FEU

4 pages de Nathalie M
FEU Nathalie M
Synopsis

Ou comment l'innocence se consume

3560 lectures depuis la publication le 18 Septembre 2014

Les statistiques du livre

  462 Classement
  86 Lectures
  -50 Progression
  4.7 / 5 Notation
  24 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

12 commentaires , 26 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Très beau texte, très prenant, bravo. Merci pour ce partage
Publié le 29 Novembre 2017
5
Je reste coi ! Que dire comme louanges de cette nouvelle après ce que les autres lecteurs ont écrit ? Rien. Comme je vous l'ai dit, je reste coi, mais d'admiration.
Publié le 11 Novembre 2017
5
simple, rapide et redoutablement efficace. Bravo!
Publié le 18 Juin 2017
5
Une petite fille qui rêve... comme tous les enfants... Une enfant qui contourne son réel, si sordide, comme elle peut, par des détours, des raccourcis... qui lui feront rencontrer l'horreur. Une femme qui se perd dans ses rêves d'enfant, mais qui est rattrapée par... Excellent, Bravo.
Publié le 21 Avril 2017
5
@Nathalie M Merci pour le partage. Nouvelle triste et poignante mais superbement écrite. La chute est bien trouvée. Amitiés. Ratiba
Publié le 29 Janvier 2017
4
Très court et bien écrit. J'ai eu de la peine pour cette petite fille bien élevée... Tres bon moment de lecture, bravo
Publié le 01 Janvier 2017
5
Ce feu dévore le lecteur ! C'est superbement écrit et haletant. Mille bravos ! Bien à toi !
Publié le 13 Octobre 2016

@Eloleen , merci 1000 fois. Je suis très touchée :)

Publié le 27 Février 2016
4
J'ai beaucoup aimée. ..tellement que je l'ai trouvée trop court.
Publié le 17 Janvier 2016
5
Il est des traumatisme dont on ne peut parler qu'avec des mots d'enfant et des silences qui veulent tout dire. Belle nouvelle forte et touchante.
Publié le 21 Septembre 2015
4
J'ai beaucoup aimé le style "enfantin" qui m'a rappelé la célèbre nouvelle "Le journal d'un monstre" de Richard Matheson. J'aurais toutefois aimé que vous vous attardiez un tout petit peu plus sur la fin, comme cela a déjà été mentionné dans un précédent commentaire. Continuez !
Publié le 25 Mars 2015
5
Puissant et terrible, très bien écrit
Publié le 15 Février 2015

Bonjour Carole,
Merci beaucoup pour ce beau compliment que vous me faites :)
Ceci n'est pas un extrait mais juste une nouvelle et bien entendu, elle est gratuite
En tout cas, merci d'avoir pensé à un achat éventuel, c'est très flatteur :)

J'en profite pour remercier tous ces jolis mots d'encouragement que j'ai eus.
Merci à tous pour ce soutien

Publié le 15 Février 2015

Extrait assez court mais bien ecrit ou peut on l accehter et combien coute t'il

Publié le 15 Février 2015
4
Cela se lit très vite en effet, et c'est dur ! Bravo d'avoir transmis le ressenti de cette jeune. Ce n'est pas habituellement les lectures que j'aime mais je reconnais qu'il est bien écrit. Encore bravo.
Publié le 22 Janvier 2015
4
Bonjour, j'ai beaucoup aimé votre nouvelle. J'ai apprécié votre façon d'aborder avec sobriété un sujet délicat : le viol. Pas de pathos mais on souffre et on se révolte pour l'héroïne. J'ai trouvé la fin un peu rapide même s'il s'agit d'une nouvelle. En revanche, je n'ai pas compris ce prix du polar...
Publié le 18 Janvier 2015

je viens de vous adresser un message vous remerciant de votre commentaire sur mon livre "une étoile au fond du coeur" et je viens de me rendre compte qu'i s'agit de mon commentaire sur le vôtre. Serait-ce la sénilité qui commence ?

Publié le 30 Décembre 2014
5
Bravo! Je suis retourné en enfance pour me rappeler certains passages. Continue ton travail...
Publié le 03 Novembre 2014
5
Bonjour Nathalie, Bravo (vraiment !) pour cette nouvelle. Je n'ai pas pu lacher mon téléphone avant d'être arrivée au terme de cette histoire ! C'est, selon moi, le décalage parfaitement maîtrisé que vous instaurez entre le fond (très grave) et la forme, le style (très innocent) qui donne à ce texte sa puissance et son intérêt littéraire. Amicalement, Virginie
Publié le 29 Octobre 2014
5
Un regard d'enfant, une montée progressive vers le drame..... Même si le livre est court, il marque puissamment par sa relative simplicité de langage, mais avec des images fortes.
Publié le 06 Octobre 2014
5
Ces quatre pages en valent bien mieux que cent, dans une certaine mesure. Cette nouvelle est vraiment excellente et ce, à tous les points de vue. J'ai savouré chaque minute du quart d'heure de lecture que j'y ai passé. La construction est surprenante (j'en ai lu des livres mais je n'ai jamais vu pareille construction). Le ton a la puissance du petit prince de Saint-Exupéry. Quelle esthétique! Peut-être suis-je de très bonne humeur aujourd'hui pour apprécier autant mais je reste admirateur de la maîtrise dont fait preuve Nathalie.
Publié le 06 Octobre 2014

Moi j'ai aimé cette lecture ! Quand ça plait quatre pages ça fait de suite trop court...
Au plaisir de vous relire.

