Une histoire d'ours

5 pages de Jack and Jill coupent à pique
Une histoire d'ours Jack and Jill coupent à pique
Synopsis

Eh bien, il s'agit ici de rendre tout leur lustre aux proverbes, qui ne sont pas seulement des coquecigrues de bas du front.

Publié le 12 Août 2023

Les statistiques du livre

  1880 Classement
  32 Lectures 30 jours
  542 Lectures totales
  -12 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

10 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Comme quoi la vérité sort de la bouche des enfants.

Publié le 06 Septembre 2023

Un ours reste un ours et si j'en croise dans les Pyrénees, ce n'est pas moi qui vais avoir sa peau ! Et un proverbe reste un proverbe, résultat de l'intelligence humaine et de sa poésie. Elle est sympa votre nouvelle !
("Place des deux soeurs" - Johannelle)

Publié le 05 Septembre 2023

@Jack and Jill coupent à pique
Ah j'ai bien ri... La suite de Vilebrequin est qu'il a vrillé les deux demoiselles ?
Pas d'étoiles de visibilité car je suis en mode téléphonique.
La flemme d'aller quérir l'ordi sous une tonne de foutoir.
Dites-moi, quel proverbe pour moi sachant que 'j'ai contre toutes mes attentes de bronzeuse déculottée, la peau du nez qui a pris un uppercut depuis notre étoile et qui pèle ?'??
Un proverbe revisité et utile s'il-vous-plaît ?
Danke schoen, petite cochoenne (j'ai pas les trémas ni les bonbons Krema et j'ai viré les Vignes de mes amies Facebook, à savoir, si vous étiez votre gourou femelle, mais à bien plaire quand même pour votre humour empoisonné !)

Publié le 23 Août 2023

@antarabdelaziz8
Nous ne savons pas si l'amour des proverbes est le plus partagé au monde ; en tout cas, nous les adorons, surtout lorsqu'ils paraissent traduits d'une langue incompréhensible. C'est alors qu'ils sont les plus beaux.
Merci pour votre merci.

Publié le 20 Août 2023

L'amour des proverbes est le plus partagé au monde, car il renvoie à la sagesse populaire que tout le monde comprend. Merci pour ce rappel !

Publié le 20 Août 2023

@Kroussar
Nous espérons qu'il ne vous aura pas échappé que nous ne voulons attenter en rien à la réputation et à la dignité des ursidés.

Publié le 15 Août 2023

Effectivement, on ne verra plus les ours de la même façon ! Par ailleurs, il n'y a pas que les ours qui donnent des coups de griffes ! Non ?

Cordialement, et bonne journée.

Publié le 14 Août 2023

Cher ami,
Suite à votre question : Jusqu'où allez-vous vous arrêter ? Je réfléchis…
Je m'arrête jusqu'où je peux ?
Mais, comme s'arrêter suppose aussi de le pouvoir et que je ne sais pas encore où, dans ce cas vous comprenez certainement mon problème.
Ou alors, autre possibilité, je suis déjà à l'arrêt, mais jusqu'où ?
Désolé, vous pouvez répéter la question ?

Publié le 13 Août 2023

@Isabelle Blackeney
Ce qui est chouette, c'est qu'on est jamais déçus, avec vous. On s'attend au pire et on obtient le pire. Mais jusqu'où allez-vous vous arrêter ?

Publié le 12 Août 2023

"On ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tuée", est encore pire. Car du coup, l'ours reste vivant.
Donc, savoir s'il convient d'abord de tuer la peau, est un élément capital à la bonne compréhension de ce problème métaphysique.
Les grands philosophes et autres penseurs se sont d'ailleurs longuement penchés sur la question du "e" en fin de phrase. Les partisans de la terminaison féminine ne sont toutefois jamais revenus de leurs expériences. C'est peut-être un indice.

Publié le 12 Août 2023