Le secret de Merzouga

132 pages de Patrick Vancoillie
Le secret de Merzouga Patrick Vancoillie
Synopsis

Floria est une jeune fille aussi intelligente que courageuse. Condamnée, elle n'a plus qu'une seule idée en tête: se délester du terrible poids qui pèse sur ses frêles épaules depuis bien trop longtemps.
Elle décide alors de kidnapper et de mener son dernier combat en compagnie de son auteur fétiche, seul être à ses yeux capable de percer le terrible secret enfoui en elle.
D'Herbeumont à Marrakech et aux dunes de Merzouga, Floria mènera à elle seule la danse face à son héros et ce sera un véritable tremblement de terre qui attendra le plus célèbre des écrivains.
Voyage initiatique autant que petites madeleines de bonheur, le secret de Merzouga retrace la rencontre rocambolesque d'une jeune fille pas comme les autres et d'un artiste hors du commun.

Publié le 12 Mars 2020

Les statistiques du livre

  1627 Classement
  21 Lectures 30 jours
  716 Lectures totales
  +195 Progression
  0 Téléchargement
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
Bon j’avoue que l’histoire du Kidnapping, assez extravagante en elle-même m’a grave plue, c'est originale comme idée, il fallait y penser, vous écrivez bien puis j'aimé le voyage au Maroc, l'ambiance super sympa des souks.... Après j'ai pas encore lu tout votre roman. Si je pouvais kidnapper mon petit Roger Federer, j’avoue que je ne m’en plaindrais pas. J’en ferais bien mon quatre heures comme disent les vieux et je ne me contenterais pas juste de passer du temps avec lui. Mais bon en même temps j’ai 20 ans et la jeune fille dans le roman, elle a 14 ans donc Roger s’il avait une relation sexuelle avec moi, on ne pourrait pas l’accuser de délit d’atteinte sexuelle sur mineure. Je crois que c’est comme cela qu’on dit non ? Enfin bref, je ne voudrais pas qu’on m’accuse d’encourager les filles mineures à coucher avec des hommes majeurs. Donc je suis clair, c’est vraiment bien que Floria et son auteur favori ne tirent pas un coup ensemble dans le roman ou qu'ils ne flirtent pas ensemble et que leur relation soit comme une relation d'un oncle avec sa nièce. C'est bien car ils restent dans la légalité et la moralité. Merde je fais gaffe à ce que je dis, je ne veux pas terminer en taule! Bon je m’écarte légèrement du sujet mais encore une fois votre idée, elle est bonne, cela serait cool si on pouvait passer nos derniers jours avec une personne qu’on admire, sans oublier nos proches, il ne faut pas déconner tout de même! Page 10 : « la solitude c’est ce que l'on peut voir dans le regard de ses chiens quand on les quitte », c’est bien vrai ! Page 32 : « Je ne l’avais encore jamais rencontré auparavant et voilà que je le tenais aujourd’hui au bout de ma baguette ». Cela veut dire quoi ? Page 35 « rares étaient encore les adultes d’aujourd’hui à tenir pareil discours. Là où les personnages de son âge philosopheraient sur leurs carrières, les maisons toujours plus luxueuses, les voitures de sport ou les 4/4 polluants, les vacances sous les tropiques ou sur les pistes enneigées d’Aspen ou de Courchevel, Monsieur Smith, lui, louait la magie de l’enfance » c’est vrai mais c’est quand même cliché comme phrase je trouve…. Merci Monsieur pour ce partage, de ce que j'ai lu, j'ai bien aimé votre bouquin.
Publié le 26 Mars 2020
4
Une histoire sympathique, très agréable à lire, malgré les trop nombreuses répétitions qui pourraient lasser quelques lecteurs. La répétition est acceptable lorsqu'elle renforce une idée, un principe, un sentiment. Mais là, j'avoue que vous en avez abusé... notamment à la fin.
Publié le 21 Mars 2020