Palingenesia

94 pages de mdireitinho
Palingenesia mdireitinho
Synopsis

La façon dont les rouages du couple était retranscrite en général ne me parlait pas du tout. Les romans à l'eau de rose, les amours sages, ce n'était pas mon truc et je ne voulais résolument pas connaitre.
Ça, c'était, qu'elle vous plaise ou non, une histoire passionnelle, une vraie. La principale foutue question qui se posait était: comment expliquer ce tel sentiment de solidité dans l'instabilité? Je n'en savais foutrement rien mais j'en étais fou, pour sur.

Publié le 17 Janvier 2015

Les statistiques du livre

  3890 Classement
  7 Lectures 30 jours
  1290 Lectures totales
  -4 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Une belle plume pour un roman qui, aussi court soit-il, promet une belle suite.
Publié le 18 Février 2015

On se laisse facilement guider par le personnage, un bon roman, facile à lire !! Idéal pour une parenthèse de quelques heures

Publié le 12 Février 2015

On n'est jamais que trop coupé de son environnement non?

Publié le 04 Février 2015
5
Bonjour. Belle maitrise d'un style complexe dirigé dans une narration quelque peut fermée de son environnement. Mais cela propose une réflexion intérieure plaisante !
Publié le 03 Février 2015

Bonjour,
Je me suis inscris ici pour avoir des critiques alors je suis content que vous ayez prit le temps de le lire.
C'est vrai que j'ai du mal a faire des phrases consises, problème de mélanger pas mal d'idées à la fois mais je commence a le résoudre. Et ce n'est pas vulgaire, il y a de la subtilité dans la grossièreté et elle casse le rythme longuet qu'apporte le langage travaillé et souvent trop soutenu, j'aime bien les changements de rythme

Publié le 01 Février 2015
2
Bonjour, J'espère que accepterez les critiques, évidemment, si elles sont constructives. Evitez les "gros" pavés -> illisible. Moi, perso, je n'aime pas la vulgarité donc je zappe illico presto. Et une question, vous faites la course à la plus longue phrase ? (Lol) Parce que ouf, han, quand je parviens au bout d'une phrase, je n'ai plus de souffle. Bonne continuation.
Publié le 01 Février 2015