Michel CANAL
Biographie

Ariégeois passé par le lycée Ozenne à Toulouse, l'Ecole polytechnique de ventes, l'EMA et la faculté de droit de Montpellier, l'Institut Appert de Paris, la faculté de droit de Clermont-Ferrand, Michel Canal a fait une carrière militaire ponctuée de mutations ou séjours en France, Outre-mer, Afrique et Balkans.
Modestement auteur comme il se définit, il est venu à l'écriture pour relater une histoire sentimentale en deux tomes :
— L'éveil de Claire - Ou l'émancipation d'une jeune femme trop sage (294 pages)
— L'éveil de Claire - Journal intime (331 pages)
suivis beaucoup plus tard du petit troisième :
— L'éveil de Claire - Courrier "très intime" (30 pages)

Michel CANAL a noté ces livres

5
Chère @Lidy Williams, comme il est difficile de donner un avis à la fois objectif, complet et pertinent sans oublier l'un ou l'autre des nombreux aspects de ce récit ! Il serait réducteur de ne considérer ce récit que sous l'angle des expériences libertines qui y sont décrites (sans fard, avec la plus grande liberté d'expression qui peut choquer) et qui justifient sa catégorisation dans le genre « érotique ». C'est aussi, dit avec sincérité, entre témoignage et véritable guide pratique, une belle histoire de couple qui a su durer, surmonter les aléas de la vie, les épreuves, se réinventer au cap de la cinquantaine quand les enfants ont quitté le cocon familial. Quelle belle leçon de vie vous nous donnez là ! Merci pour tous les conseils que le lecteur curieux de découvrir d'autres relations de couple trouvera à la lecture de « Sexy lidy libertine / Ma double vie ».
Publié le 16 Septembre 2021
5
Chère @Ambrosine, Ça me fait drôle de t’appeler ainsi, te connaissant, surtout que tu avais prévu initialement un autre pseudo. J’aime ta version définitive avec l’illustration de première page. Elle est parlante et ne trompe pas sur le contenu. Tu as bien amélioré ton texte. Je n’y trouve rien à redire, connaissant maintenant le sujet. De toutes façons, tu écris bien (avec plus de facilité que moi qui ne suis qu’un auteur de circonstance) puisque c’est ton métier. J’espère que ton initiative sera acceptée par la qualité de ton écriture qui met le lecteur en émoi. Mais admets tout de même que certains propos (que je suppose faisant partie des us et coutumes de ton monde) peuvent faire frémir celui ou celle qui n’a aucune notion de ce type de relation, bien que Cinquante nuances de Grey et l’adaptation d’Histoire d’O soient passés par là, lus et/ou vus par un grand nombre. Quoiqu’il en soit, tu as eu raison de te lancer, partant du principe que personne n’est obligé de te lire si le sujet dérange. Et celles et ceux qui auront la curiosité de le faire sont déjà informé(e)s que ce monde existe. Je constate que le nombre de lectures est plutôt encourageant, mais que peu osent avouer qu’ils l’ont lu, préférant le faire incognito. Merci de l’amitié que tu me témoignes depuis que tu as lu mes bouquins. A mon tour de te féliciter, de t’encourager et de te soutenir. Amitié. MC
Publié le 13 Août 2021
5
Le meilleur de tes romans, qui accroche le lecteur et ne le lâche plus, tant le sujet est porteur : une confrérie, de femmes exclusivement, agit sur tous les fronts pour revaloriser l’image superficielle et dévalorisante de la femme propagée par des médias et réseaux sociaux. Le rythme est donné par des chapitres courts. L'écriture est traitée, c'est ton empreinte, avec délicatesse et sensibilité, de magnifiques descriptions. Un des points forts de ce roman est de développer une belle histoire d'amour par courriels avec un talent et une finesse remarquables. Les rapports humains sont une leçon de vie pour le lecteur. Bref, un roman qui ne peut laisser indifférent. Cinq étoiles pour récompenser ton imagination fertile et ton talent remarquable pour l'exprimer.
Publié le 11 Août 2021
5
@Alexis Arnaud, une bien belle page ! Imaginative, tellement juste dans l'analyse, avec de l’humour, tout ce qu’il faut pour que ce soit plaisant à lire. Pourvu que l’usage trop fréquent des SMS, la paresse d’écrire, les féministes radicales qui cherchent à imposer (réussissent souvent) la féminisation des fonctions sous prétexte que le ridicule ne tue plus, l’écriture inclusive, le franglais... ne détruisent pas notre belle langue que politiques et journalistes malmènent déjà ! Et bravo pour la chute.
Publié le 01 Juillet 2021
5
@Hurle Lune, un pseudo que je vois passer depuis longtemps au point de m'être devenu familier. J'ai eu envie de lire votre nouvelle en listant le classement... et ce fut un plaisir. Celui de parcourir des pages à la présentation soignée comme j'aime, une écriture qui raconte avec finesse l'attrait instinctif de ces deux femmes à travers les siècles dans des situations très différentes. C'est astucieux. Merci pour ce partage. Je suis heureux d'avoir découvert un autre auteur dans ce genre que les lecteurs n'imaginent pas si difficile à exprimer. Avec toute ma sympathie. MC
Publié le 30 Avril 2021

Pages