Corinne Le Gal
Biographie

Farenheit 451 de Ray Bradbury... Le livre et le film de Truffaut m’obsèdent encore au point que je lis et écris comme on suit un traitement préventif.
Un monde sans livres est un monde où je ne peux exister.
Selon mes humeurs, je me nourris des fictions d'auteurs de tout horizon du moment que l'écriture est maîtrisée ou je m'isole dans ma bulle pour créer mes propres histoires.

Corinne Le Gal a publié

Corinne Le Gal a noté ces livres

5
Pardon... j'ai oublié de noter !
Publié le 10 Mai 2020
5
Deuxième tome lu et approuvé. Curieusement j'ai, de loin, préféré celui-ci. Les propositions me semblent plus élaborées. Plus complètes. Plus originales aussi... je pense ! Mais c'est personnel. Si je devais en choisir une... bien que toutes sont excellentes... ce serait la 36. Pour tout ce que j'ai écrit plus haut... en plus intense. Bravo à tous les auteurs mais surtout aux membres du jury qui ont eu la tâche extrêmement difficile de devoir extraire du lot quelques unes seulement des pépites présentées.
Publié le 09 Novembre 2019
5
Premier tome lu et approuvé. Mes GROS coups de coeur : la 17 et la 19 pour les émotions qu'elles provoquent chez moi. Bravo à tous les auteurs qui ont contribué à la création de ce recueil.
Publié le 02 Novembre 2019
5
Il y a bien longtemps que je n'avais pas pris autant de plaisir à lire un livre. Tous les ingrédients étaient là pour me séduire. Une histoire intéressante et cohérente. Des personnages attachants. Un rythme soutenu. Mais surtout une écriture intelligente. À savoir, des mots justes pour dire l'essentiel. Un plus, à une époque où l'on parle beaucoup pour ne rien dire. Une mise en avant bien méritée de la part de MBS en le consacrant "Livre de la semaine". Pour ma part, je proposerais même une nomination pour le concours de fin d'année. Bravo à l'auteure et merci à elle d'avoir bien voulu partager cette pépite.
Publié le 23 Mai 2018
5
@Chatymi... Très beaux textes écrits d'une écriture originale comme si elle venait de "l'interieur". Une écriture d'âme en quelque sorte. Forcément, il en découle des émotions particulières. J'ai beaucoup aimé.
Publié le 01 Avril 2017

Pages