Antoine Loiseul

Antoine Loiseul a noté ces livres

5
C’est en scientifique que vous posez la question philosophique du temps qui passe, en scientifique que vous parlez de l’accélération de nos vies (corps et âmes) sur sollicités par ce que nous produisons (transport/ digital… espace), et c’est en même temps à la Science que vous faites le procès de ne pas s’ occuper de la vitesse de vie (et ne pas en faire un pôle de réflexion prioritaire), trop centrée qu’elle est à se fixer sur des sujets plus (trop) particuliers qui ne sont que pourtant des conséquences de l’accélération de la vitesse du temps.Vraiment Intéressant.
Publié le 17 Juillet 2021
5
Eh oui, ouvert par hasard, vous avez le sens de la vulgarisation '(au bon sens du terme) et de la simplification. A la fois didactique et ludique on apprend plein de choses dans votre petit précis de l'espace.
Publié le 17 Mars 2021
4
Votre récit est ambigu, il part de vérités tangibles avec quelques extrapolations interessantes, puis devient fiction, ou en tout cas votre fiction projetée comme hypothèse réaliste On ne sait à quel moment vous définissez le registre dans lequel vous évoluez. Si vous êtes sérieux, si vous êtes réaliste, si vous êtes futuriste de fiction, ou si vous nous testez pour savoir jusqu'ou on va aller avec vous...Ca n'est en tout cas pas ennuyeux.
Publié le 17 Février 2021
3
Un livre intriguant connecté avec l'histoire des religions, expliquées de manière pointue. à travers un voyage spirituel d'un condamné et d'une rencontre fortuite. Des phénomènes apparemment surnaturels, expliqués comme un rite de passage à la mort ou plutôt à une autre vie. Les deux histoires se jouxtent et se complètent. Des passages plaisants, souvent complexes (pour moi). C'est une manière de réconcilier la foi, l'ésotérisme et la science, dans un questionnement dont on peut douter mais qui ne nous laisse pas indifférent.
Publié le 09 Février 2021
5
Dés le commencement de votre ouvrage, on est pris par un rythme. La vision mosaïque de la situation donne une étoffe au récit : la vision des prisonnieres, celle des soldats, des médecins proches du pouvoir, celle des loups ou plutôt du loup… Et même des sentiments. L'ensemble confère un éclairage réaliste presque rationnel à des faits inimaginables. Vous réussissez en fait à incarner. Le texte s’étend parfois dans la première parties une dimension documentaire scientifique parfois trop longue à mon goût. Puis le roman commence, en 93 (On comprend pourquoi). Et à la fois policier, espionnage, mi science-fiction, mi réaliste l'auteur nous fait vivre ces destins uniques et inquiétants, héritiers et séquelles du passé. Habile et troublant, mené à bon rythme pour des révélations et quelle révélations… Un effort de concision nous rendrait ce roman haletant.
Publié le 21 Janvier 2021

Pages