Les Gays à la campagne, c'est des hétéros

5 pages
Extrait
de benoit vogel
Les Gays à la campagne, c'est des hétéros benoit vogel
Synopsis

De nombreux couples de même sexe se marient en France ; désormais ils le peuvent. Aujourd'hui, vivre et exprimer son homosexualité devient réellement facile. Durant la belle saison, des dizaines de marches dérident notre société enfin magnanime. En cette année 2015, « Je t'aime, nous nous aimons », « nous vivons ensemble, nous nous unissons » se conjuguent à tous les genres, à tous les sexes. Oui, aujourd'hui, les gays sont gais... à la ville, alors qu'en rase campagne, les gays sont tristes ! L'homo ruralis vit comme un hétéro, souffre en silence, par crainte du qu'en-dira-t-on, du regard de l'autre dans cette campagne homogène, normative.

http://www.edilivre.com/les-gays-a-la-campagne-c-est-des-heteros-benoit-vogel.html

2526 lectures depuis la publication le 21 Octobre 2015

Les statistiques du livre

  1952 Classement
  23 Lectures
  +144 Progression
  3.7 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
Bonjour, j'ai adoré votre témoignage. C'est un bon travail et j'espère que vous en ferais d'autres. Je vous invite en retour à découvrir mes livres dans la catégorie jeunesse bien à vous loly h.
Publié le 25 Mai 2017
5
Très cher Benoît, Merci pour ce texte, ce hurlement, votre témoignage sincère, cette rage sourde, mais néanmoins digne, et ce sentiment d'injustice éprouvé d'avoir choisi d'exister tel que vous êtes. Oui, votre démarche est courageuse et, oui, du courage il en faut pour évoluer dans ce milieu hostile que vous décrivez, certes, avec les yeux embués de ceux qui ont déjà beaucoup souffert, mais qui sonne juste, tristement juste. J'espère que vous trouverez les moyens de pouvoir continuer à mettre des mots lorsque la souffrance se fait trop douloureuse. Tout mon soutien et merci du fond du cœur pour ce texte.
Publié le 13 Novembre 2016

bonjour chers amis lecteurs
j'ai écrit un livre
"Les Gays à la campagne, c'est des hétéros"
et ce livre, mon livre.....c'est
UNE VRAIE MERDE
mais c'est un achat UTILE
car il pourra servir de papier
POUR VOUS TORCHER LE CUL.
Benoît putain mais assure.......MERDE 

Publié le 30 Novembre 2015

bonjour à tous,
s'il vous plait mes amis,
parmi vous y a-t-il déjà des personnes qui seraient intéressées par mon livre ?
je vous pose cette question franche et directe qui peut fâcher !
veuillez me le pardonner !
merci pour vos réponses !
cordialement Benoît !

Publié le 12 Novembre 2015

merci beaucoup Lisa DJ pour votre commentaire. Benoît !

Publié le 10 Novembre 2015
3
Bonjour, je suis moi au contraire très touché par ce texte., qui est en effet une analyse sociologique de la perception de l'homosexualité dans les campagnes reculées. Dans les grandes villes tout est évidemment plus facile. Manifester son homosexualité m'a toujours paru étrange, elle est ou elle n'est pas. En revanche, l'environnement doit être éduqué et vite; il faut compter avec les nouvelles générations qui voient les lois appliquées..
Publié le 09 Novembre 2015

bonjour à tous mes amis,
la semaine prochaine est importante pour moi,
car je vais présenter mon livre à 13 librairies strasbourgeoises,
avec une fiche de présentation de mon livre que mon éditeur EDILIVRE m'a envoyée.
J'espère que cela se passera bien !
salutations à tous !
Benoît

Publié le 07 Novembre 2015

bonjour dany b et merci pour votre commentaire loyal.... loyal à mon tour, je dois vous apporter quelques précisions notamment suite aux termes "clichés" "généralisées" que vous avez utilisés. Dans mon livre, je parle des homosexuels que l'on nomme refoulés vivant avec femme (avec ou sans enfants), je ne décris pas les rares homosexuels ruraux qui assument leur difference tel que moi, de plus je n'évoque que des homosexuels que j'observais, que je connais avec lesquels j'ai essuyé des mésaventures, j'ai eu besoin d'écrire suite à un constat édifiant, selon moi dans ma campagne je nage ou évite même la noyade dans un océan d'hypocrisie, et oui près de 90% des homos ruraux vivent en compagnie de femmes, une couverture pour occulter ce qu'ils sont vraiment, dany b, je généralise donc pour 9 homosexuels ruraux sur 10, les 10% restant étant des homosexuels assumant tant bien que mal leur différence, mais qui ne représentent pas le sujet initial de mon livre. je vous remercie également pour avoir donné une note à un chapitre du livre. merci beaucoup meilleures salutations dany b

Publié le 31 Octobre 2015

MON LIVRE TEMOIGNAGE

Dans les locaux de la gendarmerie de mon canton :

la "victime" : "mais je ne le connais pas ce type, je ne sais pas comment il obtenu mon numero de portable !"

les Gendarmes : "Monsieur VOGEL vous harcelez sexuellement des hommes mariés !"

ma réponse : quand son épouse a découvert le pot aux roses, il a retourné sa veste et il m'avait dit encore la semaine dernière :" Je suis marié femme et gosses alors discrétion totale s'il te plait merci!"

l'épouse de la "victime" : "sale menteur mon mari n'est pas homo"

JE ME SUIS BATTU POUR QUON ME CROIT RIEN A FAIRE......

et plusieurs histoires identiques, conséquences : TGI Strasbourg et 8 mois fermes !

un grand merci à tous ces homos refoulés, d'où le titre de mon livre : "Les Gays à la campagne, c'est des hétéros"

Publié le 29 Octobre 2015
3
J'ai hésité à vous laisser un commentaire parce que loin de moi, l'idée de vous froisser. Je ne jugerai pas votre expérience car elle n'a pas à l'être, ceci dit, je viens de la campagne dîtes profonde et je trouve vos descriptions clichées, je soulève ce point parce qu'elles sont généralisées. Cela m'a légèrement fait grincer des dents. On ne sait pas trop où vous voulez nous emmener ou du moins, je ne l'ai pas compris mais je vous souhaite une bonne continuation, merci du partage. Ps: je suis allée lire l'extrait en ligne en cliquant sur votre lien, il met bien plus en valeur vos écrits que celui choisit ici, à mon humble avis. De plus, j'aime beaucoup la couverture du livre.
Publié le 27 Octobre 2015