Le Refuge de Kinski

92 pages de Kinski
Le Refuge de Kinski Kinski
Synopsis

La poésie n'est pas un regard différent sur les choses. Un poète voit la même chose qu'un charpentier. Ce sont les mots utilisés pour décrire qui diffèrent. Le poète est l'outil suprême du langage, il libère le potentiel des mots. "Pas de mots, pas d'idées" disait Gainsbourg. Je n'ai jamais pu garder le Refuge pour mon usage exclusif, il fût toujours partagé autour de moi. Parce que mes poèmes offrent un éventail de relations, de situations, de lieux, de maux et de joies que la tradition poétique à toujours mis en avant, mais surtout car je crois au potentiel de mes mots. Lecteur, je t'invite entre les lignes pour découvrir mon odyssée sentimental où tu y verras ton reflet. Ainsi la magie de l'écriture fera tien le Refuge de Kinski.

Publié le 11 Juin 2013

Les statistiques du livre

  1917 Classement
  24 Lectures 30 jours
  8159 Lectures totales
  +258 Progression
  0 Téléchargement
  40 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

32 commentaires , 13 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

des étoiles dans les yeux

Publié le 13 Juillet 2015
5
génial ! je mets 10 étoiles
Publié le 13 Juillet 2015
4
Magnifque ! Quelle âme ! Quelle plume !....Un grâce au mot, au vers..qui laisse pensif.... Un livre à avoir..merveilleux compagnon des temps reposés.... Bravo ...
Publié le 09 Juillet 2014
4
Ta plume caresse mes sens. Je prends pour mes nuits atlantiques! Sophie Angeli Chacoux
Publié le 16 Mars 2014
5
Juste 20 ans, et quel talent, je suis bluffée ! J'ai particulièrement aimée cet hommage d'amitié à Barbara . Bravo . Je suis fière que mon fils est un ami tel que toi . Delphine F
Publié le 02 Février 2014
4
Un beau regard sur la vie dans ce qu'elle recèle. Belle plume, continuez !
Publié le 02 Décembre 2013
5
Je suis surpris des critiques qui parlent de mièvreries. Il semble qu'il est difficile d'utiliser des registres tristes de mélancolie et de tragédie aujourd'hui sans être accusé de mièvrerie. C'est d'autant plus étonnant dans ces textes réussissent justement à éviter l'écueil de la sensiblerie en dosant la pudeur et la retenue pour donner plus de puissance à la mélancolie. Honnêtement, je suis persuadé qu'aujourd'hui si les livres de Goethe ou d'autres romantiques étaient publiés, les gens parleraient de mièvrerie. D'un côté les gens achètent des livres dégoulinants de mièvreries comme l'attestent les ventes et d'un autre il y a plein de snobs ici qui trouveraient trop fleur bleu et sentimental le marquis de sade s'il publiait sur ce site.
Publié le 25 Novembre 2013
3
Une belle sensibilité qui ne demande qu'à éclore. J'aime beaucoup.
Publié le 11 Novembre 2013
5
Ce refuge est celui où l'on vient et ou l'on revient à sa guise pendant longtemps. Bonne route en poésie et bon succès en librairie !
Publié le 17 Octobre 2013
3
Très inégal, quelques beaux textes au milieu de mièvreries. Les petites introductions au début de chaque chapitre manquent de poésie.
Publié le 16 Octobre 2013
5
Merci Poète, j'ai aimé, j'ai vibré, je relirai
Publié le 02 Octobre 2013
2
Quelques belles idées, des sentiments classiques qui ne se démodent pas, mais quand on choisit des formes versifiées traditionnelles, il faut en respecter les contraintes ou bien en choisir de nouvelles qui aboutissent à un rythme personnel. Dans un poème comme la "Chrysalide" (l'un des premiers du recueil), qui essaye sans doute d'être en alexandrins, les vers vont de 11 à 15 syllabes, sans raison apparente si ce n'est la commodité de l'auteur. On pourrait s'attendre à ce que les vers rimant entre eux aient la même mesure, ce n'est pas le cas. La lecture en est du coup bancale, heurtée et la forme ne sert pas le propos. Même chose pour la notion de rime féminine/rime masculine. Là encore, cette distinction qui remonte à la Renaissance peut parfaitement être ignorée par un poète qui le souhaite mais dans ce cas il ne changera pas que cela. Il est même souhaitable qu'il annonce la couleur, c'est à dire les règles qu'il s'impose.
Publié le 18 Septembre 2013
On sent beaucoup de Baudelaire, et c'est plus que plaisant ! Ce sont des textes profonds qui prennent aux tripes, qui mettent la boule à la gorge, et ce n'est pas une mince affaire que d'émouvoir un lecteur, alors je dis bravo :)
Publié le 06 Septembre 2013
Ça me laisse sans voix, j'aime. Un conseil que je prend à sa très juste valeur
Publié le 03 Septembre 2013
Ce commentaire me touche, c'était mon deuxième poème, j'avais 16 ans, il compte beaucoup pour moi. Merci David !
Publié le 23 Août 2013
5
