Michel CANAL
Biographie

Riche des enseignements d'une carrière en France, Outre-Mer, Afrique et Balkans, l'auteur a fait le choix de venir à l'écriture — dans un style érotique raffiné souligné par la critique — avec une romance en deux tomes :
— L'éveil de Claire - Ou l'émancipation d'une jeune femme trop sage, version romancée de l'auteur qui campe les trois personnages principaux et leurs relations triangulaires,
— L'éveil de Claire - Journal intime, version intimiste de Claire relatant au jour le jour son ressenti, ses émotions, ses sentiments, ses plaisirs, ses désirs, ses fantasmes (...), sa détermination pour séduire l'homme de sa vie, son bonheur après leur rencontre,
pour faire passer le message que Claire, disparue trop tôt, voulait délivrer à toutes celles qui peinent à s'émanciper.

Michel CANAL a noté ces livres

5
@Izabella Hourd, votre profil ne nous dit pas qui vous êtes, mais soyez assurée que le lecteur "lambda" (non spécialiste de la création monétaire) de ce "cours" comme vous le définissez, y aura appris tout ce qu’il fallait savoir sur l’argent « la nature de cet objet qui régit nos vies nous est paradoxalement totalement inconnue » et sur les réponses aux questions essentielles qui influent sur l’économie, conduisant parfois à la crise, comme en 2008 : « Quel est le rôle des banques commerciales dans les mécanismes actuels de création monétaire ? Quelles sont les alternatives crédibles au système monétaire actuel ? » Celles et ceux qui m’ont précédé dans leurs avis ont déjà tout dit : pédagogique, instructif, plein d’humour, bien documenté… tour d’horizon accessible à tous, clair, concis, documenté, étayé, argumenté, et qui plus est, drôle… un point de départ intelligent pour toute réflexion… Je partage tous ces compliments. Merci pour ce partage qui m’a permis de m’instruire. Par contre, chère Izabella, il faut dire aussi (cela a été signalé par d’autres commentateurs), surtout parce que vous vous êtes publiée hors plate-forme monBestSeller, vous devriez soumettre votre ouvrage à un correcteur professionnel. Il est dommage qu’un ouvrage aussi bien argumenté, documenté, présenté, illustré, souffre de ces nombreuses fautes parfois énormes que le lecteur "littéraire" ne peut feindre d’ignorer.
Publié le 13 Février 2019
5
La note suivant le commentaire n’était pas un oubli, chère @Cathy Bonidan, seulement un choix tactique pour que le commentaire soit moins compact qu’il ne l’aurait été sans les retours à la ligne (ce que ne permet pas "Je note ce livre"). Après mon commentaire très explicite, vous ne serez pas surprise que je vous décerne les cinq étoiles... et toute ma gratitude pour ce partage. MC
Publié le 11 Février 2019
5
Chère @FANNY DUMOND, faut-il se réjouir que la très célèbre Sophie, comtesse de Ségur, ait fait une émule à Vic-le-Comte ? Ce fut un plaisir de lire cette histoire où les deux petites-filles Mély et Sissi, en vacances chez Mamie et Papy, se transforment en détectives. Le style et le vocabulaire sont parfaitement adaptés à la situation. On perçoit bien l'écart générationnel et l'évolution de la vie, le dépaysement à la campagne pour de jeunes citadines. Je n'en dirai pas plus pour laisser aux futurs lecteurs le plaisir de la découverte. La suite de "Merci mon portable", "Les sorcières au lycée" n'est pas mal non plus (des souvenirs d'une époque que les moins de 20 ans n'ont pas connue et ne connaîtront jamais). Au-delà de l'idée d'écrire pour ses petits-enfants, c'est une formidable occupation d'écrire pour le plaisir. Je vous remercie pour ce partage. C'est toujours agréable de partager cette possibilité de lecture et de solidarité entre auteurs sur mBS. Bonne continuation pour cultiver ce talent. Amitiés. MC
Publié le 07 Février 2019
5
La note n’était pas un oubli @Lys Jean-Luc, mais un choix pour poster un commentaire incluant des retours à la ligne afin d'éviter l’aspect compact (ce que ne permet pas la rubrique "Je note ce livre"). Toutes mes félicitations pour ce travail de recherche des us et coutumes dans les différents pays où ont étudié les personnages... et pour l’intrigue, très bien menée. MC
Publié le 03 Février 2019
5
@Laure Avedian, il ne s'agissait pas d'un oubli pour la note. Seul le commentaire permet les retours à la ligne (pour éviter l'effet "pavé compact"). Votre histoire, racontée par Marie, est agréable à lire, crédible, bien écrite, bien présentée (format A5, espacement aéré, justification du texte, ponctuation maîtrisée). Le sujet des rêves qui peuvent avoir une incidence future est intéressant et bien traité. Comme tous les auteurs débutants, je sais que vous reviendrez cent fois sur l'ouvrage et que votre roman aujourd'hui pépite en devenir, sera l'oeuvre dont vous pourrez être fière à juste titre. Pour tout cela, chère Laure, je vous attribue la note maximale et vous dis : "bravo". Avec toute ma considération pour votre talent. MC
Publié le 28 Janvier 2019

Pages

monBlog

Suivez-moi sur ...

Retrouver mon actualité

L' arrivée sur Amazon du Journal intime a fait rapidement l'objet de commentaires : Erotisme raffiné ***** (5 étoiles) Par LAULAULA — 500 PREMIERS REDACTEURS D'AVIS — le 10 septembre 2016 L'éveil de Claire : journal intime est la version racontée par Claire, de l'aventure relatée par l'auteur dans le premier volume "ou l'émancipation d'une jeune femme trop sage". On appréciera, surtout pour le genre, le style très soigné, et l'érotisme jamais vulgaire. L'auteur a un don pour faire monter la tension tout au fil des pages pour ne nous livrer l'apothéose qu'à la fin. Comment Claire vit-elle cette relation initiatique, qu'elle a elle-même déclenchée, d'abord platonique puis de plus en plus torride, dont elle devient à la fois actrice et spectatrice ? C'est ce qu'elle nous raconte dans ce journal. Si vous souhaitez une lecture érotique au style raffiné, ce livre vous est recommandé. Le Journal d'une femme amoureuse — le 16 septembre, toujours ***** (5 étoiles). L'éveil de Claire - ou l'émancipation d'une jeune femme trop sage et Journal intime sont les deux faces d'une même romance. Par la narration d'une perception extérieure, le roman campait les personnages principaux et dressait le décor de leurs relations triangulaires. Le Journal intime de Claire nous fait entrer dans la profondeur de son ressenti. Au fil des pages et de son humeur, dans un style remarquable, elle nous fait partager ses émotions, ses désirs, ses plaisirs, son initiation lesbienne puis libertine avec, en toile de fond, sa détermination pour séduire l'homme de sa vie. Son parcours est celui d'une jeune femme amoureuse à qui Claudine (de Colette) et Emmanuelle (d'Emmanuelle Arsan) ont inspiré la liberté de moeurs avec la complicité d'un amant pygmalion. Si ce Journal parvient aux femmes qui se cherchent, pour lesquelles l'émancipation contribuera à leur épanouissement, il aura atteint l'objectif que Claire avait anticipé. C'est pourquoi je le recommande. Merci Claire, Eric, Elodie… et toutes les autres, pour ces délicieux moments en votre compagnie.

A lire dans les actualités