Auteur
Le 19 aoû 2014

Lettre ouverte aux lecteurs

Chers lecteurs, devenez les faire valoir de vos auteurs ! N’hésitez pas, faites vos choix ! Plébiscitez vos romans préférés !

L’auto-publication peut éventuellement ouvrir les portes du bonheur aux auteurs.

Mais en deçà, que désirent le plus les auteurs ?

Eh bien chers lecteurs, c’est votre enthousiasme !

Car vous êtes actants à part entière, des livres que vous lisez.

Vos commentaires sont les perles essentielles à la respiration des auteurs.

Sans lecteurs, l’auteur n’existe pas.

Sur monBestSeller, l’auteur vous donne en avant première le fruit de son imagination.
Cette rencontre a un rôle capital dans l'existence de son livre. Seuls, vos avis comptent. L’auteur vous considère comme les véritables juges de ses ouvrages.
Ce rendez-vous avec l’auteur vous permet, chers lecteurs, de mieux vous représenter le travail de création qui a été nécessaire à l’accouchement de l’œuvre.

Votre relation au livre vous arroge le droit de dire si vous êtes d'accord ou pas, sur la qualité de l’œuvre. Bonnes ou mauvaises, vous ne devez surtout pas épargner vos critiques.

Quant à l’auteur, il ne sait rien. Ni physiquement, ni socialement, ni moralement, du futur lecteur qui va lui offrir de son temps. Mais c’est à travers la pertinence de ces nombreux échanges qu’il pourra construire sa propre identité. L’auteur n’oublie pas qu’à toute analyse il y a un regard extérieur, qui va l’aider à définir son talent.

Annie Pic

L'origine des Mondes
Aux Frontières de l'Âme
Recueil de nouvelles fantastiques
Retrouvez son interterview 

La rubrique "Du côté des auteurs" est la tribune des auteurs monBestSeller. Vous pouvez y partager vos réflexions, articles ou billets d’humeur sur la narration, le numérique, les « trucs » pour se faire repérer ou toute pensée autour de la littérature qui puissent intéresser nos auteurs ET nos lecteurs. Lire l'articleSi vous voulez vous aussi participer, envoyez-nous vos articles à contact@monBestSeller.com.

En effet philshycat, les remarques de nos lecteurs peuvent être parfois déconcertantes. Mais elles sont essentielles. J-C Heckers l’a très justement développé. Claude Carron, Zema Birdy et CristelD se sont bien exprimés aussi.

À présent, il serait intéressant qu’une majorité parmi les lecteurs de mBS vienne répondre à  ce billet. Un échange général entre tous les auteurs et tous les lecteurs serait bienvenu. Il  permettrait d’établir des liens et débriderait certainement  le côté impersonnel.

Publié le 26 Août 2014

Toute perception littéraire est subjective. Il faut prendre les avis quels qu'ils soient, même si on passe au lance-flammes. On ne peut pas réclamer de critique développée, constructive (donc positive, même lorsqu'elle est négative). Mais au moins, c'est j'espère ce dont nous rêvons tous que les lecteurs soient moins timides (sic) et dépassent le simple j'aime, j'adore, je déteste (assorti ou non d'une note). Car nous avons envie de savoir pourquoi... et comment mieux faire.

Je vais me permettre de recopier ce que j'avais glissé en commentaire de mon (morceau de) livre à moi...

Face à l'absence de commentaires, "on en retire forcément une certaine amertume. Pour être franc, j'ai l'impression très peu fugace que les lecteurs (sic) se comportent comme des canards auxquels on lance du pain: ils bouffent et se tirent dès qu'une autre distribution a lieu plus loin. Nous vous proposons nos textes, la seule contrepartie attendue - et ça fait un peu partie des règles du jeu, sinon à quoi bon - est que vous laissiez vos impressions. Bonnes ou mauvaises: c'est le prix à payer pour les auteurs. Et pour les lecteurs, ça devrait être la contribution minimale, puisque l'accès aux livres est gratuit. Si c'est mauvais, détestable, ou simplement moyen, dites-le. Sans mauvaise foi. De même si vous appréciez à quelque degré que ce soit. Certains sans doute attendent du cirage de pompes, et s'effarouchent à la moindre réserve. J'ose espérer que la plupart n'en sont pas là. Votre rôle à vous, lecteurs, est crucial: déterminer où nous en sommes, découvrir quels sont nos péchés capitaux ou bénins, où et quand nous avons réussi, voilà qui importe."

Publié le 21 Août 2014

La critique n'est vraiment valable pour l'auteur, que dans la mesure où elle permet de voir comment sont perçus ses écrits et si ce que l'auteur à chercher à créer correspond bien à ce qu'il espérait pouvoir transmettre initialement. Bien que certaines oeuvres nous échappent parfois. Par contre, la simple critique servant avant tout à son auteur à libérer un fiel émanant de son esprit borné et fermé à toute nouveauté, dénaturant souvent la teneur du roman, est à éviter. J'ai connu une ex VRP en retraite du livre scolaire qui m'avait littéralement descendu en flamme sur un site de lecture, jugeant mon polar rigolard "on a tué la mère Michel" comme scandaleux et vulgaire, traçant même un résumé de mon oeuvrette que je ne reconnaissais pas. Elle m'avait royalement mis 1,5/10 (ma moyenne se situait à 4,50/10), je lui ai dit que lui attribuais 0,5/10 en tant que lectrice. Elle n'a pas apprécié.  De la critique oui, mais objective et positive. CC

Publié le 21 Août 2014

Idem pour moi ChristelD. l'avis des lecteurs est très important. Un partage, un avis, une question pour dialoguer, s'améliorer. Savoir si ce que l'on écrit plait ou pas.

Publié le 20 Août 2014

CristelD il en est de même pour moi. Je n’aspire qu’à une chose, trouver mes lecteurs !

J’invite donc chaque lecteur de MBS à venir sur cette page pour nous parler de sa relation unique aux livres et à ses auteurs.

Publié le 19 Août 2014

Il est vrai que les échanges sont importants. En ce qui me concerne, je n'ai personne dans mon entourage qui puisse me donner un avis sur ce que j'écris, je fonctionne donc un peu  à l'aveugle. Grâce à ce que mes lecteurs m'ont dit sur ce site j'ai pu faire quelques modifications à "Un petit coin si tranquille". J'espère que ce que l'on va me dire pour "L'éveil" va me permettre aussi d'avancer. Ces textes sont encore totalement miens, donc ces avis sont très intéressants. Un trop grand nombre de lecteurs hésitent à dire ce qui a pu leur plaire ou leur déplaire, et c'est dommage. Ils ne sont pas obligé de noter, mais un simple avis est toujours un grand pas pour faire des progrès dans l'écriture. 

Publié le 19 Août 2014