Les Yeux verts et autres contes du Moncayo

82 pages de Max Dougall
Les Yeux verts et autres contes du Moncayo Max Dougall
Synopsis

Contes fantastiques de Gustavo A. Bécquer, traduits de l'espagnol par Max Dougall.

Dans ces contes inspirés par le massif du Moncayo, aux confins de l'Aragon et du Léon-Castille, Gustavo Adolfo Bécquer mêle gothique et poésie, en mettant en scène, dans un Moyen-Age idéalisé, chevaliers et nobles dames, êtres surnaturels, Maures et paysans.
Laissez-vous séduire par la magie de ces contes fantastiques et voyagez dans l'imaginaire d'un poète ibérique majeur,à la découverte d'une Espagne éloignée des clichés.
Quant au lecteur cinéphile, il pourrait bien trouver d'étranges accointances entre ces légendes et des films aussi connus que La Neuvième Porte ou Les Noces Funèbres ...

Publié le 04 Décembre 2016

Les statistiques du livre

  2138 Classement
  18 Lectures 30 jours
  1903 Lectures totales
  -16 Progression
  0 Téléchargement
  9 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Max Dougall
Bonjour, je suis également écrivain avec un livre récent publié sur MBS.
Puis-je me permettre de vous demander si vous êtes satisfait de ce site et des réactions à votre livre.
Je me pose la question sur l'opportunité de prendre des packs payants.
Merci de votre réponse.
D.A. Couderc

Publié le 19 Mars 2019

@Brigitte Tellier
Merci beaucoup chère Brigitte pour votre commentaire. Je suis heureuse que cet ouvrage vous ait fait passer de bons moments. Bien cordialement, MD

Publié le 11 Janvier 2017

@Sandrine C
Vous rappelez avec raison le fameux dilemne : traduttore tradittore. J'espère en effet avoir conservé les qualités du texte original ; c'était en tout cas mon objectif. J'ai veillé à garder au maximum le lyrisme, parfois très chargé, de Gustavo Bécquer. Bien sûr, j'ai dû quelquefois privilégier la correction du français, ou même la compréhension : G. Bécquer se plaît à étirer les phrases, qui déjà très longues en espagnol finissent parfois par perdre le lecteur une fois traduites en français. J'ai aussi dû trouver des solutions à la traduction des tournures pronominales employées en espagnol comme équivalent de notre "on" tricolore, souvent peu élégant et impropre à rendre le niveau de langue du texte original.
Enfin, j'ai fait appel à deux relecteurs. Au total, même si rien ne peut remplacer la version originale, j'estime que ma traduction est fidèle au texte espagnol et à son esprit.
Bien sincèrement,
MD

Publié le 11 Janvier 2017
5
Je ne connaissais pas du tout Gustavo A. Bécquer et je suis heureuse d'avoir lu ces contes, traduits par vous, chère Max. Pour s'envoler, pour voyager, lisez-les.
Publié le 04 Janvier 2017
5
C’est exactement ça, c’est assez magique. Très subtile. Philosophe. Trouvez-vous que le texte garde sa force originale dans votre excellente traduction ? Merci de m’avoir fait découvrir ce poète qui m’était inconnu jusqu’alors.
Publié le 01 Janvier 2017

@bernadetteL
Merci pour votre appréciation ! Je suis heureuse d'avoir pu partager avec vous un petit peu de cette littérature espagnole trop souvent méconnue chez nous et pourtant si riche, qui gagne tant à être connue
Bien cordialement, MD.

Publié le 19 Décembre 2016
5
C'est une belle idée que de faire surgir cet auteur(que je ne connaissais pas). Emprunté du conte, de la philosophie, de la morale religieuse.. Il y a une sentence derrière ces nouvelles. On sent la rigueur spirituelle !!!
Publié le 18 Décembre 2016
Max Dougall
Biographie

J’ai quitté ma Provence natale à vingt ans pour suivre des études d’ingénieur à Paris… et j’y suis restée.

Je n’ai pas pour autant...


A lire dans les actualités