aminelicia
Présentation

Né le 15 juin 1942 à Aïn-Beïda. Ancien fonctionnaire à la retraite, j'ai travaillé auparavant dans une administration publique, où j'ai longtemps occupé des fonctions de responsabilité. Depuis, je cherche à occuper mes temps libres, en lisant beaucoup de livres contemporains. Ma formation littéraire s'est fondée essentiellement, sur la lecture des écrivains de talent, classiques, romantiques et modernes . Voltaire, JJ Rousseau, Montesquieu, Chateaubriand, Victor Hugo, Georges Bernanos, Albert Camus,Mark Twain, Jane Austin...etc. Cela m'a permis de m'immerger dans un monde sain et loin des langages "raccourcis"

aminelicia a noté ces livres

4
Essai bien argumenté et fort riche en détails. On est loin de Karl Marx et des travailleurs propriétaires des moyens de production. Le capitalisme domine le monde. Même l'ONU en est le reflet et l'exemple. N'est-elle pas dominée par les pays les plus riches qui imposent leurs lois aux pays les plus pauvres.
Publié le 30 Août 2018
4
@Mary Katrine D Très beau roman d'amour. C'est une romance digne de ce nom et qui remue le coeur en profondeur. Bien que je ne partage pas certains points, le reste du récit est développé avec le goût de la séduction, l'art du suspense et l'intelligence d'un auteur (ou d'une auteure) qui manipule sa plume avec tendresse. Cela fait naître de grandes émotions chez le lecteur. Merci pour ce partage.
Publié le 25 Septembre 2016
4
@Dominique Bernard "Je me suis déshabillée de mon enfance". Cela résume assez bien l'histoire racontée dans ce livre bien écrit. L'auteure, avec des phrases courtes, précises, évocatrices et un vocabulaire propre, sain, aéré et très concis, a su toucher les fibres sensibles du lecteur. Récit où j'ai cru me retrouver dans certains passages ( enfance, école, professeurs, BEPC, mathématiques...). En fin de compte, roman charmant et rafraichissant. Les anecdotes se suivent et ne se ressemblent pas. Les souvenirs de jeunesse sont indélébiles. Bravo pour cette vie de château.
Publié le 05 Septembre 2016
5
Dès le début, on est happé par l'histoire. Un mystère épais plane sur l'intrigue. Mais comment cet infirmier va-t-il s'en remettre ? C'est la question qui se pose dans ce passage du livre
Publié le 30 Août 2016
5
@Patrick Ferrer ; Ce roman noir est une boîte de Pandore. De l'intrigue et du suspense. Délia et sa soeur sortent du lot et se symbolisent par leur caractère attachant, mystérieux et par endroits énigmatique. Style direct et bien encadré. L'auteur nous guide à travers plusieurs épisodes bien développés et bien coordonnés.
Publié le 16 Août 2016

Pages