Domi MONTESINOS

Domi MONTESINOS a noté ces livres

5
Qu'il est beau ton texte chère Lamish. Je l'ai dévoré goulûment en ce début de nouvelle journée confinée. Un peu comme toi, dans ta montagne, question ambiance... Sauf qu'ici, cette nature, dont tu dresses un si joli portrait, est principalement liquide: baie de Grand'case, Saint Martin, fwi. De même, je balance tout le temps entre une (petite) culpabilisation d'être si bien, alors que d'autres le sont si peu et l'espoir que cet "incident de la vie" puisse avoir l'effet de remettre certaines choses à leur vraies places. A la manière d'un métronome, j'espère, TIC, je n'y crois pas, TAC, "si, quand même, ils vont comprendre", TIC, "oh là là, ils sont indécrottables", TAC. Prends soin de toi. Domi
Publié le 22 Avril 2020
5
Ouahhhh! La tornade! Après la première page, impossible de faire autre chose que de dévorer goulûment cet époustouflant roman. Quelle créativité Madame Chiara! J'ai trouvé votre ouvrage exceptionnel. Du sentiment, de l'émotion, du suspense, tout y est pour rendre le lecteur avide d'en savoir plus. On en perdrait le goût de l'apéro et de l'écriture même, car vous avez placé la barre bien haut. Un petit bémol pour vous aider à avancer encore un peu: il reste quelques fautes qui mériteraient relecture et correction. Merci pour cet incroyable moment.
Publié le 05 Février 2020
2
Votre livre peut se lire (en dépit des fautes d(orthographe), mais j'y ai rencontré une quantité hallucinante de bêtises, ce qui m’interpelle un peu vu votre culture. La paresse, première cause de misogynie et de racisme! Où allez vous chercher des trucs pareils? Ainsi donc, une personne volontaire et hyperactive ne saurait être affublée de ces deux tares... Sans avoir jamais fait d'étude sur ce sujet, mais avec simplement un peu de bon sens, j'ai envie d'affirmer que le défaut humain le plus préjudiciable au bien-être de ses congénères est la cupidité. J'ai bien dans l'idée que c'est la possession de richesses excessives et, surtout, l'envie d'en posséder encore davantage qui mène aux dysfonctionnements de nos sociétés modernes... "La paresse vertueuse qui améliore les conditions de vie par l'avènement des machines"! J'hallucine! Vous pensez réellement que ce sont des ingénieurs fainéants relayés par des artisans sous-payés qui ont conduit à l'actuelle sophistication des tracteurs agricoles? Et alors, le pompon: "L'homme néolithique, se sentant lésé, fait bosser les femmes"! J'ai du mal, moi qui ne suis ni misogyne ni raciste, loin s'en faut.
Publié le 21 Mai 2019
4
Je trouve tes personnages réalistement pathétiques et ça me trouble beaucoup, car j'ai l'impression d'avoir connu ces gens... Conscient du fait que tu caricatures, je réajuste inconsciemment et ça m’annihile le coté humoristique... Il faut dire que cet univers est tellement éloigné de celui dans lequel j'évolue (je vis sur un bateau et voyage d'île en île dans les Caraïbes depuis que j'ai bouclé le tour du monde en sept ans). En tous cas, ton récit est très rythmé et on ne s'ennuie pas une seconde. Je lui souhaite une belle carrière. Domi Montésinos
Publié le 14 Mai 2019
4
Passionnant récit que j'ai lu d'une seule traite tant il est alerte et captivant. Un témoignage convaincant et instructif sur un pan d'histoire qui concerne français et africains.
Publié le 07 Mai 2019