Fugitive

352 pages
Extrait
de Maéva LUBIN
Fugitive Maéva LUBIN
Synopsis

Sur Elvan’Dar, l’Empire a envahi tous les royaumes du continent. Seuls les fiers guerriers de Rozzaria continuent à lutter pour leur indépendance. Mais, fréquemment assaillie par des hordes mortifères de viraliens -terribles créatures sanguinaires-, cette courageuse résistance ne saurait durer plus longtemps.
Dans cette atmosphère conflictuelle, Ashelia, héritière du trône d’Albion, se retrouve traquée par les troupes de l’Empire et doit fuir pour sauver sa vie. Accusée d’être une magicienne, poursuivie par des ennemis qui abhorrent la magie, la jeune femme va devoir maîtriser ce don qui la met en danger.
Aidée par ses amis, les séduisants et mystérieux jumeaux Telamon, Ashelia devra se lancer dans une course-poursuite déchirante et dangereuse pour sauver sa vie et son royaume.

Publié le 21 Septembre 2017

Les statistiques du livre

  3700 Classement
  11 Lectures 30 jours
  1573 Lectures totales
  +57 Progression
  0 Téléchargement
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
Réel moment de plaisir ! Impossible de décrocher avant la fin qui du coup me laisse un peu sur ma faim..vivement la suite !!!
Publié le 11 Octobre 2017

@Ellewenne contenu updaté ;-)

Publié le 30 Septembre 2017

Bonjour @Ellewenne et @Gaspard du Gévaudan. Merci pour vos deux commentaires. Je vais allonger l'extrait ;)). Je suis très contente que les passages en FI aient été appréciés. Je prends les remarque de @Gaspard du Gévaudan à coeur aussi : )). Merci des retours.

Publié le 30 Septembre 2017

J’attendais pour commenter, de finir l’ebook. Je suis donc très contente d’arriver maintenant ! Je ne partage pas tout à fait l’avis de Gévaudan : j’ai eu presque 400 pages pour m’attacher aux personnages. Notamment thommen. Votre texte gagne à être lu sur la longueur je m'en explique :
Je crois que la description, les soins accordés aux détails, préparent une toile de plus en plus complexe. Dans cet ordre d’idée, j’ai beaucoup apprécié les passages en focalisation interne sur le « petit groupe » mais aussi les « ennemis » qui permettent de nuancer : votre monde n'est pas manichéen. J'aime aussi quand vos FI servent à dévoiler des quiproquos. Les premiers chapitres sont un peu lent : pour dresser l’atmosphere, peut-être? Mais le texte gagne en subtilité : un régal. Vous devriez peut être ajouter un peu de texte pour nous permettre de l’apprecier (tout le monde ne sera peut-être pas aussi intrigué que moi). Au plaisir de vous relire ! Merci pour cette découverte.

Publié le 30 Septembre 2017

La gageure pour un(e) jeune auteur de sf, c’est de dépasser la sempiternelle histoire moyenâgeuse teintée d’éclairs futuristes. Et c’est là que l’histoire intervient. Les grands classiques que nous citons tous ont toujours amenés une vision personnelle au genre et un véritable récit. C’est là que les lecteurs assidus du genre vous attendons, vous les jeunes auteurs passionnés. Bien sûr il y a des guerres pour lutter pour la survie de l’espèce, bien sûr il y a des planètes inconnues, mais Il faut que l’enjeu attire l’empathie du lecteur. Que l’on ne soit pas que spectateur. Et c’est là pour moi, que votre texte plein d’idées pourrait se renforcer. Merci en tout cas de ce partage très plaisant.

Publié le 30 Septembre 2017
5
Un plaisir de lecture, on a très envie de connaître la suite !
Publié le 26 Septembre 2017

@Pantinois
Bonjour, tout d'abord merci du retour. J'aime la répétition : un peu plus et nous aurions pu parler de psittacisme ;) et j'ai tenté de trouver l'équilibre entre figure de style et lourdeur. Malgré toute ma bonne volonté et celle de mes re-lectrices : je crois bien que quelques coquilles ont pu nous échapper. Pour ce qui est du "aucune muraille, aucun rempart" je dois avouer qu'il s'agissait d'une tentative d'amplification (gradation régressive) : la nuance est tenue mais la voilà : "le rempart est un simple mur de soutènement retenant une importante masse de terre, destinée à résister à l’artillerie" tandis que la muraille, plus épaisse est en pierre. Je vais essayer d'épurer une nouvelle fois : le style est essentiel ;))))

Publié le 22 Septembre 2017