Kroussar
Biographie

Ex-Officier de l'Armée de l'Air Française, chargé des opérations de renseignement, j'ai entrepris l'écriture de ce roman historique, suite à l'insupportable silence, voire les mensonges, qu'entretiennent les médias depuis plus de quarante ans, sur l'histoire du Cambodge.

Pour avoir vécu et participé à tous les événements qui précipitèrent le pays dans le chaos, je me devais d'apporter mon témoignage, partager un versant d'histoire méconnue, et rappeler à tous ceux qui viennent visiter les temples d'Angkor que les malheurs du pays ne se résument pas au génocide Khmer Rouge.

Et pour ceux qui souhaiteraient découvrir le Cambodge, n'hésitez pas à vous connecter sur mon blog: http://forumcambodge.e-monsite.com/

Kroussar a noté ces livres

5
Cher Ami. @BOSSY J'ai dévoré votre roman et vous m'avez fait pleurer ! Je dois être trop sensible, mais j'ai craqué quand Éric révéla sa parenté à Chabuca, qui a bien mérité cette fin heureuse. Je n'en dis pas plus pour ne pas rompre le suspens. Recevez mes pensées sincères. Amitié Jean-Claude.
Publié le 20 Octobre 2018
5
@BOSSY, Mon cher ami. Ce roman m'a bouleversé, de nombreux passages me rappellent que les mouettes ne sont pas toujours rieuses. Paul Verlaine, lui-même ne savait pas pourquoi. "Mon esprit amer d’une aile inquiète et folle vole sur la mer. Tout ce qui m’est cher, d'’une aile d’effroi. Mon amour le couve au ras des flots". Probablement à cause de mes blessures à peine cicatrisées. Un grand merci pour ce texte plein d'émotion et de tendresse. Amitiés et pensées sincères. Jean-Claude.
Publié le 11 Octobre 2018
5
Cher @BOSSY, vous savez nous emporter dans une belle histoire, nous faire aimer vos personnages Rodrigo, Lorelei, Erna et Pieter... La chute inattendue de cette romance a été pour moi un réel plaisir. Recevez mes pensées les plus sincères, amitiés Jean-Claude.
Publié le 07 Octobre 2018
5
Cher @BOSSY J'ai lu d'un trait le destin décroisé d'Anne et de Jean-Jacques. C'est un roman bouleversant, qui témoigne d'une histoire d'amour exceptionnelle, où l'émotion et les sentiments nous emportent par vagues déferlantes. Votre univers, votre plume me séduit, et je remercie mon Amie Michèle de m'avoir orienté vers ce magnifique récit. Recevez ces cinq modestes étoiles, alors qu'un dôme de cristal ne suffirait pas. Amitiés Jean-Claude.
Publié le 21 Septembre 2018
5
Comment vous le dire ! "Lounis et Nour" a été la transition entre vos deux plumes. Je ne quittais pas totalement @Lamish et je prenais pied dans l'univers de @BOSSY, une transition en douceur qui m'a enchanté. Vos échanges, sont sincères, sans détours, mêlant la fiction à la réalité. Vos deux sensibilités sont tellement réelles que l'on est tenté de s'interroger : Où est le vrai du faux ? Seuls ceux qui ont lu vos œuvres littéraires pourront faire la part des choses et pourront dissocier la part du rêve et du vécu. Mais surtout ils découvriront vos belles âmes. Comme le dit Lounis, le fond des cœurs et des âmes est insondable ! Mais ce roman à quatre mains vous dévoile qu'en même un peu... si, si, un petit peu... J'aurais bien apprécié jouer à "J'aime ou J'aime pas" avec vous deux. Ce qui m'aurais permis de rappeler à Nour qu'elle aime les huîtres avec le Sancerre ! Vous m'avez bercé avec vos "rêves éveillés", vos deux cœurs d'enfants vibraient à l'unisson donnant un charme fou à cette romance. Vos souvenirs ont réveillé les miens. Je me souviens de ma jeunesse et des histoires que me contait mes grands-parents. Alors permettez-moi de vous embrasser tous les deux, car vous êtes uniques. Je vous souhaite longue vie. Amitiés Jean-Claude PS : "Le vieux monsieur" avait bien raison de dire à Lounis, que l'on ne fait pas d'argent avec les bons manuscrits ! D'ailleurs Lounis a horreur du commerce des livres, c'est pour cela qu'il publie de magnifiques romans sur mBS. D'autres, ne publient que des extraits, ou bien ne laissent leur livre que quelque temps, juste pour appâter. Mais les grandes âmes, les vraies n'ont point besoin du commerce de leurs livres.... Là est tout le secret !
Publié le 18 Septembre 2018

Pages