Actualité
Le 24 mar 2017

On parle de nous : "monBestSeller, tremplin vers l'édition"

À l'occasion de Livre Paris, France 3 Paris Ile-de-France s'est posé la question de savoir si on peut vraiment se faire connaître en publiant soi-même son livre. Enquête sur le web où le nombre de sites en ligne proposant aux auteurs en herbe de trouver leurs lecteurs se multiplie. Conclusion : le phénomène de l'autoédition permet parfois à certains de sortir de l'ombre. Et ils en font la preuve avec monBestSeller.com. Extrait de leur article.
monBestSeller.com, tremplin des auteurs indépendantsmonBestSeller.com, tremplin des auteurs indépendants. Pour se faire connaître et trouver ses lecteurs.

L'article de FR3 Paris Ile-de-France commence par des témoignages : "...

Pascale Lecosse a, depuis longtemps, l'envie d'être lue. Sinon, dit-elle, "on reste toute sa vie, un auteur du dimanche". En 2016, elle remporte le Prix Concours de l'Auteur Indépendant de monBestSeller, une plateforme qui met en relation, sur le net, des auteurs et des lecteurs. Son expérience de l'autoédition a été une réussite, confie-t-elle. Son roman "Mademoiselle à la folie" sera publié en août prochain chez La Martinière littérature. Les avantages de cette plateforme et de l'autoédition, ce sont les échanges avec la communauté de lecteurs. "Ils sont 50.000 à se retrouver sur ce site", explique-t-elle. "Ce sont eux qui m'ont portée et encouragée".

Patrick Ferrer a eu une expérience un peu similaire. Il fait partie des heureux élus de l'autoédition. Il raconte que le site monBestSeller, lui a mis le pied à l'étrier, lui a permis de rencontrer un large lectorat mais l'a aussi encouragé à persévérer dans ses efforts pour se faire publier. Le résultat a été positif, explique-t-il, car "ce sont aujourd'hui les éditeurs qui me démarchent et non l'inverse". Son ouvrage, "Le baiser de Pandore" a reçu le prix Amazon 2015 et s'est vendu à 10.000 exemplaires en numérique. Prochaine étape : une publication en juin chez Incartade[s].

Les Français écrivent et veulent être lus... 

En février 2014, l'Ifop publie un sondage pour le site monBestSeller. Les résultats montrent l'engouement du public : 17 % des Français interrogés déclarent avoir déjà écrit un manuscrit et 24 % de ceux qui écrivent souhaitent publier leurs textes. Dernier enseignement de ce sondage : 55 % des sondés se disent prêts à publier sur internet.
C’est sur ce créneau que monBestSeller.com s’est appuyé pour créer sa plateforme. Son objectif est de servir de tremplin pour les auteurs indépendants. De faire connaître des nouveaux auteurs, et surtout que leurs textes soient lus par le plus de monde.

Un tremplin pour les auteurs indépendants

C’est ce que revendique le co-fondateur de monBestSeller, Christophe Lucius. Il veut aider les auteurs amateurs à aller jusqu’au bout de leur rêve et leur propose de publier leurs textes sur son site. "Vous avez écrit. Avec nous, vous aurez la chance d’être lus", déclare-t-il.
Depuis maintenant cinq ans que le site existe, Christophe Lucius a accueilli plus de 3.600 livres et héberge actuellement 1 900 auteurs. Chaque jour, cinq ou six livres sont mis en ligne. 
Le site fonctionne sur un système de hit-parade. Plus un ouvrage est plébiscité par les internautes, qui peuvent aussi dialoguer avec les auteurs, plus il remonte en tête du site. Le co-fondateur est très fier de cet échange entre internautes qui renouvelle d’après lui le genre du "salon littéraire".
Les ouvrages qui marchent le mieux ? Ce sont les romans, explique-t-il, et particulièrement les romans sentimentaux et policiers. Mais "des genres plus confidentiels, comme la poésie, les témoignages et les mémoires trouvent aussi leur public".

