Impératifs du subjectif imparfait

124 pages de Stéphane Sapin
Impératifs du subjectif imparfait Stéphane Sapin
Synopsis

Une inivtation à une fête dont l'adresse est corrigée l'invite à se rendre dans un appartement où une autre soirée est organisée à laquelle il n'est pas convié. Pourtant il fera une rencontre qui le mènera tout droit dans les draps de la belle.

Son désir irrépressible de fumer une cigarette va le précipiter dans le tabac du coin. A son retour, il n'y a plus personne dans l'appartement.

Il a étreint une femme ici en un temps qui semble ne pas être en phase avec le sien. Il en découle une descendance qui n'a ni queue ni tête...

Une perception par delà l'espace et le temps qui met en exergue la conscience comme seule génératrice de bonheur, celui-ci n'étant qu'une question de perspective.

2751 lectures depuis la publication le 03 Décembre 2012

Les statistiques du livre

  868 Classement
  40 Lectures
  -33 Progression
  4.4 / 5 Notation
  19 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
" On appelle joie cet état de l'être qui n'a besoin de rien pour être heureux. " Jean XXIII
Publié le 24 Novembre 2014

Merci Narcisse,
Il faudra que je lise La femme du cinquième maintenant, c'est toujours intéressant de voir les affiliations.
Tout le meilleur !

Publié le 02 Juin 2014
4
Je l'ai conseillé et il a plu à... qui m'a dit que ça lui rappelait La femme du cinquième de Douglas Kennedy. Un compliment peut-être?
Publié le 01 Juin 2014

Merci Marius pour cette note d'intention !

Publié le 24 Mars 2014
4
Je note 91%
Publié le 23 Mars 2014

Il est bien connu que le bonheur est une question de perspective, sauf pour les 900'000'000 qui ne mangent pas à leur faim. Mon propos est hors sujet mais dans un monde parallèle tout est permis et j'en profite.

Publié le 25 Décembre 2013
5
Synthétise approximativement l'hypothèse de la pensée contradictoire par la parole condensée
Publié le 10 Décembre 2013

Le formatage littéraire n'est pas de mon ressort, je cherche la diversité dans une littérature francophone trop inintéressante par le manque de signature stylistique et qui, de surcroit, est incapable d'apporter une vision différente, appauvrissant ainsi la diversité dans une production littéraire clonée.
Le coût de l'opération s'investie en terme de chaleur dans l'univers glacial qu'est la correction.
Je me refuse à la pensée unique, dans la mesure où la littérature est plurielle. Pravda!

Publié le 10 Décembre 2013

Je ne sais pas où vous avez appris à écrire. Mais j'espère que vous n'avez pas payé cher, parce que vous vous êtes fait avoir. Autrement, votre emploi inattendu du vocabulaire est très désopilant.

Publié le 10 Décembre 2013
Les Editions Héloïse d'Ormesson ont longtemps hésité à publier ce livre, mais ils ne savaient pas comment le faire entrer dans leur catalogue, inclassable, trop gros, trop différent, spécial, à reconvertir... Ce livre explore la langue, la tire pour se fourvoyer de toutes les formes...
Publié le 15 Mai 2013