La fille que Yanis a osé aimer

313 pages de Antar Abdelaziz68
La fille que Yanis a osé aimer Antar Abdelaziz68
Synopsis

Un jour, Yanis rencontre la fille dont il a rêvé toute sa vie. Elle est telle qu’il l’a toujours imaginée. Subjugué et en même temps assailli par le doute, il se demande si elle voudra de lui. Son appréhension, cependant, ne l’empêche pas de se lancer à sa conquête.

Publié le 14 Novembre 2023

Les statistiques du livre

  1730 Classement
  41 Lectures 30 jours
  808 Lectures totales
  -72 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Alhéna Skat
Bonjour très chère amie ! Aujourd'hui je vais me permettre de te tutoyer si tu n'y vois pas d'inconvénient. Les étoiles que tu m'as décernées avec un jugement favorable sur mon roman me font plaisir mais beaucoup moins que d'avoir constaté que tu l'as lu en entier. Je sais que tu t'ai fait presque un principe de ne lire que les textes relativement courts et j'apprécie donc à sa juste valeur cette entorse à tes habitudes. Tu as aimé la fin de l'histoire et cela aussi me rassure, car le dénouement est vraiment la partie la plus délicate qu'il ne faut jamais rater. Bref, comme toujours, tes commentaires sont encourageants et me poussent à persévérer.
Amicalement, Antar.

Publié le 29 Janvier 2024
3
@Antar Abdelaziz68 Bonjour cher ami, Je viens de terminer la lecture de votre roman concernant l’histoire de Yanis, très beau texte bien imaginé et bien construit dans lequel vous avez su amener le lecteur à vivre des péripéties émouvantes jusqu’à la chute résolue de façon magistrale, telle que je les aime. Bravo ! Et encore bravo ! Il me reste à vous adresser toute mon appréciation en y joignant les plus belles étoiles que je suis allée glaner dans la Voie lactée. Amicalement, Alhéna
Publié le 28 Janvier 2024

Je suis désolé @Caroline F que vous n'ayez vu en mon héros qu'un vulgaire harceleur alors que je me suis évertué à le dépeindre comme un amoureux pathétique qui est désespéré de constater que tous ses efforts pour gagner le coeur de sa dulcinée se heurtent à une totale indifférence. Vous affirmez sèchement que quand une fille dit non c'est non ! Vous y croyez vraiment ? A mon avis, vous rabaissez injustement votre sexe en prétendant que les propos d'une femme n'expriment que ce qu'ils disent. Je pense plutôt que les femmes sont plus riches que cela, complexes et pleines de contradictions. C'est ce qui les rend tellement intéressantes quand on veut écrire sur elles et permet de créer des personnages si passionnants. Quant à votre appréciation sur mon écriture que vous jugez simple et accessible, je la considère comme un compliment et n'y vois rien de péjoratif puisque tel est mon credo chaque fois que je prends la plume. D'ailleurs, par la bouche de mon héros, je qualifie moi-même le style de Shakespeare d'admirable et simple. Loin de moi, bien sûr, l'idée de me comparer à ce génie ! Si une telle pensée m'effleurait, rien que pour cela je mériterais d'être enfermé. Bref, pour conclure, je me réjouis de m'apercevoir qu'il est possible de discuter avec la lectrice d'un livre même si elle n'a lu de ce livre qu'un bout de chapitre. Je vous remercie pour votre retour et vous souhaite une agréable journée !

Publié le 29 Novembre 2023
2.4
Yanis, il est bien mignon et gentil mais il a un comportement qui n'est pas loin du harcèlement avec cette jeune fille qu'est Manal. C'est bien d'être persévérant et tenace mais quand une fille te dit non, elle te dit non ! Bon après je n'ai pas lu tout le roman, je ne sais pas comment cette histoire va évoluer...Sinon à part cela il est beau de voir comment des mamans peuvent se donner du mal pour offrir un très bel avenir à leurs enfants. L'écriture reste simple et accessible à tout le monde.
Publié le 28 Novembre 2023

@Zoé Florent
Bonjour chère Michèle et mille mercis pour vos mille compliments ! Vous avez été tellement gentille que j’ai l’impression que ma tête commence à enfler. Si elle éclate, vous aurez une grande part de responsabilité. Ce sont des lectrices comme vous (il me semble vous l’avoir déjà dit) qui nous délivrent momentanément de l’angoisse qui nous saisit dès qu’on achève un travail d’écriture. On a peur de ne pas être à la hauteur, de décevoir. Dieu merci, vous m’avez rassuré et encouragé à persévérer. Avant de mettre ce roman sur monbestseller, je ne l’ai donné à lire à aucune de mes connaissances. Vous êtes donc la première personne qui me fait connaître son impression après l’avoir lu. Pour cela, je ne vous remercierai jamais assez. J’espère que vous avez passé un agréable week-end, et je vous souhaite d’entamer la nouvelle semaine sous les meilleurs auspices.
Amicalement, Antar.

Publié le 19 Novembre 2023
3
@Antar Abdelaziz68 Bonsoir, cher Antar. Une fois de plus, je termine un de vos romans sourire aux lèvres, après avoir été souvent émue, inquiète, désolée, voire contrariée, au fur et à mesure des péripéties amoureuses et des rebondissements vécus par vos protagonistes. Vous êtes décidément doté d'une belle imagination et d'un vrai talent de conteur... /// J'aime beaucoup la force de caractère de vos personnages, la manière dont vous fouillez des sentiments auxquels vous savez rendre les lettres de noblesse, à la façon de ces classiques qui ont marqué notre passé de lecteur. Quant à votre plume, nous ferions bien de tous en prendre de la graine ;-). /// En bref, ce fut un vrai plaisir de lecture. Merci infiniment pour ce beau partage et bonne soirée ! Amicalement, Michèle
Publié le 18 Novembre 2023