Histoires d'a et autres contes tristes

32 pages de Jeanne mazabraud
Histoires d'a et autres contes tristes Jeanne mazabraud
Synopsis

L'amour vache, l'amour non partagé, le désamour, le désir et quelques unes de ses erreurs sont évoqués avec ce léger soupçon d'ironie qui vaut mieux que les larmes.
En douze courtes nouvelles et trois poèmes en vers libres.
Toute ressemblance avec des situations réelles serait fortuite.

1455 lectures depuis la publication le 24 Octobre 2015

Les statistiques du livre

  1394 Classement
  49 Lectures
  +220 Progression
  4.8 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 5 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Mary Cousin
Merci de m'avoir lue et proposé de participer au concours de la bibliothèque de Carrouges. Je ne suis pas sûre d'en avoir le temps mais vais quand même essayer. Amicalement
Jeanne

Publié le 11 Octobre 2016

Tous mes compliments pour le concours de nouvelle de MBS @
Jeanne mazabraud . Connaissant votre goût pour ce style d'écriture et appréciant votre plume ( voir celle de votre double), je me fais une joie de vous signaler que l’équipe de bénévoles de la Bibliothèque de Carrouges dont je fais partie, organise son deuxième concours de nouvelles sur le thème de : « Premier Noël »
Texte format A4 de 1500 à 2000 mots
Impératif : inclure les 4 mots suivant dans votre texte : sang, allumette, blanc et horloge

Date de clôture : 23 Octobre 2016

Vous en trouverez les informations dans le règlement sur le site:
> http://www.carrouges.fr/?p=1581

En espérant voir votre prose rejoindre celle des nombreux participants à ce deuxième concours, je vous adresse toute mon obligeante considération

Mary Cousin
PS: Ayant apprécié votre écriture pleine de poésie, de mystère et de suspense, j'aurai beaucoup de plaisir à lire votre commentaire sur mon ouvrage "Manus Deï, l'amour à l'épreuve du duel"

Publié le 07 Octobre 2016

@Marianne.Henriet
Désolée de répondre tard. Il est vrai que l'on aimerait que les histoires se terminent comme dans les contes. Mais je ne suis pas une optimiste... En tous cas merci pour votre commentaire !

Publié le 11 Juin 2016

@Binta.diallo
Merci pour ces encouragements. Cela me touche beaucoup.
Jeanne

Publié le 11 Juin 2016
5
oh que c'est bien ecrit, juste parfait, et triste a la fois. J'ai aimee vous lire , et je le relirai bien une 2 eme fois. Merci du partage
Publié le 10 Juin 2016
4
@Jeanne mazabraud J'ai parfois été triste qu'une chute se fasse du "mauvais côté", lorsqu'il était permis de croire que le bonheur était au bout du chemin...Mais la réalité est souvent loin du conte de fée et vous le transcrivez bien dans cet ensemble de textes au style agréable.
Publié le 24 Avril 2016

Merci Iamish de cette appréciation chaleureuse et sensible. Elle me touche d'autant plus que c'est le premier recueil mis en ligne.
La distanciation permet de surmonter la tristesse et de rebondir, chose indispensable en ce moment. Jeanne

Publié le 28 Novembre 2015
5
Bonsoir Jeanne. J'ai lu vos nouvelles d'un trait. A peine avais-je mis un pied dedans que je me suis enlisée dans vos sables mouvants. C'est plus que de la tristesse, c'est un désenchantement avéré, dur et sans appel. Votre recul rend vos récits encore plus percutants. On assiste à une dissection appliquée, exempte d'émotion et qui, dans mon cas, laisse votre lectrice dans un drôle d'état ! bravo et merci pour le partage.
Publié le 27 Novembre 2015

Je soutiens ce livre. Je le partage.

Publié le 23 Novembre 2015

Graves questions. Les histoires d'a n'ont pas la prétention de traduire toute la vraie vie. Merci en tous cas de les avoir lues et d'avoir réagi avec spontanéité et sincérité. Jeanne

Publié le 08 Novembre 2015

L’homme, avec vous, est toujours calculateur ! Le sommes-nous tant systématiquement ? !!! Et jamais très sympathique ! Ne le sommes-nous jamais ?

Publié le 08 Novembre 2015

Ce commentaire détaillé, sensible et amical me touche beaucoup. Un vrai encouragement à continuer. Merci Colin. Et cela me donne l'occasion d'aller vous lire. Je suis nouvelle dans le circuit. Je saisis aussi l'occasion pour remercier les lecteurs qui ont téléchargé les douze histoires d'a dans leur bibliothèque.
À bientôt, Jeanne

Publié le 04 Novembre 2015
5
Des regrets, des impératifs profonds mais ignorés de tous, des injustices, des profiteurs, des peines oubliés, des destins brisés, et des femmes. Des femmes fières, des femmes meurtries, des femmes souillés, des femmes fortes, parfois jusque dans leur faiblesse. Chère Jeanne, merci pour ce recueil, il me reste 3 histoires à lire, ainsi que vos poèmes, mais je préfère faire une pause pour penser. Le revers de la médaille des recueils de nouvelles (lorsqu'elles sont de cette qualité), nous somme tentés de les lire d'une traite sans prendre le temps de les digérer. J'aime votre style et la liberté que vous nous laissez pour combler les inconnues de vos récits. L'essentiel est là, à nous parfois de compléter l'histoire. Je vous tire mon chapeau pour ces récits, ainsi que pour vos chutes, ces quelques mots accompagnant le point final,toujours particulièrement bien trouvés. Avec le plaisir de vous relire. Amicalement, Colin
Publié le 04 Novembre 2015

Un rythme parfois trop rapide, pour avoir le temps de plonger dans l'histoire. Mais au détour d'une phrase, d'un mot, des accents de vérités crues, d'humanité qui marque le texte, et nous raccroche...
Des pépites...ensablées.
Je ne sais pas si c'est le format (texte court, recherche poésie), qui n'est pas adapté, ou autre chose.. On sent poindre sous ton recueil un véritable artiste qui ne demande qu'à s'épanouir.
Ce n'est que l'humble avis d'un lecteur, qui espère avoir l'occasion de te relire

Publié le 30 Octobre 2015

Un très grand merci Joëlle pour cette inaugurale qui fait chaud au coeur et témoigne d'une lecture partagée des choses de la vie. Parlez-en autour de vous si vous en avez le temps. Jeanne

Publié le 26 Octobre 2015
5
Note maximale pour ce recueil. Jeanne Mazabraud nous peint certes une triste humanité où la femme est souvent malmenée que ce soit en tant qu'épouse ou que mère ; mais on trouve aussi quelques îlots de clarté et de l'humour dans des textes superbement écrits. J'ai un peu moins aimé la poésie, mais l'ensemble donne envie de lire d'autres textes de l'auteur. 5/5
Publié le 26 Octobre 2015
Jeanne mazabraud
Biographie

Par profession j'a toujours écrit.
Écrire pour le plaisir, pour la joie d'assembler les mots autrement que pour dire les faits, je le...


A lire dans les actualités