la princesse déchue a déchiré mon cœur. D'où le 5, rien que pour ce poème que J'AI écrit dans la tête de Kinski ;-) En effet, ce court poème est mon histoire jamais mise en mots, et je suis subjugué, hypnotisé par sa lecture. Direct au plexus, le texte. Je suis le souffle coupé. MAIS .... à part ça je n'aime pas la poésie. Jamais pu accrocher à ça ... Même pas Ribaud, même pas Baudelaire ... Exploit donc pour La Princesse Déchue, qui est un condensé de l'amour tragique qui fut le mien avec S.
Publié le 23 Août 2013
5
Excellent !
Publié le 23 Juillet 2013
Ah mon frère, t'a du succès ! J'espère que ça va continuer comme ça ! Bravo Simon
Publié le 23 Juillet 2013
Merci pour ce commentaire Capucine, c'est le genre de message qui remonte le moral. Bon courage dans ta quête d'inspiration..
Publié le 21 Juillet 2013
N'oubliez pas que vous pouvez suivre l'actualité du Refuge sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/LeRefugeDeKinski
Publié le 16 Juillet 2013
La poésie restera toujours un refuge.
Publié le 14 Juillet 2013
Merci mon vieux, et bienvenue sur monbestseller :)
Publié le 09 Juillet 2013
Eh bah, t'as du succès! En tout cas c'est mérité, on sent une influence Baudelaire/Verlaine/Rimbaud dans tes textes mais y a quand même un style propre à toi. C'est un premier recueil, y a des trucs à perfectionner, parfois quelques problèmes de rythme ou de construction sur certains vers, mais c'est ce genre de défauts mineurs qui caractérisent aussi tes textes et qui les humanisent!
Publié le 09 Juillet 2013
Moi j'adore la poésie, elle permet à notre esprit de vaguer un peu.
Publié le 08 Juillet 2013
Simon je dois t'avouer que la Poésie ne m'intrigue pas plus que ça, mais la j'ai été bluffé. Continue comme ça tu fais du super boulot!
Publié le 08 Juillet 2013
Même s'il est vrai que parfois les sonorités font grincer des dents, ce premier travail me semble très sincère et laisse présager un talent précoce. Je pense que Kinski tient sa force dans la candeur de son jeune âge. Un grand bravo, hâte de lire le 2ème recueil.
Publié le 05 Juillet 2013
Et c'est une impression juste puisque la grande majorité des poèmes du recueil sont des premiers jets. Merci pour vos conseils avisés, mais ce n'est pas par prétention, j'ai beaucoup de mal à revenir sur un poème, même si ils gagneraient au change. Merci à tous pour vos critiques et vos conseils.
Publié le 03 Juillet 2013
Un talent certain qui se ressent dès les premières lignes. Un grand poète en devenir. Persévérez.
Publié le 03 Juillet 2013
L'impatience d'une chrysalide qui a hâte de devenir papillon mais la candeur et la beauté de la jeunesse... Bravo Kinski, j'aime beaucoup.
Publié le 02 Juillet 2013
Vous avez un talent certain, cependant, plusieurs de vos écrits manquent de travail. On a parfois l'impression que vous ne retouchez pas vos premiers jets et cela fait brouillon, et pourrait faire penser que votre coté prétentieux prend le dessus sur votre génie. Travaillez encore, restez humble et sachez qu'à 20 ans, il vous reste de longues années devant vous pour parfaire votre écriture. Bon courage a vous et j'attends patiemment votre deuxième ouvrage en espérant que les conseils que je vous ai apportez porterons leurs fruits.
Publié le 02 Juillet 2013
Très agréablement surpris par tes lignes. Tu as un réel talent et je te souhaite une grande réussite dans ton parcours !
Publié le 02 Juillet 2013
Superbe recueil, tu iras très loin !
Publié le 01 Juillet 2013
Merci pour vos commentaires !
Publié le 25 Juin 2013
Il y a la de vrais élans de poésie et du talent. Lisez les grands, lisez les grands...Cela vous donnera en meme temps de l'humilité mais aussi de la ressource. Parfois un peu de naïveté, mais on a le droit...peut être parfois faut il décoller plus des sujets évoqués pour mieux les retrouver.
Publié le 22 Juin 2013
Très beaux poèmes.
Publié le 21 Juin 2013
On voit bien l'influence de Baudelaire. Beaux poemes, beau livre.
Publié le 19 Juin 2013
Très prochainement sur le catalogue Kindle via Amazon.fr !
Publié le 19 Juin 2013
je trouve ce livre magnifique ... le plus beau recueil de poésie que j'ai lu
Publié le 16 Juin 2013
Merci beaucoup Véronique, j'ai été envouté par vos écrits hier, charmé par votre commentaire aujourd'hui !
Publié le 13 Juin 2013
Un génie dans l'âme , il ira loin .
Publié le 12 Juin 2013
Merci pour vos commentaires !
Publié le 12 Juin 2013
une belle plume poétique!
Publié le 12 Juin 2013
L'alternance entre narration et versification est très agréable. On avance dans ce recueil avec curiosité et sourire aux lèvres, toujours étonné de la sensibilité et de la sincérité qui s'en dégagent. Un premier recueil prometteur !
Publié le 12 Juin 2013
Bien sur c'était un cadeau sur demande et sur mesure !
Publié le 11 Juin 2013
Le poème Belle Amie me rappelle quelqu'un ! Notre amie Solene sait-elle qu'elle est le personnage principal de ce poème ? Nicholas
Publié le 11 Juin 2013