Interview
Le 05 aoû 2016

Une union qui promet : le fondateur de Bookelis s'explique

C'est nouveau et c'est pour cette semaine : monBestSeller et Bookelis se rapprochent. Une communauté d'auteurs bouillonnante, impatiente, de plus en plus exigeante sur les services d'un côté, des professionnels de l'édition de l'autre à l'avant garde de l'auto-édition et de ses dernières techniques. Bookelis et monBestSeller, une union qui promet... Jean-Yves Normant s'explique.
Bookelis offre aux auteurs de monBestSeller une palette large de services d'auto-édition et de distribution à tarifs privilégiésBookelis offre aux auteurs de monBestSeller une palette large de services d'auto-édition et de distribution à tarifs privilégiés

Vous voulez :
- être vendu en librairie, 
- ​​faire ou (re)faire la couverture de votre livre, 
- passer votre livre en epub gratuitement,
- déposer votre livre sur des plateformes de ventes...
eh bien aujourd'hui, pour un coût raisonnable, vous pouvez y accéder.
Avec le livre à la demande, les services ajustés à vos besoins, c'est possible. Mais être en vente, c'est la moitié du chemin, c'est pourquoi la promotion de votre livre reste essentielle.

Bookelis et monBestSeller s'unissent pour vous offrir dans un même espace le meilleur d'eux-mêmes. Tous les services d'autoédition et les services de promotion.

 

Jean-Yves Normant, dirigeant de Bookelis, commente :

> Quels sont concrètement les services que Bookelis met à disposition des auteurs de monBestSeller ?

Les auteurs de monBestSeller bénéficient de remises privilégiées sur les Packs de distribution en librairies et sur l’impression de leurs livres.
Ils ont également des tarifs discount sur les services de création de couverture et de mise en page.
Et bien entendu, ils ont également accès à tous les autres services de notre plateforme.

> Pourquoi ce partenariat avec monBestSeller ?

monBestSeller est un acteur important de l’autoédition francophone, qui rassemble une grande communauté. C’est un lieu d’échanges et de rencontres doté d’un véritable esprit maison. On y trouve des réflexions pertinentes et des points de vue engagés. C’est aussi et avant tout une formidable plateforme pour un auteur indépendant qui souhaite se faire connaître et obtenir des commentaires sur ses textes. Il y a une vraie complémentarité avec les outils et services de Bookelis. Ce partenariat s’est mis en place très naturellement au fil de nos échanges avec Christophe Lucius.

> Qu’est-ce que cela apporte aux auteurs autoédités concrètement ?

Chez Bookelis, un auteur va trouver des services pour publier ses livres papier et numérique, les fabriquer, les distribuer chez tous les libraires, mettre à jour ses fichiers, gérer ses ventes, etc. La chaîne du livre est complexe, notre rôle est de permettre à tous les auteurs d’y accéder facilement avec des outils et un accompagnement de qualité professionnelle.

Chez monBestSeller il s’agit d’accéder à une visibilité, être lu et faire partie d’un réseau. C’est une communauté d’auteurs et de lecteurs engagés qui s’entraident, commentent les textes des autres, s’encouragent, échangent des tuyaux. C’est très motivant pour un auteur. L’autoédition n’est pas nécessairement une activité solitaire !

> C’est donc, au-delà d’une coopération technique, une coopération de visibilité et de notoriété pour les auteurs ?

Oui en effet. Grâce à ce partenariat, les membres de monBestSeller bénéficient de conditions avantageuses sur les principaux services de Bookelis, avec des remises jusqu’à 25 %.
De son côté, Bookelis informera ses auteurs sur les rubriques et contenus de monBestSeller pour les inciter à découvrir ou re-découvrir sa richesse.

> A propos de découverte et de notoriété, observez-vous une évolution de l’autoédition depuis 3 ans au niveau des médias et des lecteurs ?

Oui, il y a incontestablement une évolution, même si elle est un peu plus lente que beaucoup le prédisaient. Il y a 3-4 ans l’autoédition était un non-sujet pour la presse. Au mieux elle l’ignorait, au pire elle la fustigeait. Aujourd’hui les articles se font plus réguliers et un peu plus bienveillants. Bien sûr des résistances sont toujours bien présentes, on l’a vu par exemple à l’occasion du salon Livre Paris avec un animateur de Canal + qui n’a pas hésité à parler de « trahison » et de « catastrophe » à propos de l’importance grandissante de l’autoédition. Au-delà de ce conservatisme de quelques-uns, les succès rencontrés et la professionnalisation des auteurs indépendants font bouger les lignes.

Au niveau des lecteurs, la plupart sont tout à fait ouverts à l’autoédition et en achètent, le nom de l’éditeur est rarement un critère lors d’un achat de livre. C’est pour ça que l’autoédition fonctionne, parce que ceux qui décident au final, ce sont les lecteurs.

Propos recueillis par monBestSeller

Je me tue à l'expliquer aux auteurs auto-édités. Ne le faites pas seul !! Prenez un professionnel !!!

Publié le 26 Octobre 2016

Je suis une auteure Bookelis pour mes deux derniers romans et je suis très contente de mes livres papier.
Ils sont très à l'écoute, patients et efficaces...

Publié le 12 Août 2016

Bonjour. Intéressant tout ça ! Je vais aller creuser du côté de Bookelis, parce que si je connais le nom, je n'en sais guère plus à leur sujet^^

Publié le 09 Août 2016

Très bien! J'y avais également songé...

Publié le 09 Août 2016

Eh bien entrez via monBestSeller, vous y aurez des avantages...!

Publié le 09 Août 2016

Moi qui comptais mettre ma Pauline Thot sur bookelis à la rentrée... ça tombe bien

Publié le 09 Août 2016