Aimer à se brûler les ailes

155 pages de Aurelien VERHE
Aimer à se brûler les ailes Aurelien VERHE
Synopsis

"No zob in job !" dit l'adage familier. Les 2 amants le savaient et n'auraient jamais imaginé cette histoire possible. Et pour cause : 14 années les séparaient. Lorsqu'ils firent connaissance pour la toute première fois, il lui sembla hautain et désagréable, le contraire de ce qu'on lui avait décrit de cet homme de 40 ans d'ordinaire drôle et jovial. De son côté, il ne semblait guère s'intéresser à cette jeune femme au corps superbement dessiné et aux longues jambes mises en valeur par des chaussures à talons.
Ils auraient pu rester simples collègues de travail. Mais l'amour est quelque chose d'étrange parfois...
Car quand quand il prit sa main innocemment un soir de mai, tous deux surent dès le premier contact de leurs peaux que l'amour était déjà présent...

Publié le 28 Septembre 2019

Les statistiques du livre

  504 Classement
  77 Lectures 30 jours
  2128 Lectures totales
  -27 Progression
  0 Téléchargement
  20 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Jessie418 : Merci pour ce commentaire très touchant. On dit que le temps efface les blessures. Je pense que le temps ne fait qu'atténuer celles-ci et qu'il faut que ces blessures restent présentes à l'esprit pour forger un cœur, un caractère, un Être.... On apprend de ses erreurs et c'est pour cela qu'il ne faut surtout pas les renier.... J'ai également publié un recueil de "lettres à Elle" qui complète ce récit...

Publié le 18 Août 2020

Certaines personnes vous diront: «Pour une fois, tu goûtes à ta médecine. Tu as fait souffrir certaines femmes, alors maintenant ce n'est que justice, tu souffres à ton tour!» C'est vrai que c'est ce que j'ai pensé un certain temps en lisant...Mais au fil des pages, j'ai aussi pris conscience que cette femme n'a rien compris de l'homme et des sentiments sincères qu'il avait pour elle.

Une certitude, l'amour qu'il avait pour elle était plus grand et plus réel qu'il ne l'était pour elle envers lui. Elle était probablement trop jeune pour comprendre la chance qu'elle avait. La jeunesse fait que l'on aime être séduite et qu'on aime vivre la jeunesse et les expériences. Ce qui est bien différent lorsque l'on atteint la quarantaine!

Comme j'aurais aimé être aimé ainsi par un homme!

Tout comme lui, j'ai aimé de la sorte et je me suis aussi brûler les ailes. Mais j'ose croire encore, malgré toute la douleur et la souffrance d'une telle épreuve, qu'un jour, mon tour viendra où je vivrai un amour véritable pour qui mon cœur battra à nouveau et que mes sentiments seront partagés de manière réciproque par l'être aimé.

Pour ceux et celles qui vivent des situations similaires, je leur souhaite de trouver un jour le bonheur et la paix intérieure, qu'ils aient un avenir meilleur.

Merci pour le partage de ce récit décrivant un vécu dont beaucoup de personnes pourraient vous dire: «En certains moments, on reconnaît certaines situations vécues dans notre vie.»

Publié le 18 Août 2020

@Lola G désolé de ne pas vous avoir conduit au 7ème ciel... mais ce n'était pas le but non plus.
Peut être n'avez vous pas été jusqu'au bout du livre si vous ne parlez que de clichés. Peut être aussi que le 7ème ciel en est un (de cliché) et que ce n'est pas le sujet de ce livre ;-)
Merci néanmoins d'avoir pris le temps de laisser votre avis

Publié le 13 Octobre 2019

pffff, tu devrais choisir le mode essai d’un apprenti seducer, trop de clichés, sorry. Et trop déçue, avec ton titre, je m’attendais au 7ème ciel

Publié le 13 Octobre 2019