Le plus grand spectacle après le Big Bang ?

24 pages
Extrait
de Alexis Haupt
Le plus grand spectacle après le Big Bang ? Alexis Haupt
Synopsis

L’Univers tient du miracle mais n’a pas la capacité de se trouver miraculeux. Il est quelque chose de grandiose, d’incompréhensible, de déconcertant, mais seulement pour celui qui dispose du matériel pour le trouver ainsi. Peut-être est-il moins extraordinaire que des créatures qui vivent en lui et grâce à lui mais qui pensent, c’est-à-dire des créatures capables de le trouver extraordinaire et de s’émouvoir en le contemplant.
Il n’est pas évident de répondre à la question de savoir ce qui est le plus fascinant et incompréhensible entre le fait que l’Univers soit apparu et le fait que des êtres qui vivent et tentent de le comprendre soient apparus en lui. En tout cas c’est fasciné, que celui qui pense observera en méditant cet Univers et les êtres pensants qui évoluent en lui.

2054 lectures depuis la publication le 06 Mai 2018

Les statistiques du livre

  84 Classement
  230 Lectures
  +93 Progression
  4.7 / 5 Notation
  22 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 6 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
voir commentaire qui précède.
Publié le 12 Juin 2019

Bonjour, thème infini, débat que personne ne peut conclure clairement, il reste alors encore l'étonnement pour y penser parfois. Mais comme je le dis dans "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" sur monbestseller, roman délirant d'aucuns disent obscur comme l'univers, l'univers est probablement né d'une folie originelle. Je ne crois pas aux théories des scientifiques, le big bang n'est pas le début, comme je dis dans "Prophetia..." il y a dû avoir le big bang du big bang et l'univers n'a pas 12 milliards d'années et même 1000 milliards d'années seraient encore très modeste... D'abord existons-nous vraiment ? Existez- vous vraiment, vous à qui je parle, la vie n'est peut-être qu'un passage virtuel entre deux ou 1000 dimensions. Je ne CROIS pas au fameux ( je pense donc je suis ) je préfère j'aime quelqu'un plus que moi et donc, là, je suis.... Car sans aimer quelqu'un ( un fils, une femme, un homme, un ami...etc ) plus que soi rien n'existe vraiment; le vide et l'absurde absorberait tout si aimer n'existait pas. Je crois que les choses et les gens sont réels que lorsque je les touche, une photo pour moi n'a pas de sens... Ayant fait une NDE en 1983 au val de Grâce je peux désormais dire qu'il y a quelque chose avant et après la vie mais dans quel univers était-ce quel importance ? Sur l'univers chacun aura sa propre définition, nous sommes 8 milliards d'habitants sur cette planète Terre qui s'étouffe d'un trop plein d'hommes et de femmes, il y a alors 8 milliards d'avis et de sentiments différents sur l'univers. D'ailleurs, entre nous, comme je le dis aussi dans "Prophetia..." la terre est surpeuplée il va falloir en arriver à un génocide, que la nature nous prépare déjà en silence, pour dépeupler ce monde moribond et, là, la question de l'univers et du big bang n'aura plus de sens que pour ceux qui resteront le jour d'après... Mais ils n'auront toujours pas la réponse... bonne lecture AGOSTINI François-Xavier

