Viktor

263 pages
Extrait
de Nicolas Élie
Viktor Nicolas Élie
Synopsis

– Me regarde pas ! Putain, me regarde pas ! Pourquoi tu me regardes comme ça ?
Une gifle. Une de plus. C’est au moins la cinquième…
Ça ne change rien. Elle continue de le fixer. Elle n’a même pas cillé. Pas un mouvement des paupières quand sa tête entre en contact avec la paume… Elle est forte…
– Tu vois, je suis qu’un singe. Un singe aux mains pleines de sang… je sais que tu peux pas comprendre ce que je te dis… Tu parles pas les vrais mots… Pas comme elle.
Un singe aux mains pleines de sang. Il aime bien ça. Parce que ça excuse tout. Les hommes ne sont que des singes, des singes avec les mains pleines de sang…

1671 lectures depuis la publication le 18 Janvier 2016

Les statistiques du livre

  3656 Classement
  6 Lectures
  -389 Progression
  4.3 / 5 Notation
  8 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 5 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Je n’aurais jamais cru pouvoir éprouver de l’affection pour un tueur en série, violent et imprévisible de surcroît. C’est pourtant l’exploit que l’auteur a réalisé avec ce livre. Il a décortiqué la vie de l’enfant, puis de l’homme, ses souvenirs, ses passés, ses relations avec Alexandra, avec les Alexandra je devrais dire. La haine et la violence qui se dégage de ce personnage est rendu de façon magistrale. Mais le fond du roman n’est pas tant cette violence omniprésente, c’est une réflexion sur la vie et la mort, la réincarnation, la mémoire collective, le besoin de faire le bien, en un mot, le sens de la vie. Tous les crimes de Viktor ne sont pas objectifs, mais ils ont tous un sens, une raison. Il est avant tout un homme, il est surtout dépassé, hanté, par ce pouvoir qu’il a du mal à appréhender. On assiste à son évasion de la prison, à ses crimes, mais aussi à la crucifixion du Christ, à la réalisation des fresques de Lascaux. Bref, pas le temps de s’ennuyer. Une écriture fluide, rythmé, qui va à l’essentiel.
Publié le 19 Janvier 2017

Voilà. J'ai interlign,é à 1.5. J'espère que ce sera plus confortable. Sinon, dois-je mettre plus d'écart et créer des paragraphes ?

Publié le 04 Février 2016

Merci !
Déjà eu ce reproche sur la mise en page.
J'avoue ne pas savoir comment modifier ça.
Je vais me pencher là-dessus.
Merci merci !

Publié le 04 Février 2016
5
Ce roman est un excellent thriller psychologique! Je l'ai lu d'une traite. Le personnage principal est très intéressant. Un petit bémol sur la mise en page, c'est trop concentré pour avoir une lecture agréable.
Publié le 04 Février 2016

Merci beaucoup !

Publié le 02 Février 2016
4
Bon livre, l'histoire m'a beaucoup plu.
Publié le 02 Février 2016

Merci beaucoup Mary pour ce retour. Désolé de la densité du texte. Je n'ai pas vérifié le fichier avant de le mettre en ligne.

Publié le 24 Janvier 2016
4
Une écriture superbe, claire et très vivante dans un environnement où l'ambiance vire vite au noir du désespoir de cette terrible histoire . Votre style fait un peu penser au début de Millénium, ce qui n'enlève rien à l'originalité de votre univers où l’on perd vite la notion du temps avec un rythme soutenu, des idées originales, et même après quelques révélations vous savez maintenir un vrai suspense grâce à un Viktor énigmatique ! (Je trouve juste le texte un peu trop serré ce qui rend la lecture un peu fastidieuse) Cordialement
Publié le 24 Janvier 2016

Merci Nicolas... Il s'agit ici de la dernière version, pas celle parue sur Atra. Tu me diras...

Publié le 19 Janvier 2016
5
Un roman viscéral qui vous percute le menton par le style et vous prend le cœur et les tripes par l'histoire. La vie de Viktor est captivante, et vous découvrirez, si vous lisez, qu'elle l'est pour de multiples raisons...
Publié le 19 Janvier 2016