LA ROQUE AND SECTE

188 pages de MEYER denis
LA ROQUE AND SECTE MEYER denis
Synopsis

thriller ésotérique en plein coeur du Périgord noir : un château, un châtelain, des disparitions ... un couple de jeunes gens mènent l'enquête.

201 lectures depuis la publication le 03 Mars 2019

Les statistiques du livre

  1004 Classement
  34 Lectures
  -180 Progression
  0 / 5 Notation
  11 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Je venais chercher un polar… je ne doute pas que ce puisse en être un, mais il commence alors un peu tard, ou est un peu lent au démarrage, ou… je ne sais pas, peut-être un peu trop balade touristique pour mettre dans l’ambiance, ou même petite romance avec l’étudiante ??? Cela dit, vous devriez dans tous les cas modifier votre mise en page pour l’adapter à la lecture sur ordi, là c’est vraiment serré.

Publié le 26 Mars 2019

@T.Guenard merci pour votre commentaire j'espère qu'un prochain livre vous accrochera plus.
Bonne soirée

Publié le 23 Mars 2019

On se croirait à une époque révolue où les femmes sont au service des hommes et sont pratiquement leurs esclaves sexuelles. En lisant ce roman, j'ai pensé également au Moyen-Age avec les serfs qui étaient totalement sous le contrôle de leurs seigneurs. Tout cela fait peur ! J'ai le sentiment que les femmes sont des femmes-objets, des faire-valoir, cela fait froid dans le dos! Avec le châtelain, les quads, l'ambiance est bizarre. Certains passages ne sont pas politiquement correct et feraient que vous seriez cloués au pilori par un certain nombre de médias en France, exemple : "Darcomon Philippe ne supporte pas les arabes"..... L’utilisation de mots comme "rouquine" m"a amusé. Cela faisait longtemps que je ne les avais pas entendues. Pour être honnête, je n’ai pas totalement accroché à l’histoire, je me suis perdu en route au milieu de tous ces personnages mais je reconnais qu'il y-a sans doute du travail derrière votre récit.... Je vous souhaite une bonne continuation.

Publié le 23 Mars 2019