Catarina Viti
Biographie

Mon univers romanesque est alimenté par mes origines napolitaines et par mon amour pour le Blues.
Naples me transmet des couleurs, des contrastes, des fresques toujours un peu folles ou insolites, une forme de paganisme. Le Blues me communique le riff qui lance mes personnages dans des aventures périlleuses, avec toujours la rage de vivre au ventre.
Auteure de novellas et de romans (postés sur ce site), je viens de signer un contrat d'édition pour le premier tome d'une trilogie qui traite de la recherche d'identité et de la condition féminine dans un cadre particulier : celui de l’immigration napolitaine en France dans les années 60.

Catarina Viti a noté ces livres

5
C'est ainsi que souvent nous nous retrouvons avec d'étranges ascendants. C'est ainsi que souvent on doit quitter sa terre. C'est une belle histoire, signor. Bien heureuse de l'avoir lue.
Publié le 11 Novembre 2019
5
Chère Chantal, j'ai été ravie de lire votre scénarouvelle. On sent la monteuse, la chasseuse d'image à chaque ligne, la précision du tir. Je vous ai inventé ce mot scénarouvelle car j'hésite à situer votre texte. Il est un peu des deux : du scénario pour son découpage et les éclairages, de la nouvelle pour la concision du récit, le fil directeur. Je ne sais pas ce que vous comptez faire de ce texte, mais il me semble qu'il faudrait réfléchir au moins à sa mise en page, à un mix de polices de caractères ou je ne sais quoi, afin que le lecteur puisse entrer dans votre dimension. Je dis ça... je pourrais aussi bien me taire. Si vous avez envie d'en parler, n'hésitez pas à me contacter via ma page auteur. Ce sera un plaisir. Merci d'être venue sur le site.
Publié le 08 Novembre 2019
5
Une véritable leçon pour nouvellistes en herbe et confirmés ! Tout est là et surtout, surtout, votre façon très personnelle de réussir le fameux strip-tease littéraire : les éléments de l'intrigue se dévoilent l'un après l'autre, aiguisant l'imaginaire du lecteur pour le laisser finalement K.O. C'est le propre d'une nouvelle réussie quand arrivé au mot fin, le lecteur ne peut retenir son besoin de faire une seconde lecture. Merci pour ces délicieuses minutes.
Publié le 20 Août 2019
5
Howlin' Wolf est de retour ! Cette vieille canaille de Laurent est revenue pour nous retourner l'âme et quelques abattis non identifiés. C'est du blues. Du vrai. Bien poisseux, bien sinueux, tout en lignes brisées et qui t'abat à la fin, en plein vol (pour citer Janis Joplin). Ce parcours sinueux, c'est précisément ce que je trouve beau dans ton texte. Il faut toujours que le lecteur coure le risque de se perdre dans les lignes, faut le faire avancer à la colin-maillard, et quand il croit être parvenu au terminus pépère, enlever la dernière phrase-bandeau pour qu'il puisse réaliser qu'il est arrivé dans un lieu inconnu, un sacré bled paumé dans lequel il avait encore jamais mis les pieds. C'est le truc que Zultabix savait faire, mais que Laurent Moussard réussit. You are the Wolf !
Publié le 03 Août 2019
5
Bonjour Suzanne, bon, allez, pour les étoiles, ça va pas traîner: en voilà 5 bon poids et n'en parlons plus. Ah ? si, oui, non, vous voulez qu'on en parle au contraire? Vous voulez savoir pourquoi tant de lumière dans votre arbre de Noël ? Ben, parce que c'est super bien écrit, pardi. J'ai l'impression toutefois que vous doutez de quelque chose "En cette période de doute - n'est-il pas totalement fou de consacrer tant de temps et d'énergie à écrire des livres... ?" Vous voulez dire en cette période de doute climatique ? Est-il bien sérieux de continuer d'écrire des livres alors que fond la banquise ? Parce que pour le reste, franchement, j'vois pas. Si des gens comme vous arrêtent d'écrire... j'vois pas où on irait. Bon, O.K. après y-a l'reste. Pourquoi ne mettez-vous qu'un extrait ? Croyez-vous que les lecteurs d'une plate-forme gratuite se précipitent sur une plate-forme payante pour découvrir la suite d'un book ouvert pas curosité ? Nan, nan, nan. Que nenni. Avec votre histoire d'extrait, ce que j'ai lu me donne une impression bizarroïde quant à votre style, votre déroulé narratif. Tout ça est ballot. Bref, j'ai aimé ce que j'ai lu, j'ai été intriguée. Si vous voulez qu'on développe laissez-moi un message via ma page auteur. Très sincèrement, et grand merci pour les quelques minutes passées en l'aimable compagnie de cette rousse.
Publié le 01 Août 2019

Pages

monBlog

Suivez-moi sur ...

Retrouver mon actualité

La chroniqueuse Suzanne Marty s'est amusée à passer "Femme au bord du Monde" au scanner de sa critique. Décortiqué en 12 critères, mon bouquin m'est apparu sous un autre éclairage... à tel point que je vais en réécrire l'épilogue et repositionner son genre et ses mots clés. Cette façon d'aborder un texte peut vraiment enrichir votre approche personnelle, je vous la conseille.

En savoir plus
A lire dans les actualités