Auteur
Du 01 mar 2022
au 01 mar 2022

« Faux prophètes »

D'apparence ésotérique, ce texte de Philippe G est un hymne à la jouissance, pas à la religion ni à la bonne conduite. Au cas ou il n'y aurait pas de jugement dernier : Buvez, mangez, forniquez ! Mais à vous de choisir en toute connaissance au cas ou il y en aurait un.
La nouvelle de Philippe G pour l'appel à l'écriture "Double jeu"La nouvelle de Philippe G pour l'appel à l'écriture "Double jeu"

Dans le lointain menaçant, derrière la nuit froide et obscure, majestueux sous la clarté de la foudre, le grondement sourd est effrayant. Il n’a pas cessé, l’inquiétude vous a étreint, elle vous ronge inexorablement. Le mal est là, dans votre conscience, il se nourrit de votre angoisse !

Les Forces d’un monde caché ont triomphé par le supplice et la guerre, par l’ouragan et le déluge.
L’Éternel a envoyé le feu dans les murs des villages pour qu’il dévore les égarés et leurs idoles mensongères.

Vous y croyez, alors l’inquiétude est devenue votre compagne fidèle. Comme vos ancêtres y ont cru, et ils ont vécu dans les affres du désespoir. Ce grondement menaçant, mais c’est du fond de vos entrailles qu’il jaillit, là où la peur s’est incrustée !
Vous êtes responsables de votre tourment, réfléchissez donc aux causes de votre aveuglement, ouvrez les yeux, vous vous apercevrez, prostrés et recroquevillés.

Vous voilà tourmentés parce que vous avez cru aux sornettes des prophètes. Leur doctrine de soumission vous a livrés aux oppresseurs. Vous avez cru « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux » et vous vous lamentez. Ah, quel bonheur de souffrir, cela vous sauve ? Combien de malheur encore ? Allez-vous encore longtemps vagir comme ça sur le passé ?

Écoutez-moi, je vous le dis : les oppresseurs sont parmi vous, humains comme vous, et capables du pire comme vous !
Avez-vous vu l’armée de l’Éternel qui exécute sa violence ? Non bien sûr, elle n’a jamais existé. Le royaume de l’Éternel est là, sur terre et il vous appartient. Les faux prophètes vous ont trompés par leur double jeu. Vous promettant le royaume des cieux, ils enchaînaient vos consciences.

Écoutez-moi, je vous le dis : les faux prophètes sont morts, alors rompez vos chaînes maintenant.
Reprenez les droits dont ils vous ont privés pour en abuser eux-mêmes.
Buvez, mangez, forniquez maintenant ; rien ne pourra vous arriver !

Ainsi leur parla Lucifer et ils le crurent.

Bonjour,

Une nouvelle qui illustre les qualités du sens critique et les dangers de l'obscurantisme.

Nicola Niclass
"Anna"

Publié le 27 Avril 2022