Actualité
Le 25 avr 2017

Cinq conseils pour profiter pleinement de la solidarité sur monBestSeller (1/5)

Il y a ce que l’on fait et il y a ce que l’on est. Ce que l’on est, est simple à définir ; c’est un esprit, l’esprit monBestSeller. Le site, c’est avant tout une communauté née d’une valeur centrale érigée comme une devise : la solidarité. Tout l’enjeu est de la comprendre et de la faire essaimer. Pour vous auteurs, et pour nous qui servons vos intérêts de visibilité.
Auteurs : l'union fait la forceAuteurs, l'union fait votre force

C’est la force conjointe de cette valeur de solidarité partagée qui fait la puissance du monde des autoédités et la puissance du site.

En voici cinq aspects, à travers cinq conseils pour augmenter votre audience et votre visibilité, et qui seront comme cinq rendez-vous au cours des jours qui viennent.

Conseil n° 1 : Inviter des auteurs à s’inscrire sur monBestSeller

Pourquoi c'est au profit de VOTRE intérêt ?

> Plus vous faites venir d'auteurs, plus vous serez lu vous-même 

Car ce sont les écrits d’auteurs qui font venir les lecteurs sur le site.
En bref, chers auteurs, les autres auteurs sont vos alliés. Ils contribuent à l’essor de la communauté donc à la visibilité de chacun d’entre vous. Plus il y aura d’auteurs, plus il y aura de lecteurs.
Plus les auteurs sont nombreux, plus la puissance du site vous apportera des lecteurs.
C’est un cercle vertueux, tout simplement parce que l’union fait votre force.

> ...Vous augmentez ainsi à votre profit la puissance d'un tremplin de 120 000 visiteurs chaque mois

Plus la puissance du site se déploie, plus vous déployez votre visibilité et votre audience.
Résultat : appartenir à la plus grande communauté d’auteurs autoédités, composée de 60 000 membres auteurs ET lecteurs,
c’est bénéficier d’un tremplin qui vous rend visible aux yeux de milliers de lecteurs, de vos pairs, mais aussi des professionnels de l’édition.
Intégrer la communauté monBestSeller et rejoindre ses 2 500 auteurs,
c’est aussi ouvrir un sas à la commercialisation de votre ouvrage, en particulier Amazon.

Lire, se faire lire, commenter, se faire commenter, c'est une forme de solidarité qui joue en faveur de tous et de chacun. Alors, le meilleur service que vous pouvez vous rendre, c’est de convaincre de nouveaux auteurs de s’inscrire sur monBestSeller.

Pour une visibilité accrue, pour un site plus puissant, pour une communauté plus active, pour un point de vente supplémentaire.

 

À suivre...

> Conseil n° 2 : contribuer aux articles et aux rubriques du site pour attirer un public large et curieux. Pourquoi c'est au profit de votre intérêt et de votre propre promotion d'auteur ? La réponse en cliquant ici.
> Conseil n° 3 : préférer les offres de services du site lorsqu'ils répondent à vos besoins. Pourquoi ils servent votre visibilité, votre audience et le succès de vos écrits ? La réponse en cliquant ici.

Bonne idée de remettre des articles sur les bases du fonctionnement du site. Je ne saurais dire à combien d'auteurs précisément j'ai présenté monBestSeller, mais j'en parle autour de moi depuis plus de 3 ans et je sais qu'au moins 18 auteurs sont venus s'y inscrire et y sont encore aujourd'hui, ainsi qu'un bon nombre de lecteurs (qui ne doivent probablement pas souvent laisser de commentaires, mais sûrement parlent-ils à leur tour autour d'eux des livres et auteurs qu'ils ont aimés, et ça, ça vaut bien un commentaire :p). Une telle communauté est certes fondée sur la réciprocité, mais on ne peut attendre un retour de chacun non plus, ne serait-ce que pour une question de goûts. Certains aiment lire de tout, d'autres se cantonnent à un seul "genre", d'autres à une poignée. Un auteur qui lit de tout ne sera pas forcément lu en retour, pour peu que ce qu'il écrit n'intéresse pas les auteurs qu'il aura lus. Ceci dit, être actif sur le site reste le meilleur moyen de s'amuser, de faire des rencontres, et d'encourager les plus timides ou nouvellement arriver à faire de même. Venir faire sa pub, c'est bien ; participer, c'est mieux :-)

Publié le 03 Mai 2017

Je suis d'accord avec @chathymi, mais je l'avais déjà dit je crois dans une autre tribune.
Nous offrons nos textes "gratuitement", les gens lisent et se barrent sur un autre livre. Comment savoir s'ils ont vraiment, aimé, détesté ou simplement apprécié. d'après mes calculs, du moins en ce qui concerne mes livres, 1 lecteur sur 100 donne son avis et me gratifie d'une note. La note n'est pas le plus important, c'est le ressenti. Mais là c'est malhonnête.
On offre un texte, s'il ne plait pas, dites-le bordel !!!

