Marie Morganti
Biographie

Je suis très seule quand j'écris. Et très accompagnée. Il y a d'abord la présence de la page blanche. On est l'une en face de l'autre, à se jauger. Ecrire, c'est édifier une cathédrale, avec ses ombres et ses flèches, à la seule force des mots. Et puis, il y a le grouillement incessant de tout ce qui vit autour de moi, se glisse et s'imprime dans ma mémoire. Sourde depuis l'adolescence, j'entends parfaitement quand j'écris, ou quand je peins. Dans ces moments, je n'ai pas besoin d'oreille, au contraire. Le silence est un bon compagnon. Je vis à Paris, intra muros, c'est ma vie, mon univers, ma foison. Je suis Corse, de l'Extrême-Sud, c'est ma terre, mon sel et ma lumière.

Marie Morganti a noté ces livres

5
Une plume vive, colorée, parfois surprenante. Une atmosphère océane aux brises fortes, chargée des lumières éclatantes où naissent les ombres croisées d’une étrange histoire d’amours. On se laisse entraîner au fil de ce texte captivant par la duelle Ondine. Voilà une jeune rebelle qui a besoin d'être protégée, une réactive qui ne sait pas toujours contrôler sa vie, une frondeuse qui s'affirme autant qu'elle se cherche. Et qui se perd dans ce jeu trouble de sentiments essaimés, pointillés. Les personnages qui gravitent autour d'elle se rapprochent, se dérobent, comme le flux des marées. Pas facile de s’avouer ce qui est important, mais le veulent-ils vraiment ? Aux lecteurs l’intense plaisir de le découvrir… Bravo, bravo chère Colette, et merci de tant nous éblouir de vos mots.
Publié le 08 Juillet 2019