Interview
Le 05 juin 2020

Dorénavant, l'invisible deviendra visible

Pragmatique, Stéphanie T, mais réaliste aussi. Sa vision n'est pas qu'apocalyptique, elle laisse entrevoir de nouveaux espaces de tendresses dans cet "Après". Un texte pour l'appel à l'écriture lancé par monBestSeller sur le thème de "Dorénavant..."
...l'invisible est essentiel...Saint-Exupery...l'invisible est essentiel... Saint-Exupery

Dorénavant, les gens, traumatisés par le confinement, chercheront une maison avec jardin ou un appartement avec terrasse. Et puis, sait-on jamais, si une autre pandémie se déclarait un jour ou l'autre.

Dorénavant, les invisibles deviendront visibles : les infirmiers, les professionnels du ménage, les éboueurs et toutes ces professions indispensables auxquelles on accorde trop peu de considération.

Dorénavant, les amoureux hésiteront à se marier, car le boom des divorces démontre que l'expression "Pour le meilleur et pour le pire" est plus facile à dire qu'à mettre en pratique. 

Dorénavant, certains craindront d'aller faire leurs courses et préféreront se les faire livrer pour ne pas se mêler à la foule.

Dorénavant, certains ne se sentiront en sécurité que chez eux et seront pétris d'angoisse à l'idée de quitter leur cocon.

Pour eux, la vie ne sera plus la même.

Dorénavant, les psychologues auront davantage de patients car ils devront traiter les troubles engendrés par le confinement.

Dorénavant, dans le métro, on préférera laisser passer des rames, plutôt que de se tenir trop près des autres voyageurs.

Dorénavant, on observera avec méfiance l'inconnu qui vient face à nous, sur le même trottoir.

Dorénavant, avant de porter les mains à son visage, on se demandera si elles sont bien propres.

Dorénavant, ceux qui ne jurent que par l'argent le regarderont avec d'autres yeux, car il ne fait pas le poids lorsque la mort sonne à la porte.

Dorénavant, il ne sera plus nécessaire de se rendre au cinéma pour voir un nouveau film, il suffira de payer sur YouTube pour le visionner.

Dorénavant, le télétravail aura un succès fou ; d'ailleurs, de plus en plus d'offres d'emploi le proposeront.

Dorénavant, on délaissera la voiture, lui préférant une longue marche à l'air libre.

Dorénavant, les relations gagneront en qualité ; oui, on passera plus de temps avec ses proches, au lieu de se contenter d'échanger des SMS.

Dorénavant, on mettra de côté le téléphone portable et on appréciera de regarder les arbres et d'écouter les sons de la nature.

Car on s'est rendu compte que la vie est éphémère et que, du jour au lendemain, on peut finir sous terre.

Par Stéphanie T.

Merci pour ce texte. Oui, il nous rappelle qu'il savoir faut tirer les bons enseignements des périodes difficiles.

Publié le 29 Juin 2020

Dorénavant je pense que les gens seront plus attentionnés à la propreté , on voit encore des restaurateurs aux actualités qui travaillent sans masque en cette période de pandémie , c'est vous dire en temps normal. Certaines personnes jettent les masques n'importe ou , ce virus ne s'est pas attaqué aux bonnes personnes . C'est cela la vie on s'imagine que l'on est invincible jusqu'au jour ou? mais c'est trop tard. Un semblant de changement éphémère oui et tout retombe bien vite dans les vieilles habitudes.C'est elle qui nous fait changer les habitudes par la force des chose ; La peur;

Publié le 09 Juin 2020

Bien vue, cette énumération de nos changements de comportement, pour le meilleur et pour le pire. Pour ressortir un peu, je trouve qu'ils sont étonnamment faciles à oublier, et pour ma part je m'en réjouis ! (Ne tirez pas !)

Publié le 05 Juin 2020

Très bien ! Une belle démonstration que la France vit un immense traumatisme !
/n
Mais qui est responsable ? Le virus ou bien l'exécutif qui a créé la peur, l'angoisse, le désappointement. Comme je le dis dans ma petite tribune, que vous n'avez point visitée. Seuls 13% de l'humanité a été confiné. Ce qui voudrait dire que treize pour cent (chiffre maléfique au demeurant) de l’Humanité a été traumatisé par des incapables qui n'ont pas su prendre les bonnes décisions....
/n
Ceci mériterait un développement, voire une thèse, afin de vérifier si toutes les autres nations (dont l'exécutif a été au-dessous de tout) ont subi le même trauma. À moins que ce ne soit qu'un mal Français !?
/n
Amicalement Kroussar.

Publié le 05 Juin 2020