Le Manoir

104 pages de Yves Billot
Le Manoir Yves Billot
Synopsis

Pierre, 22 ans, a quitté le domicile familial pour partir à l'aventure. Après 2 ans comme garçon de ferme, son patron ne peut plus le garder à son service. Il repart donc à la recherche d'un nouveau travail. L'opportunité d'intégrer le personnel du Manoir des De BRINCOURT, riche famille Creusoise, s'offre à lui.

266 lectures depuis la publication le 11 Mars 2019

Les statistiques du livre

  635 Classement
  47 Lectures
  -65 Progression
  4 / 5 Notation
  8 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
3
Bonjour @Yves Billot . C'est un livre agréable à lire même si j'ai trouvé l'histoire un peu banale au fond, bien que présentée d'une manière adroite en la faisant raconter par un employé et non par l'un des propriétaires du manoir. Malheureusement, votre récit est entaché de nombreuses fautes d'orthographe, de syntaxe et de conjugaison. Je pense que vous devriez être plus attentif à cet aspect de l'écriture. Amicalement. J2L
Publié le 02 Avril 2019

C’est une histoire candide, effectivement on a du mal à ne pas penser à Downton Abbey. Il y a un côté suranné, c’est amusant. On sent effectivement l’homme de théâtre avec une situation faite pour. (Quel dommage que vous n’ayez pas plus corrigé les quelques fautes de temps qui se glissent !! ça rendrait la lecture beaucoup plus fluide).

Publié le 01 Avril 2019

Bonjour Frédéric, merci pour votre commentaire. Cela faisait longtemps que je souhaitais écrire un roman et j'y ai pris du plaisir. L'écriture théâtrale, m'a peut-être aidée ? Pour le major d'homme, c'est un jeu de mot.

cordialement

Yves
billot.yves@neuf.fr

Publié le 25 Mars 2019
5
@Yves Billot L'idée de faire du personnage principal un employé du manoir plutôt qu'un de ses habitants est original, intéressante et rafraîchissante ! On a envie de découvrir avec lui ce manoir, son potager, les collègues domestiques, comme l'univers de Downtown Abbey qui serait uniquement vu d'en bas... Une question : lorsque vous écrivez "major d'homme", est-ce un jeu de mots ou une faute ? Cordialement, Frédéric
Publié le 20 Mars 2019