Piqûre de rappel

5 pages de jbtanpi
Piqûre de rappel jbtanpi
Synopsis

Nuit agitée d'un homme qui craint la vaccination

Publié le 23 Août 2021

Les statistiques du livre

  1172 Classement
  46 Lectures 30 jours
  578 Lectures totales
  +70 Progression
  0 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci @Guy Catalo de m'avoir signalé avec précision ce qui vous a plu dans ce texte. S'il vous a amusé ou permis de vous évader d'un monde qui semble absurde, c'est toujours ça de pris sur la morosité ambiante. Aussi bien pour vous que pour moi.
Je suis ravi de vous avoir fait découvrir le sega, un des charmes de la Réunion (il y a aussi des paysages magnifiques et des jolies métisses... et on reste en France).
Merci @René Sauvage de m'avoir rappelé que mes écrits sont parfois un peu secs. La mentalité de l'époque de ma jeunesse était radicalement différente du "politiquement correct" actuel. Il en résulte que je dois être prudent dans mes écrits (et mes commentaires) si je veux rester sincère.
Les adaptations nécessaires pour la "correction politique" et les "coups de pied masqués envers la connerie ambiante" me viennent presque toujours pendant mes insomnies.
Toutefois le coup de pied masqué se concrétise parfois, ce qui réveille mon épouse, et les idées de correction s'envolent si je ne les note pas dès que je sors du lit. Il faut bien trouver une excuse à la procrastination !

Publié le 14 Septembre 2021

C’est drôle, c’est fin. J’en aurais bien vu un peu plus, genre je brode un peu avant l’assaut final !

Publié le 12 Septembre 2021

Bonjour@jbtanpi
Sans entrer dans le débat largement alimenté par une presse de milliardaire dont le seul objectif n’est pas le bien commun, mais de vendre, vous gérer avec un humour certain la problématique actuelle, son surréalisme, son absurdité contrainte.
J’ai bien aimé ce texte court, rapide et agréable à lire. J’y trouve un bon rythme et un souci du détail rapidement brossé. Une suite de vignettes bien formatées, et un élément perturbateur de cette BD rêvée : Ah, la grandeur féminine !
Merci de m’avoir fait découvrir Luc Donat. Je suis peu connaisseur de la Réunion, mais le Sega quand même j’aurai dû !
Bon, pour les moustiques, c’est certain, ils survivront à l’extinction du genre humain…
Bien à vous

Publié le 03 Septembre 2021

@jbtanpi
Mon cher Jean pierre,
même génération, même état d'esprit.
les moustiques nous préfèrent, c'est une certitude !
quoique, 72 injections, vous avez la côte, mon ami !
bravo !
FF
Publié le 29 Août 2021

Publié le 30 Août 2021

Merci à vous @Fernand Fallou pour votre aimable commentaire et vos étoiles. Grâce à vous, je suis rassuré ! Vous avez raison, le vaccin c'est rien du tout (2 injections seulement).
En revanche, les seringues à pattes que sont les moustiques ne veulent pas me lâcher, et ils m'ont déjà infligé au moins 72 injections (sans compter celles que j'ai subies pendant mon sommeil).
C'est plutôt le buzz assourdissant qu'on fait autour de ce virus qui me déprime. De même que les conséquences dramatiques du confinement imposé par tous ces "experts".
Et le bordel qui en résulte.
C'est pourquoi je préfère de plus en plus les rêves de mon double Jean-Baptiste Tanpi à la réalité du présent de Jean-Pierre (qui passe son temps à vieillir).
C'est merveilleux l'écriture. Ça permet de rajeunir (par exemple de 82 à 28 ans), de s'inventer des nouvelles vies et de (se) raconter des belles histoires.
Mais ça, vous le savez déjà.
À bientôt, mon cher Fernand.
Jean-Pierre

Publié le 30 Août 2021
5
@jbtanpi Mon cher Jean pierre, grâce à vous je sais ce que c'est que des stilettos, et maintenant des Louboutin... Quelle culture en matière de hauts talons de femmes. Bon la deuxième injection, c'est rien du tout. Personnellement, je n'ai rien senti et n'ai eu aucun symptôme. Courage mon ami. courage ! FF
Publié le 29 Août 2021