Publié le 12 Juin 2019
5
J' ai dormi une fois, j' ai marché à l' envie et au besoin, j' ai mangé, suffisamment, je clope, j' écris. Belle prestation, prestation de '' candeur '' aussi, une vraie belle prestation. Tu as l' élégance de ta foi, longue, intelligente, '' royale ''. Tu t' étales comme le professeur fait son cours, 24 pages que je te suis, plus de pages... et plus à te suivre...tu '' sur-flottes '' par dessus l' eau et les vagues avec une aisance invisible, tu voles et planes comme je ne serais pas faire. Tu es le '' phénomène '' de ton sujet, merci. Nous le connaissons, nous le reconnaissons, nous le comprenons, tu nous enlèves seulement les mots de te le dire. Tu écris avec la fraîcheur de quelqu' un qui vient de naître et tu nais 24 pages durant, ébourrifant ! Toutes les étoiles que tu peux récolter et gagner, aucune tu n' auras volée. Bien sûr que si il y a quelque chose à ajouter ! Enormement même ! Tu poses la question d' exister puis celle de penser et la suivante ? Avec tes deux interrogations tu ressors et tu t' 'arrêtes avec comme réponses deux considérations vaines. Il y a donc la magie ou le miracle d' exister et aussi celle de penser et tout est dit ? Il y a un philosophe '' Vladimir Jankélévitch '' qui a écrit - Le je ne sais quoi et le presque rien - aux éditions du Seuil , je pense. A la surprise, la bénédiction de penser, il y a " à penser '', il y a à penser beaucoup, infiniment, infiniment beaucoup. Il te restes à penser ce que tu veux, il te restes à penser l' univers, il te restes à penser abominablement longtemps mais pas '' rien '' Il te restes à penser ce que tu es, suivre tes émotions pour que l' intelligence de tes pensées puissent les concrétisées et les transmettrent à qui tu veux, à qui tu aimes. Il reste à " exister '' l' existence. Tu cultive et tu vis tout le vierge de cette découverte, tu te rends, tu te prosternes à tant d' innocences que tu mérites ma sympathie, et tu m' arraches, en plus, une part de mon amitié que je ne sais pas donner, garde-la, elle t' es plus promisse que défendue, tu en as le bénéfice et le besoin, et ce qui m' est enlevé me repousse et m' oblige à la cure. Rien ne m' est perdu et je te connais, un peu.
Publié le 02 Juin 2019

Merci pour votre essai.Il est vrai que nous devons prendre conscience de nos capacités,réaliser qui nous sommes mais aussi nous jeter des fleurs.Si si....Encore faut il exister véritablement et ne pas être un simple spectateur attentiste !

Publié le 22 Avril 2019
5
Bonjour @Alexis Haupt . Un essai très intéressant sur la raison de notre existence et la conscience que nous en avons. On saura sans doute un jour comment la vie est apparue et comment le cerveau créé la conscience, mais probablement jamais pourquoi.
Publié le 03 Avril 2019
4
Le thème que vous abordez a retenu mon attention et mon intérêt car peu de gens se pose ce genre de question. Le sujet pourrait ouvrir une réflexion sur une problématique toute contemporaine.
Publié le 09 Novembre 2018
4
Je l'ai choisi au hasard et en me basant sur les commentaires je n'ai pas été déçue j'ai adoré merci
Publié le 11 Juin 2018

@T.Guenard. "Il est vrai qu’enfermé dans nos problématiques du quotidien, on oublie bien souvent qu’exister et penser sont 2 choses merveilleuses en soi". "Mais malheureusement bien souvent on court après le temps et on oublie tout ce qui nous entoure". Moi non plus "je n'ai pas grand chose à ajouter à ces lignes" :).

Merci pour votre lecture et commentaire !

Publié le 18 Mai 2018
5
Tout est dit dans les dernières phrases de l’extrait, tout est très bien résumé « Y a-t-il quelque chose de plus grandiose que l’univers, nous répondons qu’il y a les choses capables de se poser cette question. Celles-là mêmes qui cherchent leur place dans cet univers et un sens à tout ça, celles-là mêmes capables de regarder cet univers, émues. Celles qui pensent. Le plus grand spectacle après le big bang c’est peut-être moi, qui en ce moment écris ceci et toi, qui en ce moment même le lis ». Je n’ai pas grand-chose à ajouter à ces lignes mais il est vrai qu’enfermé dans nos problématiques du quotidien, on oublie bien souvent qu’exister et de penser sont 2 choses merveilleuses en soi. On devrait passer une bonne partie de notre temps à s’émerveiller de pouvoir penser, de pouvoir contempler la nature, les animaux et tout ce qui compose l’univers. Mais malheureusement bien souvent on court après le temps et on oublie tout ce qui nous entoure. Plus jeune, j’ai lu des auteurs comme Pascal, Descartes donc j’étais ravi que vous y fassiez référence.
Publié le 16 Mai 2018