Les Nuits de Erevan

24 pages
Extrait
de kalionian didier
Les Nuits de Erevan kalionian didier
Synopsis

C'est une fiction qui s'inspire d'un fait réel survenu à Erevan en Arménie en 2004, celui du meurtre toujours non élucidé a ce jour d'un jeune humanitaire américain. Cette histoire se situe dans le milieu de la prostitution, et homosexuel de cette ex-république soviétique.

924 lectures depuis la publication le 06 Mars 2017

Les statistiques du livre

  3218 Classement
  9 Lectures
  -125 Progression
  3 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Brice Epédrague, merci pour votre commentaire et votre interet. J'ai préféré la fiction romancée car si le personnage central a réellement existé, je ne le connaissais pas. je ne connaissais que sa réputation et quelques uns de ses amis. J'ai voulu que le récit soit plus vivant en introduisant des dialogues longs plutôt qu'un récit romancé ou journalistique. Si c'est possible sur ce site, je mettrais un 2nd extrait. Mon roman est écrit et terminé, le style direct est ce que je préfère. Bien à vous. didier kalionian

Publié le 18 Mars 2017

Je suis assez d’accord avec le commentaire précédent : le sujet en est un vrai, mais le récit pourrait être traité avec un style plus affirmé. Plus romancé ? Plus journalistique ? En tout cas de telle manière que la raison de lire ne soit pas seulement l’intrigue prévisible.

Publié le 18 Mars 2017

@DPL, Bonjour et merci pour votre commentaire. il s'agit d'un extrait, donc pas facile de choisir le meilleur passage pour illustrer le roman. Cet extrait se situe vers le début. L'intrigue avance au fur et à mesure que l'histoire progresse. Dans cet extrait, vous avez les personnages principaux et ce qu'ils font pour vivre, hélas. Ok pour la fluidité, je vais voir ça. Bien à vous. didier kalionian

Publié le 08 Mars 2017
3
DPL
Un personnage principal bien construit, mais l'intrigue laisse un peu sur sa faim. En ce qui concerne la forme j'ai trouvé que le phrasé manquait un peu de fluidité, mais c'est subjectif bien sûr ! Bonne continuation
Publié le 08 Mars 2017