Auteur
Le 18 sep 2014

Comment se promouvoir intelligemment pour se faire connaître et être reconnu ?

« Sans carte de visite, vous n’existez pas ! » Patrick Letellier, connu pour ses talents de conteur et de marin, n'est pas en reste non plus quand il s'agit de faire parler de la littérature indépendante. On vous invite à compulser ce petit guide pratique, qui devrait vous permettre de vous orienter non seulement sur monBestSeller, mais également dans les méandres de la toile. Trois, deux, un : promouvez !
Dans l'espace littéraire, personne ne vous entendra crier... à moins de parier sur les bons mégaphones !Dans l'espace littéraire, personne ne vous entendra crier... à moins de parier sur les bons mégaphones !
  • Préambule

Considérons que vous présentez un livre fini. Relu et corrigé à voix haute, par tous les bouts, avec une intrigue solide qui sort de l’ordinaire. Pour éviter un grand nombre de fautes, apprenez à taper à dix doigts en regardant l’écran : très facile. Tapez tous les jours quinze minutes cette phrase : « Quel est ce petit juge blond mal assis sur son siège accoudé sur une table, au fond de la salle en train de boire un vieux whisky ZX? ». Vous avez toutes les lettres de l’alphabet et les accents les plus importants, ainsi que la virgule. Dans trois mois, vous taperez respectablement. Ici, le lien pour apprendre la position des doigts sur le clavier. Et n’oubliez pas votre magnétophone, pour écrire à temps plein. 
 

