Agostini Francois-Xavier
Biographie

En maison de retraite j'ai fait un burn out; comme beaucoup, pour me libérer de ce travail à la fois motivant et exténuant ( j'en fait une allusion pages 105 et 106 ) j'ai commencé à écrire pour m'extraire du réel. Découragé il me fallait créer une fiction ou une science-fiction.Témoin quotidien de la misère, de l'isolement du grand âge et de ses institutions publiques défaillantes, j'ai, avec l'encouragement de mes soeurs médecin, professeur de microbiologie et ingénieur, décidé d'écrire, pour oublier, un récit fantastique, troublant, audacieux, sensuel, prophétique sur ce qui attend l'humanité d'ici 2111. C'est perturbant. Accrochez-vous bien et restez, avertis, libres,sensibles et votre imagination fera bien tout le reste, Prophetia se lit dans un état second anormal.

Agostini Francois-Xavier a noté ces livres

5
Bonjour merci pour ce moment... En écoutant requiem for a dream cela peut faire l'objet d'un film. Bonne lecture pour tous les auteurs LIBRES comme vous et moi
Publié le 26 Janvier 2020
5
Bonjour, chacun son style d'écriture. Le vôtre décapant, le mien dans "Prophetia..." décalé, dans les deux cas, comme pour tous les auteurs, LIBRES, comme vous et moi, il y a la recherche d'une extravagance qui permet de fuir le réel. Mais si dans Alecto le sujet est encore possible, donc vivant et non forcément vivable, dans "Prophetia,,,' le sujet est prophétique, la dépopulation massive du monde, c'est peut-être ce qui nous attend avec la pandémie de coronavirus qui se propage en ce moment. En fait le monde réel, actuel, a ses horreurs qui dépassent encore les fictions que nous savons imaginer pour les autres,,,, Cela peut-être le sujet d'un film d'angoisse, d'une introspection particulière, dans tous les cas d'une libération passagère, une extériorisation intime inavouable; Bonne lecture et bonne année à tous les auteurs LIBRES comme vous et moi. Bonne année
Publié le 25 Janvier 2020
5
BONJOUR, ah ! L'ambivalence elle est décidément partout admise comme pour Noam et ses copains de musculation et de sauna des extra-humains dans mon roman "Prophetia,,," sur monbestseller; Mais être différent est épuisant, c'est que devait penser le beau Marlon Brando dans un tramway nommé désir. Quant au naufrage il faut savoir l'oublier avec les détails et les petits délices et les petits bonheurs de la vie qui passe. Alain Delon disait que la vieillesse est un naufrage cela dépend avec qui, et comment on vit ce naufrage. Que ce soit en Australie ou fond de la vallée de la Loire, la vallée des châteaux, à Paris ou à Londres l'important c'est de créer et d'aimer encore, un fils unique, que l'on a fait, comme moi, par miracle avec une femme formidable. Bonne lecture et n'oubliez pas d'ajouter des dialogues dans Naufrage. Demain je fais une séance de muscu pour ne pas être dans ce naufrage et le plaisir coulera de source, surtout ne pas se laisser tomber...
Publié le 23 Janvier 2020
5
Bonjour; Est-ce un sentiment général de voir du noir et d'oublier les couleurs ? Est-ce dans l'air du temps que l'insomnie ronge les âmes ? Ou est-ce tout simplement l'état du monde, finissant, dans lequel nous vivons qui produit tous ces romans sans réel espoir, et je parle en connaissance de cause ? Baudelaire, Nerval ( qui s'est pendu ) écrivait d'autant mieux qu'ils allaient mal ! Faut-il une tristesse cachée, un désordre particulier pour créer.écrire, peindre, faire du cinéma ? Bonne lecture à tous dans cette douce France qui va si mal.
Publié le 23 Janvier 2020
4
Bonjour j'adhère plus au récit qu'au scénario. Encouragement. L'autisme n'est pas une tare, nous le sommes tous un peu, comme mes personnages Julia et Noam dans "Prophetia..." L'AUTISTE préfère l'irréel au réel, il est libre dans son univers, comme le peintre Dali, il est supérieurement intelligent et très attachant. BONNE LECTURE pour tous les auteurs et auteures LIBRES sur monbestseller;
Publié le 21 Janvier 2020

Pages