Réplique au Livre noir de la psychanalyse

20 pages
Extrait
de B. Tirchi
Réplique au Livre noir de la psychanalyse B. Tirchi
Synopsis

Cet ouvrage est le fruit du hasard. Un ancien patient, agacé par les contrevérités étalées dans le Livre noir de la psychanalyse, décide de répliquer en se servant de son vécu.
Le Livre noir de la psychanalyse est engendré par les adeptes des thérapies néo-mécanistes. Le but est, semble-t-il, d’évincer les psychothérapies humanistes au profit des psychotropes, des neurosciences, des TCC (thérapies cognitivo-comportementales), etc.
L’ancien patient tentera de relativiser les accusations portées contre Freud. Il relatera sa propre découverte de la psychanalyse à Paris, puis décrira la pratique qui a mis fin à ses souffrances psychiques. Pour preuves, il évoquera les sauvetages de la psychanalyse et enfin un appel à l’union des psychothérapies sera lancé.

3596 lectures depuis la publication le 28 Septembre 2014

Les statistiques du livre

  681 Classement
  49 Lectures
  -182 Progression
  4 / 5 Notation
  11 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci, Boudjema, pour le partage de votre début de réplique au "Livre noir de la psychanalise". Votre introduction, complète et nuancée, donne à penser qu'il pourrait s'agir du "Livre gris de la psychanalyse", ce qui me donne envie de lire la suite. Autodidacte passionné, vous aurez certainement été à même, malgré votre préférence pour Jung (qui me passionna également), d'éviter les luttes partisanes qui dérivent vers des courants de pensées uniques et excessives. Nous manquons cruellement de philosophes conciliateurs dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres, d'ailleurs. Psychothérapie et chimie ne s'opposent pas mais sont bien complémentaires selon les névroses, l'une apportant une réponse aux mécanismes psychologiques récurrents, l'autre aux trop fortes décharges émotionnelles parfois ingérables. Bien à vous. Michèle

Publié le 15 Octobre 2016

@Pascale Lécosse. « L’eau à la bouche ? » C’est, je crois, le rôle de l’introduction. Votre ouvrage, par contre, semble négliger cette partie : quelqu’un qui ne vous connait pas (comme je l’étais) passera son chemin en parcourant les pages jusqu’à la fin. C’est ce que j’avais fait. Mais en découvrant votre gentil commentaire, je me suis promis de vous lire sérieusement : je découvre un texte sublime et un grand auteur de pièces de théâtre…
Revenons à mon texte : c’est juste un extrait de 20 pages sur un total de 292. Je ne peux pas publier le reste ici, car les droits appartiennent à mon éditeur. On peut trouver les versions papier et électronique sur le site de l’éditeur : https://www.edilivre.com/auteurs/boudjema-tirchi-12070.html. Au plaisir de vous lire.

Publié le 21 Juillet 2016

@Corinne Le Gal. Votre commentaire élogieux m’enchante : merci pour ce stimulant.
Je n’ai posté que 20 pages, car les droits d’auteur appartiennent à mon éditeur. L’intégralité est disponible sur ce site : https://www.edilivre.com/auteurs/boudjema-tirchi-12070.html , sur Amazon, etc.

Publié le 12 Juillet 2016

@B. Tirchi... Le sujet m'intéresse beaucoup d'autant qu'il semble bien argumenté. Et surtout, il est bien écrit. Pourquoi n'avoir posté qu'un extrait ? Comment peut-on lire l'intégralité de votre œuvre ?

Publié le 12 Juillet 2016

@Jerome Nègre. Je suis flatté par votre court commentaire, car c’est le 1er depuis la publication du livre.
Le sujet est subjectif, car il relate un vécu, une opinion d’une personne bien particulière. Il concerne la psychanalyse, une science morcelée, dont chaque école prétend détenir la « vérité ». Dans tout ce fatras, le lecteur aura du mal à se retrouver. Je serais ravi de tenter d’apporter quelques éclaircissements à vos questions, ici ou par MP. Cordialement.

Publié le 08 Juillet 2016
3
J'ai pas tout compris ! Dommage. Je vais rester à mon niveau, je crois.
Publié le 06 Juillet 2016