Droit devant

241 pages de Marion Deligny
Droit devant Marion Deligny
Synopsis

En une phrase

Poussés par la haine que se vouent leurs familles, deux jeunes s’enfuient pour vivre leurs passions sans se douter qu’une course effrénée se prépare.

Publié le 26 Novembre 2020

Les statistiques du livre

  505 Classement
  68 Lectures 30 jours
  939 Lectures totales
  +25 Progression
  93 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@unpetit50 Merci pour votre lecture et vos compliments que je prends avec plaisir. J'ai écrit ce roman en 2004 si ma mémoire est bonne, il reste du travail, j'en ai bien conscience. Au plaisir de vous lire lorsque vous aurez publié, bien amicalement, Marion.

Publié le 21 Décembre 2020

Une vraie romance… du type de celles qui font rêver la midinette qui est en nous… mais il y a trop de clichés pour moi, par exemple des adjectifs trop évidents, ou au contraire unpeu trop cherchés, ou des situations trop prévisibles. Cela gache le plaisir je trouve, car on vous lit avec grande facilité et fluidité vous avez un beau talent de conteuse.

Publié le 20 Décembre 2020

Bonjour @Chapon David, je vous remercie pour ce retour sur le début de Droit devant. J'espère que vous apprécierez autant la suite... Oui, un double salto arrière, soyons fous ! Au plaisir de vous lire, Marion.

Publié le 03 Décembre 2020

Bonjour @Marion Deligny, j'ai lu les premiers chapitres de "Droit Devant". L'écriture est fluide, on est immergé dans l'histoire, il y a une tension qui s'installe tout doucement, les personnages sont bien caractérisés et attachants... J'ai hâte de reprendre ma lecture, je vous ferai un retour complet cela fait, mais comme je suis souvent lent, je tenais à vous partager ce retour enthousiaste sur le début. Ps : le détail du "double-salto arrière" (tête en bas donc ?) de Célia m'a fait réagir, j'ai trouvé la figure ambitieuse, est-ce bien cela ? A bientôt, David

Publié le 03 Décembre 2020

@la miss 9 Quel maniaque et ce besoin compulsif de toujours vouloir avoir raison ! Vous faites certainement partie de ceux qui se font un brushing après avoir fait popot pour qu’aucun poil ne dépasse.

Publié le 03 Décembre 2020

@la miss 6 Oui vous avez raison c'est le dos.

Publié le 01 Décembre 2020

@la miss 6 alors... la tranche c'est pour moi ce qui apparaît lorsque le livre est en rayon, avec le titre et le nom de l'auteur :)

Publié le 27 Novembre 2020

@la miss 8888888888 je vous remercie Mademoiselle pour votre commentaire fort drôle. Si j'use de clichés c'est normal, à mes heures perdues je suis aussi photographe. Célia parcourt les tranches car les seuls titres évoquent quelque chose en elle : elle les a tous déjà lus. Je ne vous traite pas d'emmerdeuse, j'en suis une moi-même. Bonjour à votre caïman et je vais lire votre nouvelle. Au plaisir.

Publié le 27 Novembre 2020