Maman mode d'emploi

21 pages de FONS élise
Maman mode d'emploi FONS élise
Synopsis

Réfléchir en poésie sur une parentalité différente, porter un autre regard sur l'enfant, pourquoi ? Mais surtout comment ? Est-ce si facile d'envisager une éducation à l'opposé des diktats de la société ? Les parents qui ont fait ce choix ne se facilitent pas la vie. Ils Savent que le bonheur d'un enfant n'a pas de prix, mais bon dieu que c'est compliqué de concilier Savoir, Pouvoir et Vouloir !

Publié le 22 Février 2018

Les statistiques du livre

  2755 Classement
  17 Lectures 30 jours
  981 Lectures totales
  +1096 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
mes préférés "tendresse" et "quiétude" car c'est en eux que je trouve le plus d'affectivité et d'émotion. Le "petit" reproche que je pourrais faire à certains poèmes c'est d'avoir des émotions trop intellectualisées en dépit de leur forme poétique. Certes, comme vous l'écrivez, votre sujet n'est pas souvent traité et il n'est pas facile de faire la part entre nos savoirs intellectuels sur ce sujet et la flamme poétique qui leur donne souffle et vie. Ce qui m'a plu aussi est votre sincérité dans ce domaine. Merci
Publié le 03 Décembre 2019

Bonjour@Gaby Chantrie,
Merci d'avoir partagé vos impressions. Je pense avoir écrit ces poèmes finalement, non pas pour mon enfant mais pour moi, pour retracer mon évolution psychologique en tant que parent et partager ma vision de la relation parent-enfant. C'est peut-être pour cela que le style est un peu convenu ? En tout cas, je me concentre surtout sur le sens des phrases, la force des mots. Le sens prend alors peut-être le pas sur le rythme et c'est pourquoi la forme poème ne vous paraît pas appropriée. Pour moi, la musique est là, elle me transporte, mais cela manque peut-être de rythme pour certains.

Publié le 19 Mars 2018

Je suis aussi un peu partagée par les poèmes eux-mêmes, mais pas par votre démarche. A ce moment de la vie, on a envie de laisser un passeport pour la vie à son enfant. De lui dire ce qu’il est, ce qu’il représente pour nous ses parents, ce que nous souhaitons, je pense avec de la lucidité. Sans même parler de l’amour. La forme poèmes donne à votre passeport un genre un peu retenu je trouve, un peu convenu, alors que la démarche est formidablement vertueuse. Avez-vous essayé d’oublier les rimes, de ne vous concentrer que sur le rythme, la musique ?

Publié le 16 Mars 2018

Bonjour@Jo Galetas,

Merci pour ce commentaire. Je comprends ce que tu veux dire sur le titre. Peut être que justement j'ai voulu faire un clin d’œil à ce type de films / ouvrages pour attiser la curiosité car traiter ce thème en poésie n'est pas courant. Sur la forme, oui on peut trouver cela simpliste parfois mais c'est la mélodie qui compte à mes yeux. Merci beaucoup pour ton retour sur les idées exprimées car ce thème me tient à cœur, les poèmes suivent la progression de ma réflexion à ce sujet au fur et à mesure de ma pratique parentale et de mes lectures.

PS : Peux-tu me préciser les maladresses de ponctuation ? c'est vrai que j'ai des progrès à faire à ce niveau là.

Publié le 27 Février 2018