Angeline Les tourments du passé

174 pages de C. Meyer
Angeline Les tourments du passé C. Meyer
Synopsis

Une nuit d’été, un dîner qui se termine… Simon fête son installation dans la propriété de ses grands-parents. Il y a passé ses plus belles vacances lorsqu’il était adolescent. Une rencontre fortuite avec Angeline à la sortie du restaurant et ce sont deux destins qui s’en trouvent bouleversés. Lors du décès de sa mère, une religieuse ayant renoncé à ses vœux pour la voir grandir, cette jeune femme de 18 ans à peine va récupérer des documents qui révéleront, en partie seulement, un lourd et épouvantable secret familial. Pas à pas, elle va reconstituer ce passé tumultueux où les événements dramatiques côtoient l’inimaginable.

549 lectures depuis la publication le 20 Avril 2019

Les statistiques du livre

  3208 Classement
  10 Lectures
  -147 Progression
  4.2 / 5 Notation
  11 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 5 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
Que d’émotions dans cette quête du passé ! Votre héroïne a bien de la chance de croiser la route d’un bon samaritain... j’ai beaucoup apprécié la fluidité avec laquelle s.enchaînent les événements. Merci pour ce moment de plaisir et bonne continuation !
Publié le 09 Janvier 2020

Bonne histoire,intérêt soutenue. j'ai aimé

Publié le 11 Août 2019
4
FORMIDABLE !!!!
Publié le 08 Août 2019

MERCI POUR CE BEAU VOYAGE QUE VOUS VENEZ DE M'OFFRIR GRATIEUSEMENT !!!! JE SUIS DANS LA JOIE !!!

LE RECIT EST TRÈS BIEN AGENCÉ. ON A L'IMPRESSION DE SUIVRE UN FILM. UNE FOIS L'ENTAME DES PREMIÈRES PAGES DE L'HISTOIRE; ON NE LAISSERA LE ROMAN QU'AU POINT FINAL. QUE DE BELLES SENSATIONS RESSENTIES !!!
QUAND BIEN MÊME QU'ON AIT LAISSE LE CHEF D'OEUVRE DURANT UN BON BOUT DE TEMPS; A LA REPRISE, ON A L'IMPRESSION DE L'AVOIR QUITTE LA VEILLE. LA TRAME DE L'HISTOIRE RESTE GRAVE DANS LA MEMOIRE.
AVANT MON DÉPART POUR UN PETIT SÉJOUR AU VILLAGE, L'ECRAN DE MON ORDI M'AVAIT LÂCHÉ. J'AI CHÔMÉ PENDANT UN TEMPS. A MON RETOUR ET APRES RÉPARATION DE MON ORDI, L’APPÉTIT ÉTAIT TEL QUE J'AI DÉVORÉ GOULÛMENT VOTRE GALETTE LITTÉRAIRE.
JE SUIS DANS LA JOIE D’ÊTRE ARRIVÉ AU POINT FINAL.
MERCI INFINIMENT C. MEYER , POUR L'INSPIRATION !!!!! (JE VALIDE !!! )
BONNE CONTINUATION !!!!!

Publié le 08 Août 2019
4
C’est un drôle d’équipage, comme on dirait du cavalier et de ses chevaux, une drôle d’association ces deux personnes opposées. Votre écriture est calme, douce. On ne sait pas où vous nous emmenez, si cela va continuer comme un fleuve tranquille, dans la bienveillance, ou si cela va déraper… C’est cela le mystère de votre récit je trouve. Cette ambiguïté entourée de nostalgie. Merci pour ce partage.
Publié le 29 Mai 2019

@Kelly C

Merci d’avoir noté et commenté mon livre. J’entends bien vos remarques, toutefois, je me pose quelques questions quant aux côtés « surréaliste et bizarre » de la rencontre entre les deux personnages principaux et au « bon samaritain » auquel vous ne croyez pas… Tous les récits doivent-ils être « noirs » et baigner dans la violence, la drogue, l’alcool et la prostitution pour être « crédibles » ? D’après vous, le « mec » ne peut être qu’un pervers pour venir en aide à une paumée. Le « bon samaritain » n’est forcément qu’un menteur dont les intentions sont tout sauf louables. Quelle triste façon de voir les choses. Au-delà du fait qu’il est évident que nous ne vivons pas dans un monde de « bisounours », il est inquiétant de constater que l’amitié et que le simple fait de vouloir réparer une injustice de la vie (et d’en avoir les moyens) ou d’éprouver un sentiment de protection (comme celui d’un père envers sa fille) sont à ranger dans la catégorie « perversité des sentiments ». J’accepte totalement votre avis pertinent sur mon livre, je suis juste étonné de la vision de la vie qui est la vôtre et, je l’avoue, qui me touche par son côté sombre. Des « bons samaritains » il en existe, croyez-moi, (moins que de paumés, assurément) mais à force de donner du crédit à la méfiance et au pessimisme, il est certain que jamais vous ne les rencontrerez

Publié le 27 Mai 2019
4
Le côté nostalgique de Simon m’a plue, il semble limite regretter son enfance qui a été apparemment pour lui une enfance heureuse, that is great. Après j’avoue que la rencontre de Simon avec Angeline m’a semblée surréaliste et bizarre. J’ai eu un peu de mal à croire à l’histoire au début. On ne sait pas pourquoi Simon va se soucier autant d’une adolescente paumée, sans repères? Il la connait à peine et le mec, il va se mettre en vingt cinq pour elle. Il va l’héberger, la nourrir, l’aider financièrement, c’est vraiment le bon samaritain ce Simon. Moi je dis que si toutes les personnes « paumées » ou dans la mouise, pouvaient trouver un Simon sur sa route, moi je dis que le monde serait tellement plus beau….Cela serait la fête au village et en ville! Après l’histoire est bien ficelée, il y a des rebondissements, des surprises, en tant que lectrice, plus je tournais les pages plus j’avais envie d’en savoir plus sur la suite de l’histoire. Cela veut dire que je ne suis pas restée insensible à ce roman. Thank you for sharing this good story.
Publié le 26 Mai 2019
5
Des personnages touchants, des descriptions précises mais pas ennuyeuses qui permettent de bien imaginer les lieux, une intrigue captivante (j'ai lu le livre d'une seule traite)... J'ai adoré !
Publié le 15 Mai 2019