Mes chroniques sur Bretagne 5

176 pages de SAULDUBOIS
Mes chroniques sur Bretagne 5 SAULDUBOIS
Synopsis

Compilation de mes chroniques hebdomadaires sur la Radio associative BRETAGNE 5 basée dans les Côtes d'Armor.
Intitulé "Libre Expression", il s'agit ici de réagir à la vie de tous les jours.

Publié le 11 Janvier 2021

Les statistiques du livre

  2537 Classement
  18 Lectures 30 jours
  219 Lectures totales
  +501 Progression
  4 Téléchargement
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@ Louis Morot
Je vous remercie de votre avis sur mon recueil de chroniques. Il est toujours intéressant d'être confrontée à d'autres regards. Cela m'invite à un retour sur mes écrits pour les analyser plus finement. Je me rends compte ainsi que parfois entre le message que l'on souhaite faire passer et celui qui passe, il y a des différences.
Par exemple, vous me voyez au travers de ce que j'ai écrit "comme une militante "acharnée". C'est surprenant ce retour pour moi, car je ne me considère pas comme cela. Vos propos m'obligent à plus de clarté sur ce que je pense.. Je pense foncièrement que c'est la femme qui doit s'assumer, et que la société doit lui laisser le droit de s'assumer. En cela, je trouve la libération de la parole positive : que les femmes disent clairement ce qu'elles vivent au quotidien et qui dévoile au grand jour les actes de certains hommes qui sont inacceptables est pour moi une bonne chose et c'est leur droit d'affirmer qu'elles n'en veulent plus. Pour autant, il est important de dire aussi, et il me semblait que cela ressortait dans plusieurs de mes écrits, il ne s'agit pas de s'assumer au détriment des hommes. Il n'y a pas dans ce type de relations de gâteaux à se partager, ce que les femmes veulent gagner en reconnaissance, en autonomie, elles ne doivent pas "le prendre" aux hommes dans le sens psychique de terme, parce que sur le concret si elles prennent plus de postes de responsabilité par exemple, là pour le coup c'est mathématique, il y aura moins d'hommes dans ces postes. C'est une conséquence automatique. Pour autant je vous rejoins sur le fait que certaines positions sont excessives, mais ce n'est sans doute pas assez clair, parfois je ne suis pas en accord avec la manière dont certains mouvements défendent le droit des femmes.
Je vous souhaite une bonne journée toute enneigée pour nous en Bretagne. C'est inhabituel.

Publié le 11 Février 2021

Sur certains sujets, nous serons d'accord sur d'autres non. Vous donnez votre avis sur l'actualité et il est toujours intéressant d'avoir des opinions de citoyens/ennes. Vous faites un plaidoyer en faveur des femmes et vous êtes une militante acharnée de la cause de l’égalité entre les hommes et les femmes, opinion que je respecte même si la pensée féministe a des vertus mais aussi des excès. Le mouvement MeToo que vous vantez, il défend des valeurs qui sont louables mais il est également aussi parfois excessif. Chacun aura ses opinions sur Zemmour ou Onfray mais contrairement à ce que vous dites, ils ne sont pas les bienvenus dans un certain nombre de médias ( radios, chaînes de télévision du service public notamment, journaux, etc...). Après je suis d'accord avec vous pour dire que la télévision ne doit pas remplacer les échanges entre les membres d'une même famille et il faut donner aux enfants l'envie d'apprendre au travers de moyens pédagogiques qui soient ludiques.

Publié le 09 Février 2021

@WildGoose
Merci beaucoup de vos commentaires. Je vous comprends tout à fait sur le fait que ce recueil de chroniques puisse donner un peu d'indigestion dans une lecture continue. Il est vrai que la formule "livre papier" dans lequel on vient picorer de temps en temps serait plus adaptée. Mais l'édition papier n'est pas au programme.
En tout cas vous serez présente dans ma pensée, lundi prochain pour ma chronique sur Bretagne 5.
Je vous souhaite une belle journée.
Anne

Publié le 07 Février 2021

Evidemment, lire à la suite des chroniques si variées manque d’intérêt bien sûr. Il faudrait que ce soit un livre sur la table de nuit pour en prendre une de temps en temps, et se donner le temps de l’apprécier, de la digérer, la laisser infuser. Cela dit à la radio, on entend une et tt de suite ils passent à autre chose. Bref tout ça pour dire que j’en ai lu qqs unes, et apprécié qqs unes. Pas celles liées à l’actualité (ça bouge si vite et se démode – si je peux dire – si vite, pas celles militantes, pas les politiques non plus (vraiment je ne les aime pas), mais les billets d’humeur, ceux qui traitent d’un sujet que l’on pourrait avoir autour de la table à la maison, comme la télé à la maison ou l’éducation des enfants, des pensées de bon sens, comme les nouvelles normes d’essence, d’observations que l’ont fait plus ou moins tous peut-être, mais qui si elles ne sont pas partagées restent dans le tiroir de nos mémoires vides. Je vais aller voir comment vous écouter, je suis curieuse de vous entendre après vous avoir lue.

Publié le 05 Février 2021

@Sylvie Petitmarie
Bonjour Sylvie,
merci beaucoup de vos remarques ...et oui je ne sais pas combien de fois j'ai relu ...mais vous avez tout à fait raison, et il doit y avoir en d'autres, j'espère pas trop quand même.
Je vous souhaite une belle journée.

Publié le 19 Janvier 2021

@sauldubois, vos chroniques ont le mérite de faire réfléchir et d'agiter notre esprit critique.
Comme vous dites " Les mots sont importants même dans des situations banales".
Promis à partir de ce jour je n'achète plus de lingettes!
Je vous signale 2 coquilles (comme on en fait tous)
dans le premier chapitre : c'est là où je "Venais" en venir.(n'est ce pas je "voulais" en venir?)
page 65: je tombe " dénue"(n'est ce pas "des nues"?)

Publié le 19 Janvier 2021

@la miss 12
Bonjour,
Les superlatifs sont certainement excessifs, mais je les prends. Merci pour le café du commerce, malgré l'image peu reluisante qu'il pourrait véhiculer, il s'y dit aussi des choses intéressantes, censées et pour le coup bien ancrées dans la vie. Alors cela aussi je le prends !
Je vous souhaite une belle journée.

Publié le 13 Janvier 2021