  • Inscrivez-vous sur le site monBestseller.com. Mettez votre livre complet en téléchargement gratuit, un temps certain. Après être monté dans le sondage, si vous avez été remarqué, réduisez votre livre à plusieurs chapitres qui se suivent : 50 à 60 pages. Pour donner l’envie de continuer. Des résumés de chapitres lassent le lecteur. Moi, ils me gonflent. 
  • Invitez vos amis auteurs à faire de même. L’union fait la force. Elle vous servira. Pour preuve : les éditeurs, un monopole de même. L’union de ce sérail fait sa force. Un grand nombre d’auteurs connus et reconnus n’ont pas écrits leurs livres. Par ceux qui ne peuvent pas exister : des nègres. (non péjoratif : mot qui vient des écrivains qui travaillaient pour Alexandre Dumas, père). Soyons les nègres des uns et des autres ici. 
  • Dites-vous : « Je fais la guerre, envers et contre tous. Je veux réussir, sans être l’esclave de quelques repus. » Soyez motivés ! Finissez ce que vous avez commencé. Plantez vos crocs et déchiquetez ! Mettez du sang sur vos babines. Jetez les morceaux au loin. Sortez la hache de guerre. Tranchez dans le vif. Dans la vie rien n’est gratuit. Un travail de tous les jours, sans cesse recommencé. 
  • "Je suis monté de la place 790 à 29 en trois semaines. Uniquement des inconnus." N’invitez pas vos amis et relations a venir vous commenter, à vous comparez au dernier prix Goncourt, avec des mails poubelles. Un nombrilisme qui ne vous mènera nulle part. Vous prendrez quelques points ! Et après ? Plus rien ! On est bon ou on ne l’est pas. Le suis-je ? Pour mes amis, oui. Pour le reste du monde, je n’existe pas.  monBestSeller.com me le fera savoir. Et c’est tellement plus marrant. Dès après mes petites pub, style : « Vous êtes tombé en plein dans Le ciel en enfer, roman historique qui dénonce le Gladio, primé ici…. Ou comment l’actualité bégaie : des horreurs, des génocides impunis, des page de pus, etc », ensuite je vérifie. C’est presque toujours positif. Pour preuve : je suis monté de la place 790 à 29 en trois semaines. Uniquement des inconnus.
  • Ne vendez pas vos livres à votre famille et à vos relations. S’ils sont mauvais, vous serez méprisé. Donnez-leur ! S’ils vous lisent, leurs critiques seront les bienvenues pour apporter des corrections, retirer les coquilles et les doublons. 
  • Ne perdez pas de temps à faire votre publicité sur les pages d’auteurs. Tous veulent être lus et achetés. Aucun ne lit, ni n’achète. Invitez-les à vous rejoindre sur le site mBS. Dites-leur de faire de même avec leurs amis. Pour ce faire, envoyez des mails, que chacun l’envoie à dix des siens : l’effet pyramidal qui fait trembler les politiques…. 
  • Mettez votre livre en impression sur la plate forme Create Space. C’est gratuit. Elle est partenaire d’Amazon. Pour la suite...
  • Mettez vos livres numériques sur Amazon.fr. Ne cochez pas la case des promotions Kindle, sinon, tous les trois mois, Amazon exigera d’autorité l’exclusivité. Ou alors sur Kobo, qui ne l’exige pas. Vous pourrez ensuite, si vous le désirez, quitter ces plateformes pour aller sur celles qui travaillent en partenariat avec les libraires. Mais allons doucement nous sommes pressés. Je mettrai des liens dans un autre article. 
  • Inscrivez-vous dans les forums et dans les périodiques français (Nouvel Observateur, Le Figaro, Le Courrier International, Sciences et Vie, etc), belges, suisses, canadiens, et… engagez-vous. Répondez intelligemment aux articles. Si votre livre s’y prête, faites peu à peu sa publicité, sans forcing, et surtout sans lien avec vos livres payants. Vous êtes inconnus. Personne ne vous achètera. Femmes auteurs, ne négligez pas les forums féminins. Ils sont nombreux. Et ce sont les femmes qui lisent. Plus que les hommes. 
  • Faites des pages Google +. Postez sur « Facebook-Yahoo ». Linkez sur ces pages via les onglets, les articles intéressants que vous avez trouvés dans les forums, dans les périodiques. Commentez-les. J’ai pris l’habitude de taper mes commentaires dans word et de systématiquement les corriger avec Antidote. Pensez aussi à mettre des annonces sur la plateforme Price Minister.
  • Mettez deux chapitres de livres de trois de vos ami(e)s, pas  plus, et dans l’ordre du livre inclus : titre, blabla ISBN, dédicace, chapitres, résumé et biographie. Pas plus. Pour faire leur promotion. Qu’ils fassent de même avec vous.
  • Faites systématiquement votre publicité via le site monBestSeller.com. Vous le ferez vivre. Vous augmenterez sa visibilité. La vôtre augmentera d’autant. Soyons, devenons ensemble une puissance reconnue. Incontournable. Monbestseller.com a posé la première pierre, aidons le à construisons la pyramide. Du sable ? Faisons-en du ciment ! Laissons derrière nous un carnage mémorable. Et le chien aboie, la caravane passe. En échange, si vous êtes remarqués par le comité de lecture de monBestSeller.com, vous aurez tous bien avancé. 
  • Pensez aussi à faire un blog, ou à écrire en partenariat sur un blog, comme je le fais de temps à autre. Linkez-le sur vos autres pages et dans les forums. 
  • Je lance un pari : à Noël nous devons supplanter tous les autres sites francophones. J’écrirai un autre article, avec des liens d’entraides. Commentaires, suggestions et critiques sont les bienvenus. Personne n’a la science infuse. Ni les politiques, ni moi, et moins encore. À vos plumes. Et trempez-les dans l’encre ; pas dans l’eau savonneuse. Un auteur doit s’engager ! À l’image de Molière et des troubadours. Sinon j’ouvre la poubelle. Mieux vaut un livre mal écrit avec des idées, comme le fut le manuscrit Papillon de Henri Charrière — que j’ai bien connu à Marbella — qu’une tasse de thé de salon bien en cour. 

Je ne suis pas sous contrat ni employé : monBestSeller me promeut ; je le promeus : un échange de bons procédés.