Publié le 05 Octobre 2014

Bonjour Parcoureur. Effectivement ceci est une nouvelle et malheureusement, rien n'est prévu sur le site pour le préciser.
Pour les 200 pages, c'est en prévision. Rendez vous à ce moment là.

Publié le 04 Octobre 2014

Belle écriture, mais impossible à noter, car il n'y a pas de catégorie "nouvelles" ou seulement "autre". Et même "nouvelles" il en faudrait beaucoup pour faire un livre. D’ailleurs c'est bien indiqué "je note ce livre", or 4 pages d'une seule nouvelle, comme dit l'autre ne fait pas le printemps. Alors j'aurais mis 5 pour la rédaction et rien pour le livre car je ne le vois pas. Ecrirez-vous un jour un livre de 200 pages ? Car ce n'est pas la même démarche.

Publié le 02 Octobre 2014
5
Bonsoir Nathalie M. Le choix de ce langage innocent renforce la puissance de votre texte. J’ai beaucoup aimé sa progression dramatique. Félicitations.
Publié le 30 Septembre 2014

Bonjour Gene
Ce texte est une nouvelle et ne fait effectivement que 4 pages :)

Publié le 30 Septembre 2014
5
tres bien ecrit ,bravo
Publié le 23 Septembre 2014

Et je trouve que certains sont un peu durs avec cette auteur qui a mérité sa première place. Arrêtez de vous regardez le nombril et, faute de savoir construire une critique, mettez-vous au boulot et faites mieux que Nathalie.

Publié le 22 Septembre 2014
5
Beau spleen bien noir ! une vraie réussite. Bientôt ensemble sur les salons littéraires ? Ghislain Gilberti
Publié le 22 Septembre 2014
4
j'ai beaucoup aimé et la façon dont c'est écrit et la progression mais mon D-ieu que c'est triste, j'espère que ce n'est qu'une fiction. Bravo !
Publié le 22 Septembre 2014
4
C'est amplement mérité. Frais mais inquiétant, il y a du suspense. Félicitations et tous mes encouragements.
Publié le 22 Septembre 2014

Assez d'accord avec la critique faite au jury. Où est le polar? C'est une histoire qui peut être vraie et qui est triste comme certains quartiers de villes modernes mal construites. Vécu pas vécu, c'est aussi une certaine actualité et que ne vois pas beaucoup de solidarité pour améliorer ce monde. Je suis actif avec www.impi.ch en RDC Congo, dans la région des Grands Lacs. Les femmes violées sont des milliers et nos organisations internationales ne font rien. Ces bandes de pilleurs font le mal depuis 30 ans mais il est de meilleur ton de s'inquiéter de l'Ukraine car c'est en Europe et il est question de gaz et d'économie.
J'ai reconnu l'Alsace grâce aux cigognes. J'ai reconnu la France grâce au rouge qui tache. C'est l'actualité et il est temps d'en changer.

Publié le 21 Septembre 2014

Je sais qu'il est de bon ton de congratuler le vainqueur, et j'applaudis de bon coeur l'auteur de cette nouvelle, qui ne manque pas de qualités... mais, de là à en faire le lauréat de la nouvelle de l'été... Non, je ne suis pas d'accord. Faut-il rappeler ce qui était requis : "Mais la règle du jeu reste la même : ambiance, histoire, style et bien sûr, un lieu unique : la région où vous vivez ! Le tout en mode polar ! " Or, je ne vois pas d'évocation d'une quelconque région. Certes, l'action se passe en Alsace, mais elle aurait tout aussi bien pu se dérouler, en étant tout aussi crédible, voire davantage, dans n'importe quelle cité sordide, n'importe où en France. De plus, où est l'intrigue policière réclamée ? Donc bravo pour la nouvelle, excellente, mais zéro pointé pour le jury, qui méprise les règles qu'il a lui même édictées.

Publié le 21 Septembre 2014
5
Emouvant et traumatisant à la fois. Excellente utilisation d'un langage innocent pour raconter son opposé, ce qui, pour moi, renforce le côté dramatique, à l'instar du film 'La vie est belle' de Roberto Benigni. Egalement, je ne peux m'empêcher de penser à la chanson 'Marie-Jeanne' de Joe Dassin. Tout ça pour dire que j'ai beaucoup aimé cette histoire. Bravo à Nathalie.
Publié le 21 Septembre 2014
5
Un très joli texte . Faussement ingénu, maitrisé..avec un style juste : le parler des enfants sur des propos graves. Vraiment intéressant.
Publié le 21 Septembre 2014
5
Très fort, touchant. Ce genre de choses qu'on n'ose jamais écrire... Bravo
Publié le 21 Septembre 2014

Très beau texte, émouvant et d'une implacable progression dramatique.
J'ai beaucoup aimé.

Publié le 20 Septembre 2014
5
Une nouvelle forte, dérangeante, viscéralement touchante et magnifiquement construite
Publié le 20 Septembre 2014