Une si jolie descente

59 pages de Joël Gibevre
Une si jolie descente Joël Gibevre
Synopsis

Ça lui a pris comme ça, d'un coup, elle a pris son sac et elle est parti se réfugier tout là bas, tout là haut, à la source du Tarn.
Elle avait grand besoin d'air.
Elle a vu une magnifique pluie d'étoiles filantes.
Ce qu'elle ne sait pas, c'est que cette impulsion va la sauver...

350 lectures depuis la publication le 30 Mars 2019

Les statistiques du livre

  1410 Classement
  26 Lectures
  -210 Progression
  4 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@federer36
Je vous remercie de votre très joli commentaire, il me fait envie d'écrire davantage...
Vous avez regretté que mon texte ne soit pas plus long, En fait il s’agit d'un extrait de mon tout premier roman intitulé comme un grand coup de gomme.
Comme ce roman comportait 2 parties, l'une, l'aventure des parents, et l'autre, celle des enfants, l'une, se passe en mer et l'autre, à terre, il m'a semblé logique d'en faire 2 tomes. surtout que le nombre de pages total dépasse les 800.
En mer ils se retrouvent victime d’événements, à terre ils vont agir et se sauvegarder des mêmes événements.
Le pourquoi du comment se découvre à la fin du tome 2 avant l'extrait que j'ai publié ici.
J'ai édité ces 2 tomes à compte d'auteur et se trouvent chez TheBookEdition.com.
Merci encore de ce commentaire,
Cordialement, Joël Gibevre

Publié le 11 Mai 2019
4
Pour reprendre les mots du commentaire de Loulou PF, le récit est très distrayant et très dépaysant car on a le sentiment de faire un retour vers le passé et de revenir à l’époque de la Préhistoire. Cela a un côté plus que plaisant car l’homme avec un grand H se recentre sur l’essentiel, il est à nouveau au contact de la nature et mène une vie équilibrée et saine en se débarrassant de tout le superflu que notre civilisation a imposé à la communauté humaine. J’aime beaucoup la scène où Katharyna et Gunther se déshabillent et se mettent entièrement nus pour plonger dans la rivière alors qu’ils se connaissent à peine. Je ne suis pas forcément un adepte du naturisme mais dans ce cas précis je trouve qu’il est formidable de pouvoir se mettre totalement à nu devant une personne que l’on connaît à peine comme si on était libéré du jugement de l’autre qui est malheureusement si présent dans nos sociétés contemporaines. Dans cette histoire ils vivent d’amour et d’eau fraîche, ils chassent pour se nourrir et cela les rend totalement heureux !J’ai adoré la 1ère image du livre moi qui ai toujours rêvé de faire du canoé kayak dans les cascades. La fin du livre est également formidable lorsqu’on voit cette communauté s’organiser et mettre leurs compétences au service de celle-ci pour vivre ensemble au contact de la nature et des animaux. J'aurais peut-être mis 5 si le récit avait été plus long.
Publié le 28 Avril 2019
4
Elle est très distrayante votre balade à contre temps. Inattendue à tous les coins de Tarn aussi. Vous donnez envie de faire la descente un jour. C’est calme, un peu peace and love, ce qu’il faut de messages. Un très non moment. Merci pour ce partage.
Publié le 10 Avril 2019