Sur le chemin de mon destin

66 pages de J. DYKENS
Sur le chemin de mon destin J. DYKENS
Synopsis

Depuis la nuit des temps, mythes et croyances font partie intégrante de notre vie, nous croyons tous plus ou moins en quelque chose ou en un être supérieur à l’homme sans pour autant être en mesure de l’expliquer de manière rationnelle et logique, mais nous y croyons.
La bible, le Coran, la Torah, sont de loin les livres les plus largement édités à travers le monde depuis l’invention de l’imprimerie, mais la question que l’on est en droit de se poser aujourd’hui: « S’agit-il vraiment de la parole de Dieu» ?

771 lectures depuis la publication le 11 Janvier 2018

Les statistiques du livre

  1079 Classement
  33 Lectures
  -150 Progression
  5 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Pantinois Je vous remercie pour ce long commentaire... Il est plus facile de poser des questions d'ordre philosophique que d'y répondre alors, continuons de nous poser des questions, c'est encore le meilleur moyen de ne pas être bardés de certitudes qui n'en sont pas. La seule qualité pour devenir un bon philosophe, est de s'étonner soi-même, non d'avancer des certitudes.Le philosophe essaie de trouver des réponses aux questions qu'il se pose avec ses élèves, il ne leur impose pas d'assimiler des matières, des événements, des dates, des noms d'hommes et de femmes ayant marqué de quelque manière qui soit notre société. Le savoir est le fruit d'un long apprentissage. Le sage cesse d'apprendre le jour où l'on referme le couvercle de son cercueil.

Publié le 13 Janvier 2018

@B. TIRCHI Non pas du courage mais un besoin de partager des idées, des informations, amener le lecteur à pratiquer la contention de l'esprit. L'amener à se poser certaines questions....

Publié le 11 Janvier 2018
5
Des idées et des informations opposées à celles de « l’esprit du temps » du monde occidental. Cela nécessite une sacrée dose de courage !
Publié le 11 Janvier 2018