Johan Duval
Biographie

C’est à l’âge de douze ans que je me découvre un penchant pour l’écriture grâce au jeu du cadavre exquis. J'écris alors pendant mon adolescence de multiples récits au travers desquels je réinvente ma vie que je juge parfois trop sage ou sans reliefs.

Bachelier en 2000, je pars étudier la géologie à Orléans, dans le Loiret, où je resterai dix ans. Pendant cette période, je mets l’écriture entre parenthèses pour me consacrer à la photo, mon autre passion. Installé à La Rochelle depuis 2011, je décide de reprendre l'écriture, aidé et soutenu par ma compagne.

Je revisite ainsi certains de mes anciens textes et finalise en 2015 le premier tome d'une histoire de survie se déroulant en Charente Maritime alors qu'un mystérieux virus décime l'espèce humaine et ranime les morts.

Johan Duval a publié

Johan Duval a noté ces livres

5
Court et efficace. Les mots sont justes et le suspens est bien présent, angoissant et presque séduisant. Ca me rappelle un peu les sensations éprouvées à la lecture des Fleurs du Mal de Baudelaires. Je ne suis pourtant habituellement pas friand des nouvelles (alors que j'en ai écrit moi-même quelques unes) car quand c'est bon on voudrait que ce soit plus long ;) Mais bon une fois de plus, pari réussi mademoiselle Esther !
Publié le 05 Décembre 2015
5
Bonne chance pour cette expérience monBestSeller.com car la poésie n'est pas l'expression la plus évidente pour conquérir les gens. N'étant pas forcément à la base grand consommateur de ces textes courts, j'aime néanmoins leur lecture rapide et chantante. Mes textes préférés parmi ces 20 là sont : Délice, Volupté et Caresse.
Publié le 11 Novembre 2015
5
Le cadre est posé très vite, on est tout de suite dedans. Un personnage principal qui sort de l'ordinaire car pas forcément sympathique de prime abord et loin de l'archétype du héros. Forcément, on a envie de savoir la suite grâce à une association de personnages qui promet !!! Pour moi qui suis un grand zombivore c'est toujours un plaisir de découvrir de nouvelles oeuvres sur ce thème. Je t'invite d'ailleurs, si tu es friand de morts-vivants toi aussi, à jeter un coup d'oeil à un extrait de Tempus Mortuorum que j'ai mis en ligne il y a une semaine environ. Peut-être trouveras-tu le même plaisir à me lire que celui que j'ai eu à te lire. Cordialement.
Publié le 27 Octobre 2015