Chambre 111 - Un thriller au cœur de l'euthanasie

469 pages de François Le Vély
Chambre 111 - Un thriller au cœur de l'euthanasie François Le Vély
Synopsis

D’un côté des soignants saturées par les tâches administratives. De l’autre des patients grabataires dont on ne sait quoi faire. Et au milieu un infirmier, Gabriel, qui ne comprend pas que l’on s’acharne à réaliser des examens qui n’ont pas de sens. Confronté à la souffrance de ses patients, il acquiert la certitude qu’il faut légaliser l’euthanasie mais n’ose pas partager sa conviction tant le sujet est tabou.
Dans ce microcosme hospitalier, il croit alors trouver une alliée avec l’un des médecins. C’est le début d’une histoire qui lui donne un sentiment d’impunité et l’incite à passer à l’acte.
Mais en faisant le geste de trop, il va basculer dans un monde qu’il ne connait pas. Ce qu’il va y découvrir est presque inconcevable mais cela suffira-t-il à ébranler ses certitudes ?

Publié le 22 Avril 2023

Les statistiques du livre

  424 Classement
  90 Lectures 30 jours
  3454 Lectures totales
  -4 Progression
  235 Téléchargement
  12 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires , 6 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
3
Une fiction qui aurait pus veritablement se passer, une fiction qui nous inscite a réflechir pour et puis contre vu la tournure de ce récit et puis oui mais sous certaines conditions...J'ai eu l'impression d'être une collègue de Gabriel tellement le sujet est d'actualité. Merci pour ces quelques heures de lecture
Publié le 03 Octobre 2023
3
Monsieur, avec votre brillantissime roman, aussi passionnant qu'émouvant, vous avez eu le courage d'aborder ce sujet épineux qu'est l'euthanasie, ayant été moi- même confronté à ce sujet de par ma mère atteinte de cette terrible maladie de Charcot et en est décédée par étouffement, alors qu'elle demandait à mourir tant qu'elle pouvait encore parler! Ce fut dans les années 90, où l'euthanasie était un sujet tabou. Actuellement 4 pays européens ont voté pour l'encadrement au recours à l'euthanasie ( la France, non ) néanmoins, il est utile de souligner qu'il est possible à tout un chacun de son vivant d'exprimer des directives sur les volontés de fin de vie ( refus d'acharnement thérapeutique ) à transmettre à son médecin, proches? ou encore sur le compte Ameli de la CPAM
Publié le 20 Août 2023

Merci @kyrielle pour votre avis !

Publié le 30 Juin 2023
2.4
J'ai dévoré ce livre ! Merci beaucoup !
Publié le 26 Juin 2023

Merci à vous @CharlotteB !
Chambre 111 n'est en effet pas un livre militant à tout prix en faveur de l'euthanasie. J'y aborde aussi le risque de dérives en poussant, grâce à la fiction, la réflexion sur ce sujet sensible jusqu'au bout.

Publié le 31 Mai 2023
3
J'ai dévoré votre livre. Bien écrit , bien rythmé, avec des personnages attachants et une intrigue qui nous maintient sur le fil entre fiction et réalité. J'avais un avis bien tranché sur l'aide à la fin de vie.... et bien j'avoue que je le suis un peu moins, comprenant les risques de dérives d'une légalisation mal encadrée. Merci pour avoir partagé ce récit. A bientôt
Publié le 29 Mai 2023

Merci beaucoup @HuguesCayzac pour votre avis et votre lecture !
La description technique, médicale, à certains moments du récit permet d'ancrer la fiction dans la réalité. Oui c'est une fiction mais inspirée du quotidien d'un soignant, Gabriel.
Merci encore.

Publié le 20 Mai 2023
3
Je suis un lecteur compulsif mais il y a quelquefois des livres qui m'obligent à faire une pause. Le vôtre en est. C'est un thriller, d'accord. C'est bien écrit, pas de doute. C'est bien mené, les chapitres, la narration, le rythme, excellent ! Pourtant, c'est trop technique, voilà, j'ai trouvé, c'est trop technique, beaucoup de détails techniques qui n'ajoutent rien au récit, et qui retirent une partie de sa charge - c'est là où je voulais en venir - à l'émotionnel. Même doute (mien) quant aux passages propagandistiques (sur le thème central) ou apologiques (sur le pays qui n'est pas la France). C'est un livre très courageux alors pourquoi cette pudeur ? Et assurez-vous bien en cours de route, je veux dire tout au long du récit (et non une postface) de ne pas trouver des émules chez les paranoiaques à qui un cachet d'aspirine peut provoquer des visions hallucinogènes. Toutes mes félicitations, Docteur!
Publié le 18 Mai 2023

Merci @MarieBataille pour votre lecture.
Dans Chambre 111 j'ai commencé à parler de la mémoire, un thème qui apparait en filigrane tout au long du Roman. Mais le thème de l'euthanasie s'est imposé dans le récit au fur et à mesure de l'écriture. Un thème qui me touche au quotidien à l'hôpital et c'est l'écriture qui me permet d'en parler tant le sujet est tabou autrement.

Publié le 13 Mai 2023

Merci @unpetit50 pour votre lecture et votre avis
La première partie se déroule en effet dans un service à l'hôpital mais s'en éloigne ensuite ce qui permet d'élargir le débat... je crois.

Publié le 02 Mai 2023

Merci @AQéda A.
L'aide active à mourir est si tabou à l'hôpital que personne n'ose en parler. Le risque est trop grand de passer pour un extrémiste ! Merci pour votre lecture et votre commentaire.

Publié le 02 Mai 2023

Gros sujet. Mais j’ai trouvé qu’il fallait être un peu du milieu médical pour apprécier (et comprendre) toutes les références techniques (médicales donc) ou les relations (blagues, querelles, jalousies, fatigues, hiérarchies, choix…) des uns et des autres. Ça éloigne du véritable sujet, qui au-delà d’être d’actualité, est une question tellement majeure, que peut-elle être traitée dans un thriller dont le format, bien sûr, ne permet pas d’en exploiter toutes les composantes ? Moi, j’ai été un peu perdue et je le regrette, mais je comprends qu’étant de ce milieu, vous ayez voulu partager, et son ambiance, et ses enjeux.

Publié le 02 Mai 2023
3
Super livre , le thème tabou mérite d'être évoqué merci pour ces lignes. Je vous invite à lire le nouveau livre que j'ai publié
Publié le 01 Mai 2023