Catarina Viti
Biographie

En 2020 je serai lectrice et non plus auteur sur le site.
Je lirai principalement des textes courts, en raison de mes disponibilités réduites.
Je ne noterai pas, c'est un choix.

Vous pouvez être informés de mes activités littéraires en allant sur mon site https://catarinaviti.com/ ou sur FB.
Adieu Amériques, mon dernier roman, est édité chez Les Presses Littéraires.

Catarina Viti a publié

Catarina Viti a noté ces livres

5
Surtout, ne changez rien ! Il y a des textes qui doivent être pris tels qu'ils sont. Selon moi, votre courte nouvelle en fait partie. Vous nous faites même en cadeau une chute magistrale. Que demande le peuple ?
Publié le 21 Novembre 2019
5
Excellent ! Excellent !! Excellent !!! comme on disait à Rome : Est, Est, Est !
Publié le 20 Novembre 2019
5
C'est ainsi que souvent nous nous retrouvons avec d'étranges ascendants. C'est ainsi que souvent on doit quitter sa terre. C'est une belle histoire, signor. Bien heureuse de l'avoir lue.
Publié le 11 Novembre 2019
5
Chère Chantal, j'ai été ravie de lire votre scénarouvelle. On sent la monteuse, la chasseuse d'image à chaque ligne, la précision du tir. Je vous ai inventé ce mot scénarouvelle car j'hésite à situer votre texte. Il est un peu des deux : du scénario pour son découpage et les éclairages, de la nouvelle pour la concision du récit, le fil directeur. Je ne sais pas ce que vous comptez faire de ce texte, mais il me semble qu'il faudrait réfléchir au moins à sa mise en page, à un mix de polices de caractères ou je ne sais quoi, afin que le lecteur puisse entrer dans votre dimension. Je dis ça... je pourrais aussi bien me taire. Si vous avez envie d'en parler, n'hésitez pas à me contacter via ma page auteur. Ce sera un plaisir. Merci d'être venue sur le site.
Publié le 08 Novembre 2019
5
Une véritable leçon pour nouvellistes en herbe et confirmés ! Tout est là et surtout, surtout, votre façon très personnelle de réussir le fameux strip-tease littéraire : les éléments de l'intrigue se dévoilent l'un après l'autre, aiguisant l'imaginaire du lecteur pour le laisser finalement K.O. C'est le propre d'une nouvelle réussie quand arrivé au mot fin, le lecteur ne peut retenir son besoin de faire une seconde lecture. Merci pour ces délicieuses minutes.
Publié le 20 Août 2019

Pages

monBlog

Retrouver mon actualité

Adieu Amériques est édité chez Les Presses Littéraires. 4ème de couve : Paumés, dingues et méchants, les Magliulo s’agrippent à leurs rêves. Entre crises de nerfs, pulsions meurtrières et suicides ratés, Mam’ soupire encore et toujours après son titre de “miss Flots-Bleus” et ses succès passés. Pour ce qui est d’ Al Capone, le père napolitain, mieux vaut pour tout le monde qu’il se concentre sur la réalité plutôt que sur ses délires mégalomaniaques. Et puis il y a Anna, dont l’unique rêve d’enfant est l’Amérique : un besoin urgent de fuir son village du sud de la France, loin d’une famille pour le moins dérangée. À la manière d’Ettore Scola et Federico Fellini, poussant le burlesque aux limites de l’absurde, Catarina Viti nous entraîne page après page dans une fresque familiale extravagante, débordante d’énergie et de rage de vivre.

En savoir plus
A lire dans les actualités