Géo je t'aime, leiçons clandestines

11 pages
Extrait
de Marie Berchoud
Géo je t'aime, leiçons clandestines Marie Berchoud
Synopsis

Gare au titre où luit la bougie d'un i dans "leçons" ! Voici en nouvelle le 1er chapitre d'un livre en cours, pour plaisir et appréciations si ça vous dit. Alors quoi ? Des enfants trop curieux, un type étrange et attirant selon eux : à partir de cette scène nocturne, se déroule une vie peinte par touches vives et discrètes que l'humour sauve des trémolos.
L'humour et la détermination à s'en sortir ! Eh quoi, on ne va pas se laisser empriosnner dans le rang!
Adultes, ils le deviendront, les parents vieilliront. Et ce texte sur hier et aujourd'hui vient abonder à sa façon les débats du temps présent.
Il vous parlera sans doute, et des échos de vos lectures arriveront à mes oreilles fraiches sous la chapka.... Précision

Publié le 12 Février 2021

Les statistiques du livre

  2873 Classement
  16 Lectures 30 jours
  369 Lectures totales
  -879 Progression
  6 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@lamish, Michèle, sympa le commentaire, que je découvre seulement maintenant (je viens de vivre des mois épouvantable, chut !)
Un grand merci. Et pardon pour mon retard.
Nous sommes réunies dans le livre de cuisine littéraire, n'est-ce pas. Alors, continuons !
Marie Berchoud

Publié le 01 Juin 2021

@Stog, Bonjour, free jazzman, merci de votre commentaire, moi aussi j'adore le free, et je le pratique en écriture (ma soeur est musicienne, guitare jazz et autres, mais moi je n'ai que les mots leur musique et leur énergie) . Pour le reste, je suis un peu à la ramasse, par exemple, j'ai été incapable de corriger le titre avec son i de trop... Puis j'ai cessé de m'énerver et je me suis dit "Bon, si ça doit être ça, c'est qu'il s'agit de leçons singulières"
J'irai voir ce que sont vos impros écrites.
Ah p'taing, j'ai pris ma 1re adresse, sur messagerie pro, et je suis répertoriée sous mon pseudo (qqs livres écrits sous ce pseudo); mais c'est bien moi, la Berchoud. Mon problème = j'ai perdu le mdp de 'lautre adresse...

Publié le 01 Juin 2021
5
J'ai lu votre texte comme on écoute du free jazz, une syncope littéraire. J'adore le jazz !
Publié le 31 Mai 2021
5
Bonsoir Marie. J'ai beaucoup apprécié ces onze pages. La singularité de votre plume qui traduit bien ces sentiments et impressions furtives et si fortes de l’enfance ; celles qui échappent au monde adulte qui les interprète si différemment. Vous ne les avez pas oubliées, vous, car elle sont flagrantes de fraîcheur. Votre esprit observateur engrangeait, concluait comme il le pouvait, fautes d'éléments clairement définis, pour satisfaire une curiosité déjà très affirmée. Alors c'est vrai que, comme le souligne la miss Fang, Fong, le style est heurté, presque intuitif. Mais je trouve qu'il colle parfaitement à l’expression de ces instincts qui nous habitent encore, lors de nos premiers pas dans ce monde. Pour ma part, j’ai non seulement emboîté les vôtres avec aisance, mais ils m’ont renvoyée en quelques phrases sur les traces des miens. Alors grand merci pour ce partage particulièrement sensible et bonne soirée. Amicalement, Michèle
Publié le 25 Février 2021

@ Suzie Fang Merci de vos commentaires ! J'adore votre humour. Pour le reste, goûts et couleurs, OK (et la hauteur d'enfants ne l'est jamais totalement car on n'est tous et toutes que d'anciens enfants). J'avais adoré Queneau, Zazie dans le métro, mais... on ne va pas le refaire.
Bon dimanche.

Publié le 14 Février 2021

@ Suzie Fang - j'ai répondu à votre commentaire en vous remerciant de votre lecture, mais je ne rerouve plus ce commentaire... donc je recommence. Je vous disais aussi que cette partie de récit était à hauteur d'enfants et donc, l'allure foutraque avait été travaillée pour capter ce naturel et ne surtout pas "faire littéraire" en ayant tout faux sur le senti et les savoirs de vie qu'il peut faire surgir. Mais là encore, chacun ses goûts... Si ça vous dit, je poste un roman complet.... Bon week-end.

Publié le 13 Février 2021

@catarina viti. Merci Cat Vit' vit, en fait tu as saisi l'essentiel, et c'est peut-être lié à notre conversation continuée si fructueuse. Je te fais d grosses bises. Et à plus tard pour un autre bout de dialogue.

Publié le 13 Février 2021

Marie, nous avons eu récemment une longue conversation à propos du style. Si nous le vivons différemment (disons que je n'ai pas ta puissance de feu...) nous sommes très vite tombées d'accord sur l'ordre d'arrivée du style dans le processus d'écriture.
Primo !
Ichiban. Le style, c'est le patron. Tu m'as dit une phrase que j'ai aussitôt gravée dans mon marbre : "Le style, c'est le chemin".
Je pense que cet extrait de texte appartient à ton livre sur l'Algérie. Et je te l'ai dit alors : "Celui-ci, c'est ton livre". LE LIVRE de Marie Berchoud.
Cet extrait est une fractale. En quelques lignes, on a tout compris. Tu es la queen of the free style, ça, je le savais déjà, mais il te manquait (selon moi, œuf corse) l'histoire. L'histoire digne du chemin. Here it comes ! Tu y es, ne lâche plus que dalle. T'es arrivée juste à côté de John (Coltrane, œuf corse).
Je viens probablement de te casser la baraque avec mon commentaire Pink Floyd... mais tant pis, on a l'éternité devant nous ! Lovelove, sweet Mary.
J'te mets pas les stelle. J'en déposerai d'autres à tes pieds. Des vraies, celles-ci.

Publié le 13 Février 2021
5
Bonjour, encouragements sincères, original, écriture simple, limpide. Voici 5 étoiles filantes juste avant la saint Valentin, et pour l"année 2O21. Chacun son style son idée d'écriture en attendant bonne lecture à tous les auteurs LIBRES COMME VOUS ET MOI sur monbestseller.com
Publié le 12 Février 2021