Il n'y a que peu de lecteurs qui participent vraiment. Et ceux-là, il faudrait les remercier, mais également leur offrir quelque chose tellement ils sont rares, pourquoi un kindle sur Amazon à 1,99€ ça va pas nous tuer non plus !

Ce n'est pas le concept mBS que je critique et qui part d'une belle idée. Le problème est que cette belle idée n'est utilisée qu'à des fins de gratuité.
Tiens, je m'emmerde ce soir, il n'y a rien à la télé. Je vais lire un livre sur mBS, facile on ne me demande rien et c'est anonyme.

Là, je coince.

Je choque quelqu'un ? Oui j'espère.
Bien vôtre
Ivan

Publié le 26 Avril 2017

Ben, c'est exactement ce que j'ai fait depuis m'a venue ici pour présenter mon Maupassant et mes deux nouvelles RENTRER, fin février.
Cela m'a donné un élan nouveau et j'ai essayé d'être aussi dynamique que j'ai pu.
J'ai également invité l' écrivain, Jean-François Dion et ses trois livres et ses Portes, et ses Photos.
J'ai bien dû inviter une cinquantaine de personnes à venir ici.Me lire, et lire.
Je crois que, par votre article, vous auriez dû noter le manque d'élan des lecteurs à emmètre une critique. Je trouve ce silence étrange. Un puits profond et sombre. Qui sont ces 420 personnes qui m'ont lu? ont-ils aimé? détesté? Pire, sont-ils resté indifférents?
Je remercie ici, en particuliers, ceux et celles que l'on retrouve régulièrement pour leurs réactions et aussi dans les rubriques. Ce sont vraiment eux que je viens retrouver ici. Et puis, il y en a qui sont partis et que je regrette, et pour lesque(le)ls je fais un petit clin d'oeil.
Booster celui qui écrit c'est bien, booster les lecteurs, c'est mieux encore. Le" cercle vertueux"ne peut que les inviter à rentrer "mieux" encore dans le mouvement.
Merci à MBS et à vous tous qui m'avez accueilli ici, à ceux qui m'ont donné leur avis sur mon travail, et à ceux qui n'ont pas pu ou osé le faire...mais qui vont le faire....je n'en ai aucun doute!Cha

Publié le 26 Avril 2017

"Ecrire est une belle aventure à partager", merci @monBestSeller de nous donner une telle lisibilité, la chance de rencontrer de nombreux auteurs de talents. Un max. de partages et de "RT" sur les réseaux sociaux et on me prends même pour un éminent membre fondateur, " mdr " :-) Un bien beau compliment de se sentir de la famille mBs.

Publié le 26 Avril 2017

@monBestSeller,
J'ai déjà eu l'occasion de le relater dans des tribunes, ce conseil est on ne peut plus utile... et ça marche ! Il y avait environ 1600 ouvrages lorsque j'ai publié mon premier en mai 2015, il y en avait environ 2300 en ce début d'année, 2500 à ce jour. J'y suis venu moi-même par un ami qui s'était publié. C'est ainsi que j'ai découvert la plate-forme monBestSeller... une formidable opportunité pour les auteurs, et sans nul doute pour les lecteurs vu le nombre de visiteurs (120 000 mensuels) que vous citez.
Mais il y a un autre aspect que vous mentionnez : "Lire, se faire lire, commenter, se faire commenter, c'est une forme de solidarité qui joue en faveur de tous et de chacun." Que vous avez raison ! Et cette tribune tombe à point nommé pour en apporter une preuve vivante : les échanges fructueux que nous avons eus entre auteurs, @VAY Céline et moi, pendant deux mois. Je pense que la durée de nos échanges (qui ont donné lieu à débat) est unique dans les annales de mBS. J'ai pu observer durant cette période d'échanges que le nombre de visites sur mes livres augmentait de manière inhabituelle. Mais ce n'est pas tout : nos commentaires quasi quotidiens ont autant intéressé les lecteurs que les ouvrages qu'ils disséquaient. Etaient-ils attendus comme un épisode de feuilleton ? (un roman dans le roman comme l'a écrit @BOSSY qui nous a gratifiés, Céline et moi, d'un très sympathique commentaire sur nos commentaires). N'est-ce pas formidable ? Ceci est un bel exemple de solidarité entre auteurs. Puissent d'autres auteurs s'en inspirer et puissent comprendre ceux qui font des appels du pied en mettant nos ouvrages dans leur bibliothèque sans donner suite que leur faible audience trouve peut-être là son explication. Lire et se faire lire, commenter et se faire commenter vont de pair. La solidarité passe par la réciprocité.
Merci monBestSeller pour cette tribune et ce premier conseil d'une suite de cinq. MC

Publié le 25 Avril 2017

Quelle belle et riche idée que d'avoir conçu cet article, -cet éventail d'articles plus exactement-, qui rappelle les fondamentaux autant qu'il les met en lumière et qui, émaillé de si jolis mots réconfortants, offre des options originales que l'on ne connaît pas forcément. Qu'y a-t-il de plus beau qu'un cercle vertueux ?...
Élizabeth.

Publié le 25 Avril 2017