Le carnet d'un amoureux éconduit

217 pages de LaurentlesaxIII
Le carnet d'un amoureux éconduit LaurentlesaxIII
Synopsis

Retrouvé ce carnet, coincé entre deux livres, presque oublié, à l’ombre d’une étagère. J’avais écrit ce journal à la sortie de l’enfance alors que je découvrais des sentiments jamais éprouvés auparavant.

Les mots sont naïfs, comme je l’étais à l’époque. Comme je voudrais l’être encore, sans doute... Cette naïveté de croire que l’amour que l’on ressent va durer toujours, qu’il est éternel et jamais ne pourra passer...

Amusé par ce récit désuet d’un passé lointain, j’ai ajouté un passage à la fin de l’histoire, comme si je m’adressais à quelqu’un d’autre, un autre Laurent, plus de trente ans en arrière...

...et ce Laurent m’a répondu ! ...

Une correspondance imaginaire, conversation décalée dans le temps, anachronique, de moi à moi, de 2018 à 1984

609 lectures depuis la publication le 10 Octobre 2018

Les statistiques du livre

  642 Classement
  55 Lectures
  +108 Progression
  4.3 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@cygne15 Merci ! Le lien MBS pour l'autre roman est: https://www.monbestseller.com/manuscrit/5416-en-un-rien-de-tant ;-)

Publié le 11 Décembre 2018
4
J´ai beaucoup aimé le mélange passé / présent, les conseils prodigués façon grand frère à soi même, alors que j´imagine la difficulté de me donner des propres conseils à un moi plus jeune sans donner trop d´indication qui changerai un present heureux :-) !! Merci pour le titre du premier roman que je vais essayer de trouver pour lire bien entendu.
Publié le 10 Décembre 2018

@lamish Merci Michèle pour votre gentil mais néanmoins constructif commentaire. Vous soulevez un des nombreux points sur lesquels je dois travailler pour m'améliorer : être concis. Je pense remanier ce texte en conséquences. Encore un grand merci...

Publié le 06 Novembre 2018
5
J'ai aimé vous lire, Laurent. Retrouver votre plume et la douceur de ce spleen désabusé, commun avec "En un rien de tant". Mais j'ai aussi retrouvé quelques longueurs, particulièrement dans la prose de votre jeunesse. Vous la transposez telle que vous l'avez découverte, ce qui est une démarche honnête, mais, sans être déplaisante, elle donne parfois envie de lire en diagonale, ce qui est dommage. Par contre, j'ai aimé l'idée de cette rencontre improbable, l'accélération du rythme qui l'accompagne, la réflexion de l'homme mûr qui s'adresse à lui-même, plus jeune. Un roman doux, humain et poétique que je vous remercie d'avoir partagé ici. Amicalement. Michèle
Publié le 05 Novembre 2018

@Lila L. Merci pour votre gentil commentaire. J'ai eu le même sentiment que vous en relisant ce carnet (réellement retrouvé...) et c'est pourquoi j'ai eu envie de l'annoter, et de me répondre à moi même, en décalé de presque quarante ans...

Publié le 31 Octobre 2018

Je m sens bien incapable de savoir si ce roman souvenirs peut ou pas intéresser des éditeurs. Moi, je l’ai lu avec un sentiment partagé. Je crois que je n’aime pas les personnes que nous étions quand nous avions cet âge, perdues dans nos doutes, nos timidités, nos manques d’assurance. Donc je n’aime pas relire ce temps. Que vous décrivez en tout cas avec justesse et j'ai apprécié à sa juste valeur votre style pour dire cette nostalgie.

Publié le 27 Octobre 2018

@amalia rodriguez Votre question était claire et ma réponse, me semble-t-il, aussi... Peut-être pas, après tout? Le jeu de mot consistant à remplacer "temps" par "tant" afin de donner un autre sens à cette expression bien connue... Il est toujours délicat de trouver un titre qui arrive à symboliser un roman entier... Celui-ci, "En un rien de tant" colle à ce que je veux y exprimer : La vie (tant) qui s'arrête, qui se transforme en mort (rien) tout d'un coup... Voilà.

PS: si vous cherchez "En un rien de tant" sur MBS, vous pourrez le lire...

Publié le 11 Octobre 2018

@amalia rodriguez Merci pour ce commentaire et ces étoiles! Contrairement à mes autres romans, celui-là retrace un passé très personnel que j'ai beaucoup hésité à faire lire, pensant, je le répète qu'il ne pourrait intéresser personne sinon moi et la jeune fille dont je parle... Mais je suis ravi que vous me confiez le contraire.

Mon premier roman "En un rien de tant" est l'histoire d'un homme qui meurt d'une crise cardiaque sur un trottoir parisien. Sa vie s'arrête là, sans prévenir... Une vie, c'est tant de choses, tant de rencontres, tant de lieux, tant de souvenirs... qui finissent soudain en un "rien"... "Un rien de tant...". J'y retrace, en l'inventant avec des anecdotes vécues (là aussi, c'est personnel, mais décalé vers quelqu'un d'autre et romancé, alors ça passe... ;-) la vie de cet homme, cet inconnu, son parcours pour en arriver là, à cette bouche de métro où il va tomber et où tout va s'arrêter pour lui. Voilà.

Merci encore pour votre témoignage...

Publié le 10 Octobre 2018