Et puis parfois le succès est au rendez-vous, et l’auteur rencontre son public.

C’est ce qui est arrivé à Cathy Bonidan, enseignante, qui s’est fait connaître grâce au site, a gagné le Prix Concours monBestSeller de l'Auteur Indépendant 2015 et a vu son livre publié aux éditions La Martinière. Son ouvrage "Double voie", répéré par les internautes de monBestSeller, vient d'être édité et publié cette fois-ci sur papier avec un nouveau titre, "Le Parfum de l'hellébore".

Une alternative aux maisons d'édition classiques..."

Lire l'article complet sur le site de FR3 Paris Ile-de-France : "L’autoédition : une piste pour être lu... et publié"

Oui, MBS reste dans le top 10 des meilleures plateformes de l'autoédition, et qu'elle soit reconnue est mérité. Avoir la possibilité de vivre des relations de proximité avec un large lectorat est un privilège dont je jouis depuis deux ans, ici. Lire, découvrir, se remettre en question, se perfectionner, être encouragé,lire encore... en cela, MBS a répondu de façon optimale à mes attentes. Je suis très reconnaissante à l'équipe d'avoir su créer une plateforme très fonctionnelle et en constante émulation. Merci à vous tous pour votre travail et votre passion. Michèle

Publié le 26 Mars 2017

MBS est une plateforme d'échange littéraire formidable! Juste reconnaissance... Encore bravo à toute l'équipe.

Publié le 26 Mars 2017

Un grand bravo pour cet article très factuel (c'est rare) qui met à l'honneur les auteurs indépendants et le travail de MBS. La tendance envers les auto-édités est en train de s'inverser et MBS a été et demeure l'un des moteurs de cette évolution en tant que plateforme indépendante et gratuite, interface entre auteurs et lecteurs/lectrices pour aider à l'émergence de nouveaux talents. Que la presse officielle reconnaisse et loue à présent leur travail et la synergie qu'ils ont su fédérer entre auteurs, lecteurs et maintenant éditeurs est une récompense amplement méritée. Merci à vous pour votre travail pour soutenir les nouveaux auteurs.

Publié le 25 Mars 2017

C'est une excellente chose que France 3 Paris Ile-de-France se soit posée la question de savoir si on peut vraiment se faire connaître en publiant soi-même, pour en arriver à la conclusion que le phénomène de l'auto-édition a permis à certains de sortir de l'ombre, tels les lauréats des concours du meilleur auteur de monBestSeller.com, sélectionnés par les lecteurs avant d'être repérés par des éditeurs.
Ces auteurs sortis du lot tirent les autres vers le haut par l'émulation. Il est donc possible d'espérer !
Une plate-forme comme monBestSeller.com offre à ses auteurs l'opportunité de trouver un lectorat, de se confronter à l'avis des lecteurs lorsqu'ils en émettent, d'échanger avec d'autres auteurs. Les échanges peuvent être très fructueux, je suis bien placé pour en témoigner. La richesse de ces échanges m'a apporté une grande satisfaction, autant que l'audience qui s'est maintenue au fil des mois. Il m'est même arrivé d'être bêta-lecteur-correcteur pour des auteur(e)s lorsque l'amitié l'a emporté sur le plaisir de l'échange.
Mais monBestSeller.com est plus que cela ! Les services proposés (qui se sont multipliés) permettent aux auteurs en herbe de progresser dans la qualité de leurs écrits, d'augmenter leur visibilité, de se donner toutes les chances de parvenir au succès par un travail abouti.
N'est-ce pas l'objectif d'un auteur que d'aller à la rencontre d'un public ? Si en plus la plate-forme peut servir de tremplin vers l'édition (ou une autre forme d'auto-édition), qui s'en plaindra ?
Ne rêvons pas, les grandes maisons d'édition sont inaccessibles à la grande majorité d'entre-nous. Mais qu'importe ? Avoir eu le plaisir d'écrire puis celui d'être lu, n'est-ce pas déjà un immense bonheur ?

Publié le 24 Mars 2017