L'envers des rêves

11 pages de Thibault.Guemard
L'envers des rêves Thibault.Guemard
Synopsis

Le héros, jeune étudiant d’une fac, a la faculté de détecter les cauchemars. Par le regard, il détermine, pour la prochaine nuit d’un particulier, l'apparition d’un mauvais rêve.
Pour talent complémentaire, il peut accéder aux cauchemars d’autruis. Il lui suffit d’être proche de la personne endormie pour s’immiscer à l’intérieur.

Contre toute attente, les cauchemars sont causés par des entités dévoreurs d’émotions.
Ainsi, ils manipulent et transforment les rêves de leur hôte, modifiant le cadre, les sensations ressenties, dans le but de le briser mentalement.

Le héros passe ses nuits dans les cauchemars d'autrui à aider les victimes. Mais lorsqu’on se réveille d'un cauchemar, quelle que soit la finalité, on la garde en mémoire ...

Publié le 21 Octobre 2016

Les statistiques du livre

  3592 Classement
  15 Lectures 30 jours
  1532 Lectures totales
  +129 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
J'ai trouvé ces dix premières pages, accrocheuses. C'est très bien écrit, tout d'abord, mais c'est surtout cette vision personnelle sur le sujet, qui est souvent abordé. On se sent balancé entre, des créatures chimériques comme la mort, des sentiments comme la folie qui nous transperce à chaque cauchemar. Finalement on se rend compte en dix pages que la dualité (comme toutes) entre rêves et cauchemar est ténue.
Publié le 11 Décembre 2016

je serai moins « magnanime » que le précédent commentaire. SFF ne signifie pas BD. Et là, c’est quand même un peu l’impression que j’ai eue. « Entité », « l’humain »… cela manque un peu trop de vocabulaire et de description évocatrice d’un univers qui fasse voyager. Pour moi... Merci en tout cas d'avoir partagé votre monde.

Publié le 06 Novembre 2016
3
Le synopsis est très attirant mais malgré tout, je trouve la réalisation un peu bancale. J'ai enlevé une étoile pour le style décousu qui manque de fluidité et une autre pour le manque d'identification aux personnages qui, dès le début, mériteraient d'être plus fouillés. Je soupçonne une jeune plume derrière cet extrait. Pour le reste, je pense que l'idée est excellente (j'adore ce genre de propos, qui mixe réalité, rêve et surnaturel) et mériterait un travail plus poussé, d'autant que, hormis votre syntaxe parfois étrange, il y a du vocabulaire une bonne orthographe. Bon courage à vous, j'aimerais voir la suite ! PS : pensez à aérer votre contenu et augmenter votre taille de police, les lecteurs du site prendront plus de plaisir à vous lire.
Publié le 24 Octobre 2016