Catarina Viti
Biographie

Mes critères de lecture mis à jour :
-Présentation
-Style & qualité d'écriture
-Originalité
-Enrichissement intellectuel
-Stimulation émotionnelle
-Densité de l’écriture

Auteur de
"Femme au bord du monde" (amazon)
"Quelqu'un de son sang", "Calibre 12", "Noir animal" (amazon)
"Trois Blues du Sud" (amazon)
"Adieu Amériques" (Les Presses Littéraires)
"Tribulations de krill en rupture de ban" (amazon)

https://catarinaviti.com/

Catarina Viti a noté ces livres

5
Bonjour Annie, vous avez une bien étrange façon de raconter et d'écrire... qui intrigue. Non, qui m'intrigue, seulement. Tant et si bien, que j'ai foncé sur un autre de vos textes (la musique du temps) pour en avoir une idée depuis une autre perspective. /// Faut que je m'y fasse, mais j'aime. Il y a un je ne sais quoi de dégingandé dans votre prose, un peu comme si vous avanciez sur un fil, comme s'il n'y avait aucune certitude en rien. Les mots paraissent fragiles, parfois le déraillement semble imminent et puis non, ça continue sa route... c'est curieux, à la limite dérangeant, mais un soupçon fascinant. Presque douloureux entre deux caresses. /// Votre conte de Noël se prête bien à votre écriture (je subodore d'ailleurs l'inverse): on ne sait pas vraiment où l'on est, quand on est ni de quoi qu'on cause... Un peu comme si vous étiez sur le point de découvrir la fréquence particulière de la fantasmagorie. /// J'y reviendrai... /// Merci pour le partage !
Publié le 28 Décembre 2020
5
Chère Armonia, il est bien rare que je lise d'un trait et sans sauter une ligne... Vous avez réussi à me captiver d'un bout à l'autre de votre nouvelle. /// Il est des fois où le fond écrase la forme, et c'est le cas ici. Vous avez trouvé une écriture très simple, sans fioriture qui met parfaitement en valeur votre scénario (de mon point de vue, une réussite). /// Merci d'avoir partagé votre nouvelle ici. /// J'espère que vous ferez beaucoup beaucoup d'heureux. /// Allez, j'ose : SMAAAACK !
Publié le 22 Décembre 2020
5
Les châteaux se sont évanouis au profit des moments, on dirait... Il n'a pas fini d'inspirer, Ferdine ! On a beau dire, c'est bien lui qui a la plus belle musique. Difficile de résister à l'envie d'en fredonner un peu. Même après si longtemps. *** Je n'ai pas encore terminé la lecture de votre livre, mais je suis sûre que vous tenez la route jusqu'au terminus. *** Je pense que vous travaillez seul. Ce serait une riche idée de demander l'intervention d'un bêta-lecteur. Puisque c'est bon, autant tout faire pour que ce soit excellent, non ? Parfois vous employez des mots à tort; le rythme (allez, sans charrier, quand on s'inspire de Céline, la ponctuation, ça compte double), le rythme, donc, est souvent contrarié par un manque ou une imprécision dans les signes de respiration; parfois... l'orthographe... (au passage, on écrit "VA en enfer". (Vous voyez que je m'intéresse)). *** Un grand merci, en tout cas. C'est pas tous les jours qu'on lit d'aussi belles pages sur le site.
Publié le 24 Novembre 2020
5
Enrico, je trouve que vous avez fait quelque chose de formidable : non seulement votre parcours, mais le récit que vous en donnez. *** Vous avez su trouver les mots... et pourtant, Dieu sait qu'on ne vous les a pas offerts sur un plateau. Vous faites la démonstration que le nerf de l'écriture n'est pas la culture, encore moins les diplômes; vous nous montrez que la foi en la vie peut réussir à déplacer des montagnes. *** Merci pour le courage et le partage. Sincèrement.
Publié le 18 Novembre 2020
5
au cas où t'en aurais besoin... les gommettes pour tes cartes de Noël.
Publié le 18 Novembre 2020

Pages

monBlog

Suivez-moi sur ...

Retrouver mon actualité

La dernière critique en date sur Babelio pour "Tribulations de krill en rupture de ban"

En savoir plus
A lire dans les actualités