre à la raison: vous avez bien mérité vos bonbons! Bravo à vous. J'ai éteint une étoile pour le mise en page qui mériterait d'être peaufinée: texte justifié, retrait au retour à la ligne, chapitres bien détachés et titrés, et personnellement je crois que le récit aurait gagné en fluidité si vous aviez fait parler vos personnages par endroit. Cordialement.
Publié le 05 Septembre 2016

merci infiniment, @Pelo, vos appréciations me vont droit au coeur, vous êtes mon premier lecteur "inconnu", donc sans aucun à priori, et vous savez combien les auteurs peuvent douter et sont sensibles à un regard sans concessions sur leur travail!

Publié le 29 Août 2016
5
Récit poignant avec une très belle écriture fluide qui décrit avec recul, finesse et intelligence, la complexité des relations entre mères et filles mais aussi entre femmes et maris. Au travers de ces relations, plusieurs sujets sont abordés par l’auteur : la naissance d’enfants mais aussi la tragédie vécue par une famille suite à la perte d’un enfant, le chômage, les difficultés financières… Persévérez Vengut dans l’écriture car vous avez du talent !
Publié le 29 Août 2016
5
bonjour à tous, j'attends impatiemment vos commentaires, bons ou mauvais, mais bon, j'espère bons...!
Publié le 28 Août 2016