Patrick Letellier

Blatnoï
Le Ciel en Enfer
Petite Encyclopédie des Proverbes et Dictons de la Marine ancienne

La rubrique "Du côté des auteurs" est la tribune des auteurs monBestSeller. Vous pouvez y partager vos réflexions, articles ou billets d’humeur sur la narration, le numérique, les « trucs » pour se faire repérer ou toute pensée autour de la littérature qui puissent intéresser nos auteurs ET nos lecteurs. Lire l'articleSi vous voulez vous aussi participer, envoyez-nous vos articles à contact@monBestSeller.com.

En lisant un peu on se rend compte que la plateforme utilise le format Epub qui n'est pas reconnu directement par Kindle. Il faut telecharger une application (gratuite) de lecture pour pouvoir lire sur Kindle. Mais il semble bien que cette plateforme puisse devenir la plateforme de reference si le different entre les auteurs Hachette et Amazon ne se resoud pas.

Je n'avais pas realise que Feedbooks existe depuis deja 7 ans!

Publié le 23 Septembre 2014

Merci pour l'information Patrick

Je ne connaissais pas ce site (fonde en France, appremment). En lisant les termes d'accord je suis tombe sur un paragraphe a propos des auteurs auto-publies qui dit en gros qu'ils peuvent telecharger des ebooks, mais effectivement pas les vendre. Ils ajoutent que seul l'auteur pourra utiliser ces ebooks (je me demande bien ce que cela peut signifier) et que ces ebooks ne pourront etre ni vendus, ni pretes gratuitement sauf au "cercle familial" (la encore je me demande ce que cela peut signifier).

C'est une plateforme qui semble effectivement etre surtout et presque exclusivement devouee aux auteurs publies par des maison classiques. Mais il semble aussi que cette plateforme soit une "reponse" a Amazon pusique certains ebooks sont vendu a bien plus que $9.99

Publié le 23 Septembre 2014

Si vous publiez sur createspace, n'oubliez pas qu'il vous faudra demander une exemption fiscale aux USA sinon 30% de vos royalties seront preleves directement sur vos ventes.

Publié le 21 Septembre 2014

Bravo Hubert complètement d'accord

Publié le 20 Septembre 2014

On a trouvé notre Capitaine de Route !
Tous derrière son panache flamboyant, Tonnerre de Brest, le Capitaine Haddock est de retour, vous avez compris bande de moussaillons ? Mbs va traverser les océans et perforer la Toile tout en pourfendant le vilain monde éditorial avec sa proue bien aiguisée.
Espérons que l'indépendance d'esprit ainsi que l'humour soient encore sauvegardés sur quelques clés USB non ?

Publié le 19 Septembre 2014

Wow... Patrick tu m'épates !
Y'a plus qu'à suivre tes conseils. Tu as très bien expliqué ce qu'il fallait faire pour réussir.

Y'a plus k'à ?

Et puis si on est femme viser les sites féminin ?. Ah la bonne blague... bon, je vais faire. Pour suivre ton conseil.

OK, et alors, alors quoi ?

... Bé y'a plus k'à !
Je vais donc suivre tes explications à la lettre.

Merci
La capitaine salue le capitaine
... et brise marine depuis le Rio de La Plata
Sophie Angeli Chacoux

Publié le 18 Septembre 2014

Merci beaucoup pour ces conseils. Après plusieurs refus d'éditeurs je songe de plus en plus à l'autoédition, mais avec les solutions les plus économiques, et amazon m'en semble une, alors merci aussi pour le petit plus à ce sujet, et pour la mention de kobo que je ne connais pas. Pour ce qui est du réseau personnel, comme je pars de zéro à ce niveau là, c'est vrai que MBS est vraiment une bonne passerelle pour moi, car les avis des lecteurs, même si je souhaiterais qu'ils soient plus nombreux, me permettent d'avancer, et depuis je réponds aussi à des appels à textes ou j'ai mis des textes sur Short Edition toujours dans le but de me faire connaître. C'est un travail de longue haleine. Cordialement.

Publié le 18 Septembre 2014

Merci Patrick pour tous ces conseils ! Je crois que je vais imprimer votre article et le garder sous le coude.

A plus tard (sur Twitter ;) ) !!

Valérie

Publié le 18 Septembre 2014