Fernand Fallou
Biographie

Voyageurs immobiles de tous les horizons, en partance pour n’importe où ! Bravo ! Vous avez trouvé la gare d’où on part.
Du train de banlieue qui emmène et qui ramène des milliers de gens de leurs occupations journalières, qui chacun, traînent des milliers d’histoires sordides ou romanesques qu’on entend, pour qui sait les entendre, dans la rengaine des bogies, tels les mantras qui inlassablement ressassent les prières et les espoirs des voyageurs du monde, au train bleu et à l’orient express qui ont emmené des aventuriers et des amoureux aux histoires exceptionnelles, féeriques, magiques, fantastiques, rocambolesques et qui reviennent heureux, souvent… ou morts parfois.
Installez-vous confortablement dans votre fauteuil et suivez-moi.
Aucune hésitation.
Départ imminent.
Bon voyage

Fernand Fallou a noté ces livres

5
Mon cher @Michael Sherwood J’ai lu votre texte fort bien écrit et explicite. C’est normal, vous êtes professeur de français. Pour moi qui suis resté élève, je ne me permettrais pas de juger ou de critiquer. J’ai bien aimé le sujet. La situation improvisée de ce couple est une excellente idée. J’ai lu ce texte facilement. Bravo ! FF
Publié le 12 Septembre 2021
1
@BELLA. B Très bonne idée sur des thèmes de la base de la philosophie. mais ce texte demande à être retravaillé et éclairci.
Publié le 04 Septembre 2021
5
@jbtanpi Mon cher Jean pierre, grâce à vous je sais ce que c'est que des stilettos, et maintenant des Louboutin... Quelle culture en matière de hauts talons de femmes. Bon la deuxième injection, c'est rien du tout. Personnellement, je n'ai rien senti et n'ai eu aucun symptôme. Courage mon ami. courage ! FF
Publié le 29 Août 2021
5
@lamisch Ma chère Michele J’ai lu. Je m’attendais à voir un ring avec une boxeuse cabossée, un œil au beurre noir, une arcade sourcilière éclatée, un filet de sang aux coins des lèvres, debout dans les bras de son entraineuse qui l’aide à lever son poing de vainqueur, avec à ses pieds le corps évanoui de son adversaire au cœur d’une foule en délire. Et qui crierait d’une voix rauque étouffée « Adrien » ! Rien de tout ça ! Tu écris 100% fictif… mais je n’y crois pas un instant. La fin m’a beaucoup surpris… Je l’ai relu deux fois. Je pense (mais bien sûr, je peux me tromper) que ce roman est inspiré par les échanges de commentaires que tu as eu avec @Rachid Blanchet et que tu as publiés. (Mais que je n’ai pas lus). Je pense même que c’est une suite logique à cette correspondance épistolaire. Sur le plan de la psychologie, je pense sincèrement que tu voles bien au-dessus de moi. Pour toi, je dois sûrement faire figure d’un primitif qui honore le soleil debout devant sa caverne. A mon avis, c’est pas faux ! En tout cas Bravo pour ce roman. Fictif ou pas on s’en fout ! Quand les personnages vous alpaguent, pour moi lecteur lambda, c’est une question qui n’existe plus ! Encore bravo ! FF
Publié le 27 Août 2021
5
@Saint-Bleyras C’est la deuxième fois que je lis votre texte fort bien écrit. La première fois je me suis perdu, j’ai cherché vainement l’histoire, et les personnages m’échappaient. La deuxième fois j’ai entrevu le thème ; la vie, la vie de tout un chacun, peut-être la vôtre. Comme un tableau de peintre hollandais, qui représente mille scènes de la vie, sur terre et au paradis, et ailleurs. Ce texte est un texte qu’il faut lire et relire comme un tableau qu’il faut voir et revoir pour découvrir à chaque fois un petit bout de la pensée infinie de l’auteur. Bravo ! FF
Publié le 19 Août 2021

Pages